Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 154.84 PTS
+1.1 %
7 142.00
+0.82 %
SBF 120 PTS
5 474.13
+0.87 %
DAX PTS
15 409.42
+1.51 %
Dow Jones PTS
33 939.07
-0.45 %
12 638.26
+2.23 %
1.090
-0.76 %

Columbia Threadneedle : Les Etats-Unis sont-ils sur le point d'entrer en récession ?

| AOF | 272 | Aucun vote sur cette news
Columbia Threadneedle : Les Etats-Unis sont-ils sur le point d'entrer en récession ?
Credits  ShutterStock.com


« Pourquoi parle-t-on de récession ? » aux Etats-Unis s’interroge Steven Bell, économiste en chef de Columbia Threadneedle Investments pour la région EMEA. La raison en est l'indice des directeurs d'achat pour les services publiés vendredi dernier. Ce dernier a en effet chuté d'un bon 56,5 à 49,6, sous le seuil de 50 qui signale une contraction. Steven Bell s’attendait à ce que cet indice chute aussi bas car il a une forte pondération sur le secteur du logement, qui est clairement en récession.

Même si un chiffre ne prouve rien, il pense que la tendance générale est en train de changer. L'un des principaux soutiens de l'économie américaine au cours de l'année écoulée a été les dépenses de consommation, qui sont restées fortes malgré la contraction des revenus réels. Les ménages ont puisé dans l'énorme soutien fiscal - les " tirelires covid " - fourni pendant la pandémie pour soutenir les dépenses. Leur confiance a été stimulée par le faible taux de chômage et, ces derniers mois, par la baisse des prix de l'essence.

" Mais les tirelires commencent à s'épuiser et l'inflation a érodé la valeur réelle de l'épargne existante ", prévient l'économiste en chef.

Même si l'économie ralentit, comme Steven Bell le prévoit, et que la demande de main-d'œuvre s'affaiblit, il juge qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant que la Réserve fédérale ne soit convaincue que l'inflation est maîtrisée. Pour lui, le problème est que l'inflation des salaires reste encore trop élevée.

L'économiste signale que la mesure de l'inflation salariale privilégiée par la Fed est l'indice du coût du travail. Il n'est publié que trimestriellement, mais à la fin du mois de janvier. Ce sera plus important que les chiffres de l'inflation de cette semaine.

Dans ce contexte, le gestionnaire d'actifs pense que la Fed augmentera les taux plus que ne le prévoient les marchés et qu'elle les maintiendra à ce niveau pendant une période prolongée. " Une pause, pas un virage ", résume le spécialiste.

source : AOF

 ■

2023 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Découvrez dès aujourd'hui nos contrats d'assurance vie Bourse Direct Horizon et Bourse Direct Vie et bénéficiez de jusqu'à 170€ de prime offerte* pour toute 1ère adhésion.

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/02/2023

Selon Katrin Löhken, économiste UK chez DWS, la Banque d'Angleterre (BoE) n’avait pas d’autres choix que de relever à nouveau les taux directeurs de 50 points de base. « Après avoir été…

Publié le 02/02/2023

La devise britannique perd désormais 0,63% à 1,2296 dollar quelques heures après la décision de la Banque d’Angleterre (BoE) de relever pour la dixième fois consécutive ses taux d'intérêt…

Publié le 02/02/2023

Les marchés actions américains sont attendus en hausse au lendemain des annonces jugées rassurantes de la Fed. Celle-ci a affiché une posture plus optimiste sur la décélération de la hausse…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/02/2023

Nexans, groupe français leader dans la conception et la fabrication de systèmes de câbles et de services, annonce la signature d'une convention de mécénat avec l'établissement public chargé de…

Publié le 02/02/2023

La Bourse de New York a fini dans le vert mercredi après l’annonce d’une modeste hausse de 25 points de base des taux d'intérêt, comme attendu, la Fed optant ainsi pour une politique monétaire…

Publié le 02/02/2023

Pinterest supprimerait environ 150 postes selon Bloomberg...

Publié le 02/02/2023

La Bourse de Paris s’est stabilisée, dans l’attente de la décision de la Fed sur ses taux en soirée. 

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne