5 357.14 PTS
-0.78 %
5 340.0
-1.10 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-0.71 %
DAX PTS
13 068.08
-0.44 %
Dowjones PTS
24 557.97
-0.11 %
6 400.59
+0.09 %
Nikkei PTS
22 694.45
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Classement Fintech 100 de KPMG : la France monte en puissance

| AOF | 433 | Aucun vote sur cette news
Classement Fintech 100 de KPMG : la France monte en puissance
Credits  ShutterStock.com


En 2017, le classement Fintech 100 de KPMG intègre trois sociétés françaises de plus qu’en 2016. Parmi elles, Lendix se classe dans les 50 Fintech « Leading 50 », à la 45ème place. Les cinq autres françaises appartiennent à la liste des Fintech « Emerging 50 » : Alan, IBanFirst, Lydia, Payfit, et Qonto.

"Depuis la première édition du classement Fintech 100, le poids des fintechs françaises ne cesse de croitre, c'est une excellente nouvelle pour le marché ! Notre classement confirme ainsi une tendance de fond favorable et le dynamisme des entrepreneurs français, soutenus par un écosystème politique et financier qui investit dans de nombreux projets prometteurs", a expliqué Mikaël Ptachek, spécialiste Fintech de KPMG.

"Avec neuf fintechs représentées dans le classement total, la Chine reste le leader mondial incontournable des start-up de la finance", a constaté Fabrice Odent, Associé KPMG, responsable des activités Financial Services. Mais l'Europe se distingue également avec 41% des sociétés du Top 100.

Les fintechs qui proposent des services de prêts et de paiements continuent d'être les plus performantes et les plus représentées – avec respectivement 32 et 21 entreprises retenues. Comme en 2016, 12 Insurtech sont représentées dans le classement.

"Le segment des Insurtech confirme son positionnement au sein du classement des fintechs. La présence d'Alan au sein des six fintechs françaises illustre parfaitement la dynamique constatée sur le marché français, avec près de 50 Insurtech créées au cours des deux dernières années", a souligné Jacques Cornic, Associé KPMG, responsable du secteur Assurance.

Les fintechs les plus disruptives se démarquent ; les fintechs dites "perturbatrices" ("disruptor") dominent en effet le classement – 73 fintechs sur les 100 retenues. Leur valeur ajoutée réside notamment dans le fait qu'elles proposent de nouveaux business models, mais aussi des équipes qui pensent différemment et qui bousculent radicalement le paradigme de l'industrie financière.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Michel Landel serait nommé Administrateur Référent et Président du Comité des Nominations et des Rémunérations...

Publié le 14/12/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS - 735 620 205 RCS PARIS Tél : 01 56 52 45 00 - Fax : 01 53 23…

Publié le 14/12/2017

Au premier semestre, MND, un concepteur et constructeur de solutions d’aménagement pour développer les sites de montagne, a publié une perte nette de 4 millions d'euros contre une perte nette de…

Publié le 14/12/2017

Innelec Multimedia a réalisé au premier semestre, clos fin septembre, un bénéfice net de 0,20 million d’euros contre une perte de 2,67 millions d’euros, un an plus tôt. Le distributeur global…

Publié le 14/12/2017

Au 1 er semestre de son exercice 2017/2018, MND a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 30,3 ME, en progression de +15,2% et +15,8% à périmètre...

CONTENUS SPONSORISÉS