En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 784.16 PTS
-0.60 %
4 781.5
-0.48 %
SBF 120 PTS
3 807.62
-0.63 %
DAX PTS
10 724.22
-0.59 %
Dowjones PTS
24 349.38
-0.16 %
6 657.08
+0.66 %
1.140
+0.10 %

Candriam table sur un discours "conciliant" de la BCE demain

| AOF | 251 | Aucun vote sur cette news
Candriam table sur un discours "conciliant" de la BCE demain
Credits  ShutterStock.com


Pour Nicolas Forest, responsable de la gestion obligataire chez Candriam, le marché "se prépare à un résultat légèrement conciliant" de la réunion de politique monétaire de la BCE demain. D'un côté, l'institution de Francfort devrait annoncer une réduction de moitié des achats mensuels (de 60 à 30 milliards d'euros), avec un engagement sur neuf mois jusqu’en septembre 2018.

"Dans le même temps, nous nous attendons à ce que la BCE délivre une communication claire au sujet de sa stratégie de réinvestissement. Le réinvestissement des obligations arrivant à maturité revêtira, en effet, une importance plus grande dans le programme d'achat de 2018. Une communication claire en matière de réinvestissement, en termes de volume, devrait également permettre d'atténuer l'impact d'achats nets plus faibles", ajoute Nicolas Forest, chez Candriam.

De l'autre côté, la BCE devrait maintenir son programme d'achat "ouvert", ce qui signifie qu'elle devrait maintenir son engagement de racheter plus d'actifs ou bien sur une période plus longue, si nécessaire, en raison d'une progression plus lente de l'inflation ou en raison de la situation financière, prévoit l'expert de la gestion obligataire. Elle devrait également réitérer que les taux d'intérêt vont rester bas pour une longue période et bien après la fin de l'assouplissement quantitatif.

"La BCE va probablement mettre l'accent sur la durée, le volume total du programme d'achat et sur sa politique de réinvestissement. Tant cette approche graduelle qu'un discours conforme aux attentes de marché sur le ton de la prudence devraient limiter le risque de réaction négative, tant pour les marchés obligataires que pour les marchés actions. En fin de compte, la réaction de l'euro dépendra du message général de la déclaration", résume le responsable de la gestion obligataire chez Candriam.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Communiqué de Presse             Paris, le 10 décembre 2018   Tableau de déclaration mensuelle des opérations réalisées en novembre 2018 Date de début…

Publié le 10/12/2018

10 DECEMBRE 2018 NOMBRE D'ACTIONS ET DE DROITS DE VOTE COMPOSANT LE CAPITAL INFORMATION MENSUELLE 30 NOVEMBRE 2018     La société Officiis Properties…

Publié le 10/12/2018

Lundi 10 décembre 2018AIR FRANCE-KLM Le groupe aérien publiera (avant Bourse) le trafic du mois de novembre. Mardi 11 décembre 2018Aucune publication n'est attendue.Mercredi 12 décembre…

Publié le 10/12/2018

    CGG   Société anonyme au capital de 7 099 443 euros Siège social : Tour Maine Montparnasse 33 avenue du Maine 75015 Paris 969 202 241 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Ramsay Générale de Santé a nommé Stéphan Vales (46 ans) en tant que directeur du pôle Le Havre à compter du 3 décembre dernier. Ce pôle compte deux établissements en Seine-Maritime,…