5 390.46 PTS
+0.20 %
5 387.00
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Candriam observe que le mandat des banques centrales a évolué et justifie le resserrement monétaire à venir

| AOF | 127 | Aucun vote sur cette news
Candriam observe que le mandat des banques centrales a évolué et justifie le resserrement monétaire à venir
Credits  ShutterStock.com


Lorsque l'on évoque la fin des politiques monétaires non conventionnelles, l'un des arguments pour justifier une remontée graduelle des taux, voire un ajournement pur et simple du resserrement monétaire, est la faiblesse de l'inflation. Pourtant, assure Nicolas Forest, responsable de la gestion obligataire chez Candriam, "les banques centrales américaines et européennes devraient annoncer cet automne des actions sur leur bilan, et la Fed pourrait même envisager une nouvelle hausse de son taux directeur en décembre".

Donc, même avec une inflation "significativement" inférieure à 2% en Europe et aux Etats-Unis, le resserrement monétaire devrait devenir réalité.

Pour Nicolas Forest, de Candriam, l'explication à ce paradoxe apparent est à chercher du côté du mandat qui est celui des banques centrales. Ce dernier a évolué progressivement : initialement mises en place pour lutter contre la forte inflation et assurer la stabilité des prix, la BCE, la Fed et les autres sont devenues depuis 2008 les garants de la stabilité financière dans son ensemble.

"Le mandat des banques centrales s'est de facto bel et bien élargi pour protéger le système financier de la spéculation et éviter la faillite du système bancaire et financier. Dans ce contexte, elles sont aussi devenues les gardiennes de nouvelles politiques macro-prudentielles", souligne le responsable de la gestion obligataire de Candriam. Qui ajoute : "Pour comprendre et anticiper les banques centrales, il faut donc prendre en compte l'objectif implicite de stabilité financière. Cet objectif peut se lire à double sens : soutenir les marchés à la baisse, éviter la surévaluation à la hausse".

Dans ce contexte, Candriam s'attend à ce que la Fed diminue graduellement la taille de son bilan et envisage éventuellement une nouvelle hausse de son taux directeur entre décembre et mars 2018. Quant à la BCE, "elle devrait annoncer en octobre qu'elle continuera d'acheter des obligations mais moins (40 milliards par mois) avant de stopper son programme au deuxième semestre de 2018. Une hausse de taux semble à ce jour écartée dans les prochains mois, même si elle ferait beaucoup de sens pour le système bancaire européen", conclut Nicolas Forest.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/11/2017

Un portrait réalisé en 2016 par Saint-Gobain de Delphine Geny-Stephann ( Jean CHISCANO / SAINT-GOBAIN/AFP/Archives )Delphine Gény-Stéphann, nommée vendredi secrétaire d'Etat auprès du…

Publié le 24/11/2017

Le député PS de l'Ardèche Olivier Dussopt, le 23 novembre 2017 à la Porte de Versailles à Paris ( LUDOVIC MARIN / AFP )Le député PS de l'Ardèche Olivier Dussopt, ex-proche de Martine…

Publié le 24/11/2017

Une cage vide dans un cirque parisien, après la fuite d'un tigre, le 24 novembre 2017 ( Thomas SAMSON / AFP )Un tigre de 200 kg qui s'était échappé d'un cirque vendredi en fin d'après-midi…

Publié le 24/11/2017

Le Français Jo-Wilfried Tsonga lors de son match victorieux en Coupe Davis face au Belge Steve Darcis, le 24 novembre 2017 à Villeneuve-d'Ascq ( PHILIPPE HUGUEN / AFP )Jo-Wilfried Tsonga et…

Publié le 24/11/2017

Manifestation des salariés du laboratoire Galderma à Sofia Antipolis, près de Nice, le 9 novembre 2017 ( YANN COATSALIOU / AFP/Archives )Le ministère de l'Economie a reçu vendredi des…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS