En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Bourses : le CAC 40 au plus bas depuis mars 2018

| AOF | 1610 | Aucun vote sur cette news
Bourses : le CAC 40 au plus bas depuis mars 2018
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont nettement reculé dans le sillage du décrochage de Wall Street hier, repli se prolongeant aujourd’hui. L’indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,92% à 5 106,37 points tandis que l’EuroStoxx50 a perdu 1,77% à 3 209,19 points. A Wall Street, le Dow Jones perdait 0,89% vers 17h30 tandis que le Nasdaq Composite, qui avait chuté de plus de 4% jeudi, cédait 0,50%.

L'annonce d'une inflation inférieure aux attentes aux Etats-Unis a permis à Wall Street de limiter ses pertes pendant un temps. Elles se sont de nouveau creusées à quelques minutes de la clôture en Europe.

En septembre, sur un an, les prix à la consommation ont augmenté de 2,3% pour un consensus de 2,4%. Hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, ils ont progressé de 2,2%, ressortant là aussi sous les attentes : +2,3%. Cette statistique a entraîné une détente du rendement des emprunts d'Etat à 10 ans, tombé à 3,17%.

Or la hausse des taux est avec l'impact de la guerre commerciale sur la croissance mondiale et la valorisation de certains segments du marché à la source de l'inquiétude des investisseurs.

Au chapitre des valeurs, les baisses ont été largement plus nombreuses que les hausses. Les valeurs financières, qui avaient bien résisté hier, ont nettement reculé aujourd'hui dans le sillage de la détente sur le marché obligataire allemand : Axa (-3,52%), BNP Paribas (-2,49%)…

A contre tendance, Ingenico a progressé de 7,85%, Natixis ayant confirmé envisager un rapprochement avec ses activités de paiement. D'autres valeurs ont échappé à la baisse, certains investisseurs tentant des achats à bon compte. Au sein de l'indice CAC 40, Peugeot a ainsi progressé de 0,63% et STMicroelectronics de 1,95%.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...