En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Bourse : la baisse des taux longs et la nomination de Robert Lighthizer inquiètent

| AOF | 150 | Aucun vote sur cette news
Bourse : la baisse des taux longs et la nomination de Robert Lighthizer inquiètent
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont reculé, l’enthousiasme suscité par la trêve conclue entre Donald Trump et Xi Jinping, s’étant dissipé. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,82% à 5 012,66 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,80% à 3 189,25 points. Retour sur terre également à Wall Street où le Dow Jones cède 0,80% vers 17h30.

Le doute a saisi les investisseurs sur la possibilité pour les Etats-Unis et la Chine à trouver un accord commercial dans les 90 jours impartis. En cause notamment la nomination par Donald Trump de Robert Lighthizer en tant que responsable des négociations avec la Chine. Or cet ancien de l'administration Reagan est connu pour être un adepte du protectionnisme économique et partisan d'une ligne dure vis-à-vis de Pékin.

La baisse des rendements du dix ans en Europe et aux Etats-Unis a aussi alimenté l'inquiétude des investisseurs. Le 10 ans américain a ainsi reculé de près de 3 points de base à 2,94% et son équivalent allemand, de 4 points à 0,27%. Résultat, l'écart entre les taux à 10 ans et à 2 ans américains est tombé au plus bas depuis juillet 2017. Le premier est supérieur de seulement 15 points de base au second. Cette évolution inquiète le marché car historiquement un taux à 2 ans supérieur à celui à 10 ans a été un indicateur précurseur d'une récession.

Cette baisse des taux longs a aussi comme conséquence de peser sur le secteur bancaire. A Paris, Société Générale et Crédit Agricole ont reculé de plus de 2%. Le secteur technologique (STMicroelectronics : - 2,8%) était également sous pression après le nouvel avertissement sur ses revenus d'un fournisseur de semi-conducteurs d'Apple, Cirrus Logic. En dehors de l'indice CAC 40, les perspectives d'Elior (-8,7%) ont été sanctionnées tandis que la nouvelle box d'Iliad (+3,1%) a été saluée.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...