5 399.44 PTS
-0.51 %
5 399.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Bourse - Analyse AOF France/Europe - Wall Street et la hausse des taux en soutien

| AOF | 98 | Aucun vote sur cette news
Bourse - Analyse AOF France/Europe - Wall Street et la hausse des taux en soutien
Credits  ShutterStock.com


La hausse des marchés actions européens s'accélère dans le sillage de l'évolution positive de Wall Street. Les investisseurs américains attendent avec intérêt le discours que doit tenir ce soir Donald Trump sur ses réformes fiscales. Les indices actions européens sont également soutenus par la bonne tenue du secteur financier. Les banques et les assurances profitent du mouvement de hausse des rendements obligataires dans la perspective d'une troisième hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis. Vers 16h05, le CAC 40 gagne 0,31% à 5 284 points. L'Euro Stoxx 50 grimpe de 0,73% à 3 562 pts.

Un an après son introduction en Bourse, Uniper (-0,69% à 23,17 euros), la filiale d'E.ON (+0,43% à 9,36 euros) regroupant les centrales à charbon et à gaz, passe sous pavillon finlandais. L'ex-géant allemand de l'énergie a conclu un accord avec Fortum en vue de lui céder sa part de 46,65%. La transaction s'inscrira dans le cadre d'une OPA que lancera le finlandais en début d'année prochaine. Selon les termes de l'accord, Fortum déboursera 22 euros par action Uniper, soit une prime de 4,4% par rapport au cours de clôture du 19 septembre, veille de la confirmation de l'intérêt de Fortum.

Alstom bondit de 5,54% à 35,475 euros après la confirmation de son rapprochement avec Siemens Mobility, la branche ferroviaire du conglomérat allemand, pour créer le numéro un européen du secteur baptisé Siemens-Alstom. Bouygues, premier actionnaire d'Alstom, gagne 2,35% à 40,08 euros, à la deuxième place du CAC 40. A Francfort aussi, l'opération est bien accueillie : Siemens progresse de 1,67% à 118,50 euros. Les analystes apprécient des synergies supérieures aux attentes et les deux dividendes exceptionnels.

Plus forte baisse du marché SRD, SQLI décroche de 9,37% à 41,70 euros, sa performance semestrielle ayant déçu en raison notamment d'une forte hausse du turnover. Sur la première partie de l'année, le groupe de services dédié au monde du digital a vu son Ebitda baisser de 16% à 6,2 millions, là où Oddo BHF anticipait 7,3%. Ses revenus ayant progressé de 7% à 102,6 millions d'euros, sa marge d'Ebitda a reculé de 1,7 points.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, la confiance des ménages a continué à se dégrader, pour le troisième mois consécutif, et de manière inattendue en septembre, a indiqué l'Insee : l'indice qui la synthétise est tombé de 103 en août à 101 en septembre. Le consensus Reuters était de 103.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables, considérées comme un indicateur avancé de l'investissement des entreprises, ont rebondi de 1,7% en août. Elles avaient chuté de 6,8% en juillet et le consensus Reuters était de +1%.

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières ont chuté de 2,6% en août après avoir baissé de 0,8% en juillet. Le consensus Reuters était à -0,5%.

Vers 16h05, l'euro cote 1,1724 dollar, en baisse de 0,58%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

L'avionneur blâme Safran et son Silvercrest pour cet échec majeur...

Publié le 14/12/2017

L'offre à 46 euros est passée en mode "amical-hostile"...

Publié le 14/12/2017

Paris, 13 décembre 2017  Atos SE [Euronext Paris : ATO] (« Atos »), leader international de la transformation digitale, a pris note ce soir de l'annonce de Gemalto N.V.…

Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

CONTENUS SPONSORISÉS