5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
+0.83 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Bourse - Analyse AOF France/Europe - Les indices sont stables

| AOF | 343 | Aucun vote sur cette news
Bourse - Analyse AOF France/Europe - Les indices sont stables
Credits  ShutterStock.com


Les indices actions européens oscillent autour de l'équilibre après presque deux heures de cotation. Alors que les cours du pétrole continuent de baisser, les investisseurs ne prennent aucun risque dans l'attente de l'ouverture de Wall Street et, surtout, de l'intervention de Janet Yellen programmée demain à Washington. L'enjeu est de savoir si la Fed reste sur un rythme de trois hausses de taux par an, ce qui suppose encore un relèvement d'ici la fin de l'année. Côté valeur, Arkema a présenté ses objectifs 2023 et Schneider est soutenu par Kepler. Le CAC40 est stable à 5 166,01 points.

A Paris, Arkema est stable à 96,45 euros après la présentation d'une feuille de route à horizon 2023 ambitieuse, conformément aux attentes du marché. En premier lieu, le groupe français de chimie a confirmé ses objectifs 2017 (hausse de 9% de l'Ebitda à 1,3 milliard d'euros) et à l'horizon 2020 (Ebitda de 1,7 milliard, soit une croissance annuelle moyenne de 9%). Puis, Arkema a présenté ses objectifs à horizon 2023. A cette échéance, l'ex-filiale de Total vise une marge de Rebit (résultat opérationnel courant) comprise entre 11,5% et 12,5%, contre 9,7% en 2016.

En Europe, Pearson (-0,22% à 688 pence), en hausse en début de séance, s'est retourné à la baisse après avoir annoncé la cession d'une partie de sa participation dans Penguin Random House Venture (PRH). Cette opération lui permet de rassurer les investisseurs sur deux points : la faiblesse de son bilan et la rémunération de ses actionnaires. Détenant 47% de PRH aux côtés de l'allemand Bertelsmann, Pearson va donc abaisser sa participation à 25% en cédant 22% du capital de sa filiale à son partenaire.

Les chiffres macroéconomiques

La seule statistique de la journée sera américaine : à 16h00, les investisseurs découvriront les stocks et ventes des grossistes de mai.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS