5 284.46 PTS
+0.33 %
5 274.50
+0.35 %
SBF 120 PTS
4 221.74
+0.32 %
DAX PTS
12 627.92
+0.22 %
Dowjones PTS
22 359.23
-0.24 %
5 934.91
+0.00 %
Nikkei PTS
20 296.45
-0.25 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

BNY Mellon IM : une direction monétaire plus agressive de Draghi ou Yellen pourrait surprendre

| AOF | 76 | Aucun vote sur cette news
BNY Mellon IM : une direction monétaire plus agressive de Draghi ou Yellen pourrait surprendre
Credits  ShutterStock.com


Il est probable que tout signe laissant présager une direction monétaire plus agressive de la part de Mario Draghi ou même de Janet Yellen le vendredi 25 août, à Jackson Hole, pourrait déstabiliser les marchés, prévient Paul Brain, Responsable de la gestion obligataire chez Newton (BNY Mellon IM) avant le symposium des banquiers centraux. Il estime en effet que la faiblesse de l’inflation et des chiffres de croissance contrastés ont réduit progressivement les attentes d’une surprise majeure lors de cette réunion en matière de politique monétaire.

"L'hypothèse selon laquelle Mario Draghi de la BCE comptait profiter de l'occasion pour détailler un calendrier précis pour la fin progressive – le fameux "tapering" - du programme de "QE" en place s'est peu à peu dissipée et les marchés paraissent aujourd'hui plus détendus à l'approche de la grande messe des banquiers centraux qu'ils ne l'étaient jusqu'ici", analyse Paul Brain.

"Aux Etats-Unis, l'intention de la Fed d'annoncer son dispositif de resserrement monétaire – baptisé le QT pour Quantitative Tightening – en septembre avant de l'amorcer en octobre est bien connue", ajoute-t-il. Donc, la seule façon pour Yellen de surprendre les marchés serait d'évoquer une hausse des taux en décembre. Une occurrence qui reste plus probable que les experts ne le croient actuellement, fait remarquer le responsable de la gestion obligataire de BNY Mellon.

Il juge en revanche que Mario Draghi a suffisamment de temps pour communiquer aux marchés la réduction progressive du QE de la BCE et il n'a pas besoin de Jackson Hole comme moment de communication.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Le bureau d'études à relever sa recommandation à l'achat...

Publié le 22/09/2017

L'analyste craint un potentiel limité à court terme...

Publié le 22/09/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 22/09/2017

Après un solide semestre

Publié le 22/09/2017

Les informations du 'Monde' laissent penser qu'un projet est déjà sur les rails...

CONTENUS SPONSORISÉS