En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 477.50
+0.69 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 730.45
+0.28 %
7 533.47
-0.47 %
1.175
-0.24 %

BFT IM mise sur un discours encore accommodant de Mario Draghi demain

| AOF | 206 | Aucun vote sur cette news
BFT IM mise sur un discours encore accommodant de Mario Draghi demain
Credits  ShutterStock.com


"Le soutien monétaire de la BCE conserve actuellement sa raison d’être, même si la reprise économique à l’œuvre en zone euro permet désormais de réduire les besoins de stimulus monétaires", assure Laurent Gonon, directeur de la gestion Taux chez BFT Investment Managers, à quelques heures de l'annonce de la décision de politique monétaire de la BCE. Pour l'expert de BFT, Mario Draghi, le président de la BCE, devrait conserver un discours accommodant au cours de la réunion de demain car la situation n'incite pas la BCE à se précipiter.

Sur le front de l'inflation d'abord, "si le risque de déflation a clairement disparu, l'inflation en zone euro reste toujours en-dessous de son objectif à long terme de 2% sur 12 mois. L'inflation pourrait même retomber aux alentours de 1% dans les prochains mois en raison de la réduction de certains effets de base", rappelle Laurent Gonon.

Ensuite, l'autre raison pour laquelle Mario Draghi devrait conserver un discours modéré tient au fait que le risque politique n'a pas disparu en zone euro. S'il est désormais passé au second plan, ce risque reste présent en Catalogne et en Italie et pourrait éventuellement se traduire par un retour de la volatilité sur les marchés de taux, prévient le directeur de la gestion Taux de BFT.

Outre cette perspective du maintien d'un discours accommodant de Mario Draghi, Laurent Gonon prévoit que la BCE devrait annoncer demain une baisse des montants du quantitative easing à 30 milliards d'euros par mois à partir de janvier 2018, pour une durée de 9 mois.

"Ce scénario semble être anticipé par une majorité d'investisseurs et donc déjà intégré aux valorisations des marchés obligataires. Si la BCE annonce finalement des montants plus élevés ou une prolongation plus tardive du plan de rachats d'actifs, les investisseurs pourraient se montrer enthousiastes et les taux pourraient donc enregistrer un mouvement de baisse. Il faut en revanche s'attendre à l'effet inverse en cas de déception par rapport à ce scénario", indique le directeur de la gestion Taux chez BFT Investment Managers.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…