5 131.86 PTS
+0.00 %
5 137.50
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 102.36
+0.83 %
DAX PTS
12 229.34
+0.00 %
Dowjones PTS
21 899.89
+0.90 %
5 873.33
+0.00 %
Nikkei PTS
19 516.47
+0.68 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Barclays croit toujours au "reflation trade" et mise sur les valeurs cycliques

| AOF | 193 | Aucun vote sur cette news
Barclays croit toujours au "reflation trade" et mise sur les valeurs cycliques
Credits  ShutterStock.com


Barclays continue à croire au "reflation trade" en dépit des doutes qui commencent à poindre chez certains observateurs, et à l'impact positif qu'il aura sur les valeurs cycliques. Le bureau d'études souligne d'abord que les indices PMI mondiaux sont encore loin de leurs sommets, du fait de la lente reprise dans les pays émergents. Non seulement Barclays ne croit donc pas à un retournement de tendance mais, en plus, n'exclut pas de bonnes surprises sur le front macroéconomique, toutes régions du monde confondues.

Autre argument favorable à la reflation, les cours du pétrole devraient rebondir au deuxième semestre. Sur ce sujet, Barclays s'attend à ce que l'accord de réduction de la production signé à l'Opep ne soit pas pleinement respecté et que les taux de "compliance", actuellement supérieur à 100%, décroissent régulièrement jusqu'à mars 2018, date de fin de l'accord.

Barclays souligne aussi que les attentes en matière de baisse des impôts aux Etats-Unis, facteur de reflation en place depuis l'élection de Donald Trump, ont été revues à la baisse. Dans ce contexte, la possibilité d'une bonne surprise a augmenté si les promesses du président sont mises en œuvre plus rapidement que prévu.

Fort de la conviction que le "reflation trade" est encore d'actualité, Barclays estime que cette perspective n'est pas encore intégrée par le marché. Il note que la plus grande partie des 23 milliards d'euros de flux dirigés vers des fonds européens cette année l'ont été vers des fonds passifs. Dans le même temps, des fonds actifs, plus à même de jouer l'amélioration des fondamentaux de la conjoncture, notamment en zone euro, n'ont bénéficié que de maigres flux.

Dans ce contexte, Barclays a relevé sa recommandation sur deux segments cycliques, à Surpondérer sur les valeurs énergétiques et à Pondérer en ligne sur le segment Materials, avec un biais positif sur les mines et négatif sur la chimie. Le bureau d'études a aussi réitéré sa forte surpondération des valeurs financières alors que les utilities et la santé restent à Souspondérer.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/08/2017

Franchissement de seuil...

Publié le 23/08/2017

Le groupe pourrait s'appuyer sur Novatek à Gydan...

Publié le 23/08/2017

L'homme politique va devenir associé...

Publié le 22/08/2017

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 681 286,50 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

CONTENUS SPONSORISÉS