En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
-
4 860.00
-0.28 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+0.00 %
DAX PTS
11 205.54
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.138
+0.17 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Vendredi dans le rouge, mais semaine dans le vert

| AOF | 241 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Vendredi dans le rouge, mais semaine dans le vert
Credits  ShutterStock.com


Pas de miracle à Wall Street où les marchés américains devraient échouer à afficher une sixième séance consécutive de recul. La statistique du jour, l'inflation, soutient le dollar, même si elle ressortie en ligne avec les attentes. Les investisseurs attendent désormais du concret dans les discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Vers 17h30, le Dow Jones perd 0,49% à 23 883,64 points tandis que le Nasdaq Composite se replie de 0,60% à 6 944,10 points. Le bilan hebdomadaire devrait cependant être positif.


Plus forte baisse de l’indice S&P 500, l’action Activision Blizzard flanche de 9,99% à 46,225 dollars. L’éditeur de jeux vidéo est secoué par sa séparation avec Bungie, studio développeur du jeu Destiny. Ce dernier a décidé de s’autoéditer alors que les deux groupes étaient partenaires depuis 2010. Il s’agit d’un coup dur pour Activision Blizzard, Destiny étant l’un des plus gros titre de son catalogue avec Call of Duty, World of Warcraft ou Overwatch. Les termes financiers de l'accord entre les deux sociétés de jeux vidéo n'ont pas été dévoilés.


Les chiffres économiques du jour

Les prix à la consommation ont reculé de 0,1% en décembre par rapport à novembre et augmenté de 1,9% sur un an. Le consensus Reuters était de -0,1% et 1,9%. Hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation, ils ont augmenté de respectivement 0,2% et 2,2%. Le consensus Reuters était de 0,2% et 2,2%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLE

Apple prévoit de sortir trois nouveaux modèles d'iPhone cet automne, y compris un successeur du XR, l'appareil 2018 à bas prix avec un écran à cristaux liquides dont les ventes ont déçu, affirme le Wall Street Journal citant des sources proches du dossier. Apple prévoit d'introduire de nouvelles fonctionnalités, y compris une caméra arrière triple pour le modèle le plus haut de gamme et une caméra arrière double pour les deux autres modèles.


BOEING
Après un temps d’hésitation, le nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, a finalement donné son aval au rapprochement entre Embraer et Boeing. Le dirigeant a estimé que les intérêts du pays étaient préservés. Ce partenariat stratégique vise à créer une coentreprise incluant les activités d’Embraer dans les domaines de l’aviation commerciale et des services. Selon les termes du partenariat, Boeing détiendra 80 % du capital de la coentreprise, soit 4,2 milliards de dollars, et Embraer les 20 % restants.

HP INC

Les ventes de PC mondiales ont totalisé 68,6 millions d'unités au quatrième trimestre de 2018, en baisse de 4,3%, a annoncé le bureau d'études Gartner. En 2018, les ventes de PC ont reculé de 1,3% à 259,4 millions d'unités. Les trois principaux fournisseurs ont augmenté leur part du marché, Lenovo, HP Inc. et Dell étant responsables de 63% des ventes d'ordinateurs au quatrième trimestre de 2018, contre 59% au quatrième trimestre de 2017.

JOHNSON & JOHNSON
Aux Etats-Unis, Johnson & Johnson a relevé les prix d'environ deux douzaine de médicaments sur ordonnance, comme Stelara pour le traitement du psoriasis, Zytiga contre le cancer de la prostate et l'anticoagulant Xarelto. La hausse des prix est comprise entre 6% et 7%, selon les traitements. Le groupe de santé a par ailleurs annoncé la fin de l'offre sur le capital du japonais Ci:z qu'il ne détenait pas encore. Il possède désormais 89% du capital.











source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Drone Volt, constructeur français aéronautique spécialisé en drones civils professionnels, annonce la nouvelle livraison d’un drone Hercules 10 aux Etats-Unis, à un groupement de producteurs…

Publié le 21/01/2019

Fort du succès de son étude 3D BroadSeis(TM) de 25 000 km2, qui a donné lieu aux récentes découvertes pétrolières de Boudji-1 et Ivela-1, CGG étend sa bibliothèque de données multi-clients…

Publié le 21/01/2019

Casino a signé un accord avec des fonds gérés par Fortress en vue de la cession de 26 murs d’hypermarchés et supermarchés valorisés 501 millions d’euros, dont 392 millions d’euros seront…