En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Séance indécise à cause des entreprises

| AOF | 218 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Séance indécise à cause des entreprises
Credits  ShutterStock.com


Incertain en début de séance, Wall Street évolue désormais en légère baisse, pénalisé par les résultats contrastés dévoilés aujourd'hui par plusieurs multinationales américaines. Au chapitre des bonnes nouvelles Pepsico, Morgan Stanley et la maison mère de la compagnie United Airlines, United Continental, ont rassuré. En revanche, d'autres sociétés emblématiques comme IBM ou Netlflix, ont déçu. Dans ce cadre, la hausse des stocks des entreprises est passée inaperçue. Vers 17h50, le Dow Jones abandonne 0,05% à 26 438,26 points tandis que le Nasdaq Composite cède 0,11% à 7 991,78 points.

Morgan Stanley (+2,35% à 48,13 dollars) surperforme le marché américain grâce à des résultats meilleurs que prévu. La dernière grande banque à présenter ses comptes du premier trimestre a bénéficié d’une résistante plus grande que prévu de son activité de courtage obligataire et de la croissance de son métier de gestion de fortune. Ce dernier a été nettement renforcé depuis la crise financière, permettant de contrebalancer la forte volatilité des résultats des activités de marché.

Les chiffres économiques du jour

Les stocks des entreprises ont progressé de 0,2% en février. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,4% après +1,2% en janvier (chiffre révisé de +1,4%).

Le déficit de la balance commerciale en février est ressorti à 49,4 milliards de dollars. Les économistes tablaient sur 54 milliards après 51,1 milliards en janvier.

Le livre Beige de la Fed sur l'état de santé de l'économie américaine sera lui publié à 20 heures.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLE/QUALCOMM
En bisbilles judiciaires depuis plusieurs années au sujet de violations de brevets et de versement de redevances, Qualcomm et Apple ont décidé d'enterrer la hache de guerre. Les deux groupes technologiques ont ainsi mis fin aux procédures judiciaires les opposant. Les deux sociétés ont également conclu un contrat de licence de six ans, en vigueur à compter du 1er avril 2019, qui comprend une option d'extension de deux ans et un contrat de fourniture de puces pluriannuel. L'accord comprend un paiement unique d'Apple à Qualcomm, dont le montant n'a pas été dévoilé.

IBM
IBM a présenté des revenus et perspectives décevants. Au premier trimestre, le géant informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 5% à 1,59 milliard de dollars, soit 1,78 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 2,25 dollars, soit 3 cents de mieux que le consensus. Les revenus de "Big blue" ont cependant reculé de 4,7% à 18,2 milliards de dollars, ressortant sous le consensus Reuters s'élevant à 18,46 milliards. Ils sont en repli de 0,9% hors impact des changes.

MORGAN STANLEY
Dernière grande banque à présenter ses comptes du premier trimestre, Morgan Stanley a réservé une bonne surprise. Sur cette période, la banque a enregistré un bénéfice net, part du groupe, en repli de 9% à 2,34 milliards de dollars de dollars, soit 1,39 dollar par action. Il est supérieur au consensus Refinitiv s'élevant à 1,17 dollar par action. Les revenus ont chuté de 7% à 10,269 milliards de dollars, ressortant là encore au-dessus des attentes du marché : 9,93 milliards de dollars.

NETFLIX
Netflix a affiché, au premier trimestre 2019, un bénéfice net de 344 millions de dollars, soit 76 cents par action, contre 64 cents un an plus tôt. Quant au chiffre d'affaires, il progresse de 21% et atteint 4,521 milliards de dollars. Les analystes attentaient un bénéfice de 58 cents par action pour des revenus de 4,5 milliards. Du côté des abonnés, ils sont 9,6 millions supplémentaires sur la période dont 1,74 millions aux Etats-Unis et 7,86 millions à l'international. Mais Netflix affiche sa prudence pour le second trimestre dans un environnement concurrentiel, ce qui inquiète.

PEPSICO
Pepsico a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le bénéfice net du géant américain du soda et des chips a réalisé au premier trimestre 2019 un bénéfice net de 1,41 milliard de dollars, ou 1 dollar par action, en hausse de 5,2%. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 97 cents, au-dessus du consensus qui le donnait à 92 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 2,6% à 12,88 milliards. Wall Street tablait sur 12,66 milliards. En Amérique du Nord, les ventes ont grimpé de 5,5% à 3,82 milliards, contre un consensus de 3,75 milliards.

SPRINT & T-MOBILE
Le ministère de la Justice américain aurait informé Sprint et T-Mobile US de son opposition au projet de fusion actuel, selon des sources proches du dossier citées par Reuters.

TEXTRON
Textron vient de dévoiler ses résultats au titre du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe américain d’aéronautique et de défense a réalisé un bénéfice net de 179 millions de dollars sur la période, ou 0,76 dollar par action, contre 189 millions de dollars, ou 0,72 dollar par action, un an plus tôt. Pour sa part, le chiffre d'affaires s'établit à 1,134 milliard de dollars au premier trimestre 2019, à comparer avec 1,01 milliard de dollars un an plus tôt. Pour 2019, Textron a confirmé ses ambitions d’atteindre un bénéfice par action compris entre 3,55 et 3,75 dollars.









source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/04/2019

Les marchés actions américains évoluent sur une note incertaine pour cette dernière séance d’une semaine écourtée en raison du week-end de Pâques. Les investisseurs ont pris connaissance de…

Publié le 18/04/2019

INSIDE SECURE (-5,31% à 1,82 euro)Le groupe est mal orienté après la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre 2019. source : AOF

Publié le 18/04/2019

VALLOUREC (-3,42% à 2,32 euros)Le fabricant de tubes sans soudure en acier destinés à l'industrie pétrolière perd une partie de ses gains de la veille (+ 13,21% à 2,40 euros). Les investisseurs…

Publié le 18/04/2019

En repli à l'ouverture, les marchés actions européens sont repartis à la hausse en matinée malgré les premiers résultats des enquêtes PMI d'avril confirmant le ralentissement de l'économie…

Publié le 18/04/2019

Le CAC40 repasse dans le vert à la mi-journée

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…