En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les technos sèment le trouble

| AOF | 325 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les technos sèment le trouble
Credits  ShutterStock.com


Wall Street évolue en baisse à l’approche de la mi-séance malgré la hausse inattendue du Philly Fed et le repli plus marqué que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les investisseurs jouent la prudence avant le vote du Sénat sur le projet de réforme des impôts de Donald Trump. Par ailleurs, les replis d’Apple (pénalisé par des craintes de ventes décevantes de l'iPhone8) et d’Ebay tirent vers le bas le compartiment des valeurs technologiques. A 17h30, le Dow Jones abandonne 0,21% à 23 109,50 points tandis que le Nasdaq Composite cède 0,56% à 6 587,16 points.

Double actualité pour American Express, qui a annoncé le remplacement de son PDG présent à ce poste depuis 17 ans et relevé ses objectifs 2017. L’action du spécialiste des cartes de crédit (+0,67% à 92,70 dollars) échappe à la baisse de Wall Street alors que ces informations ont poussé plusieurs brokers, dont Credit Suisse, JPMorgan et Bank of America Merrill Lynch, à revaloriser la société. Le PDG, Kenneth I. Chenault, qui part à la retraite, sera remplacé par le vice-président, Stephen J. Squeri, poste qu’il occupait depuis 2015.


Les chiffres économiques du jour


L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie a progressé de 4 points à 27,9 en octobre, touchant son plus haut depuis mai. Il était attendu à 22, selon le consensus Reuters.

222 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 14 octobre, un chiffre inférieur au consensus Reuters (240 000) et à celui de la semaine précédente, 244 000 (révisé de 243 000).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ADOBE
L'éditeur de logiciels d'édition Adobe a présenté des prévisions 2018 plus optimistes que les attentes du marché. Il cible un chiffre d'affaires de 8,7 milliards de dollars en croissance de 20% pour un bénéfice par action ajusté de 5,50 dollars. Le marché vise respectivement 8,68 milliards de dollars et 5,21 dollars. L'éditeur de logiciels d'édition a par ailleurs confirmé être sur la bonne voie pour atteindre son objectif d'un chiffre d'affaires de 1,95 milliard de dollars au quatrième trimestre et d'un bénéfice par action ajusté de 1,15 dollar.

APPLE
Apple (-2,14% à 156,33 dollars) affiche la plus forte baisse de l'indice Dow Jones alors que des craintes ressurgissent à propos du succès commercial de l'iPhone 8%. Le quotidien taïwanais Economic Daily News indique que le groupe technologique a réduit de moitié ses commandes pour ces appareils pour novembre et décembre. 

AT&T
AT&T a reçu l'accord de l'autorité brésilienne de la concurrence pour fusionner avec Time Warner. La CADES n'a soumis cette autorisation à aucune condition de cession d'actifs. Le Brésil était le dernier pays, hors Etats-Unis, à se prononcer sur le projet de fusion AT&T/Time Warner. Les deux groupes n'attendent plus que la décision des autorités américaines et maintiennent leur calendrier : la fusion devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

EBAY
Le numéro un mondial des enchères en ligne eBay est attendu en repli à Wall Street en raison de perspectives décevantes. Au quatrième trimestre, le groupe vise un bénéfice par action ajusté compris entre 57 cents et 59 cents pour des revenus de 2,58 à 2,62 milliards de dollars, en croissance à change constants de 6% à 8%. Or, les analystes interrogés par Thomson Reuters ciblaient en moyenne un bénéfice par action de 59 cents et un revenu de 2,58 milliards de dollars.

KINDER MORGAN
Au troisième trimestre, Kinder Morgan a publié un résultat net de 334 millions de dollars soit 15 cents par action contre une perte nette de 227 millions de dollars soit -10 cents par action. Le consensus Zachs s'attendait à un bénéfice par action de 14 cents. Le chiffre d'affaires de l'opérateur d'oléoducs est ressorti à 3,281 milliards de dollars contre 3,33 milliards de dollars l'année dernière. Le consensus s'attendait à un chiffre d'affaires de 3,242 milliards de dollars.

TRAVELERS
L'assureur Travelers a dévoilé des bénéfices en forte baisse au troisième trimestre en raison des nombreux ouragans qui ont ravagé les Etats-Unis. Le groupe a enregistré un bénéfice net de 293 millions de dollars, soit 1,05 dollar par action contre 716 millions de dollars et 2,45 dollars, un an plus tôt. Le bénéfice opérationnel a chuté de 64% à 253 millions de dollars (91 cents par action). L'opérationnel exclut les plus ou moins-values sur le portefeuille d'investissements de l'assureur, considérées comme des éléments exceptionnels.

UNITED CONTINENTAL
Au troisième trimestre, United Continental a publié un résultat net de 669 millions de dollars soit 2,22 dollars par action contre 965 millions de dollars et 3,01 dollars par action l'année dernière. Le consensus Zachs était de 2,20 dollar par action. Le chiffre d'affaires de la troisième compagnie aérienne américaine a publié un chiffre d'affaires de 9,88 milliards de dollars contre 9,91 milliards de dollars il y a un an. Le consensus anticipait un chiffre d'affaires de 9,14 milliard de dollars.

VERIZON
Verizon a enregistré 3,7 milliards de dollars de bénéfice net au troisième trimestre, soit 89 cents par action. En données ajustées, le bénéfice par action de l'opérateur télécoms a atteint 98 cents. Son chiffre d'affaires trimestriel a progressé de son côté de 2,5% à 31,7 milliards de dollars. En données comparables, il a baissé de 2,3%. Le consensus Zacks était de 98 cents par action et de 31,25 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Au troisième trimestre, la base d'abonnés mobile de Verizon a augmenté de 603 000 forfaits.






source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…