Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 609.0
-
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 218.26
+0.83 %
12 528.48
+0.49 %
1.212
-0.02 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les négociations avancent à petits pas

| AOF | 485 | 5 par 1 internautes
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les négociations avancent à petits pas
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains évoluent proches de l'équilibre à la mi-séance. Si aucune certitude n’est avancée quant à la validation d’un nouveau plan de relance à l’économie avant l’élection présidentielle américaine du 3 novembre prochain, les investisseurs fondent leur espoir sur ce plan et temporisent quant aux craintes liées aux conséquences économiques d’une seconde vague pandémique. Au chapitre des valeurs, les recrutements de nouveaux abonnés Netflix déçoivent. Vers 17h15, l’indice Dow Jones s'effrite de 0,21% à 28 248,33 points, le Nasdaq Composite de 0,1% à 11 504,91 points.

Netflix est en chute de 6,04% à 493,66 dollars et se retrouve relégué à la dernière place d'un Nasdaq 100 bien orienté. Le marché sanctionne notamment un recrutement d'abonnés inférieur à ses objectifs et un bénéfice par action (BPA) ajusté au-dessous du consensus au troisième trimestre. La plateforme de streaming a ainsi recruté 2,2 millions de nouveaux abonnées au cours du trimestre alors qu'elle avait anticipé un recrutement de 2,5 millions de personnes.


Les chiffres économiques du jour

Aux États-Unis, les nouvelles demandes de prêts immobiliers hypothécaires mesurées par la Mortgage Bankers Association (MBA) sont en repli de 0,6% sur une semaine après -0,7% la semaine précédente. 


Les stocks hebdomadaires de brut ont reculé de 1,001 million de barils, en ligne avec l'attente des économistes de -1,021 million après -3,818 millions la semaine précédente. Les stocks d'essence ont, en revanche, avancé de 1,895 million de barils contre un consensus de -1,829 million après -1,626 million la semaine précédente. Les stocks de produits distillés se sont, pour leur part, repliés de 3,832 millions de barils. Le marché visait un repli de 1,743 million après -7,244 millions la semaine précédente.

Le Livre Beige de la Fed sur l'état de santé de l'économie sera publié à 20h.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

ABBOTT LABORATORIES
Abbott Laboratories a publié des résultats du troisième trimestre 2020 supérieurs aux attentes et relevé sa prévision de bénéfices malgré l'incertitude liée à la pandémie. Le géant américain, spécialisé notamment dans les tests du Covid-19, a réalisé un bénéfice net de 1,232 milliard de dollars, ou 69 cents par action, contre 960 millions, ou 53 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 98 cents, contre un consensus de 91 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 9,6% à 8,853 milliards. Wall Street visait 8,539 milliards.


BIOGEN
Biogen a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Au troisième trimestre 2020, la biotech américaine a vu son bénéfice net chuter de 55% à 4,46 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 4,47 dollars, contre un consensus de 8,03 dollars. Le chiffre d'affaires a reculé de 6% à 3,6 milliards. Les analystes tablaient sur 3,33 milliards. Le groupe a réduit ses objectifs annuels. Il table sur un BPA, hors éléments exceptionnels, compris entre 32,5 et 33,5 dollars, contre entre 34 et 36 dollars auparavant.

GENERAL MOTORS 
General Motors a levé le voile sur un nouveau véhicule : un Hummer 100 % électrique. Ce pick-up démesuré a pour vocation à faire face au Cybertruck de Tesla. Le véhicule, qui affiche 1 000 chevaux de puissance, pourra offrir une autonomie pouvant atteindre les 560 kilomètres grâce aux nouvelles batteries Ultium. La production débutera à la fin de l'année 2021.

NETFLIX
Netflix a publié un bénéfice par action ajusté de 1,74 dollar au troisième trimestre de son exercice 2020, en-dessous du consensus de 2,13 dollars. Les revenus trimestriels de la multinationale américaine s'élèvent, pour leur part, à 6,436 milliards de dollars, en ligne avec l'attente des analystes de 6,38 millards. Les abonnés recrutés au cours du trimestre sont de 2,2 millions, un nombre inférieur aux 2,5 millions de recrutement d'abonnés anticipés par la plateforme de streaming alors que certains analystes avaient prévu plus de 5 millions de nouveaux abonnés.

PAYPAL
PayPal a annoncé le lancement d'un nouveau service permettant à ses clients d'acheter, de détenir et de vendre des cryptomonnaies directement depuis leur compte PayPal, et a signalé son intention d'accroître considérablement l'utilité des cryptomonnaies en les rendant disponibles comme source de financement pour les achats chez ses 26 millions de commerçants dans le monde.

SNAP
Le titre du service de messagerie Snapchat est attendu en très forte hausse à Wall Street du fait d'une performance trimestrielle bien meilleure que prévu. Au troisième trimestre, le groupe a enregistré une perte nette de 199,85 millions de dollars, soit - 14 cents par action, à comparer avec une perte nette de 227,38 millions de dollars, représentant 16 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est positif à hauteur de 1 cent, contre – 5 cents pour le consensus FactSet.

TEXAS INSTRUMENTS
Texas Instruments a dévoilé hier soir des résultats et des perspectives meilleurs qu'anticipé. Au troisième trimestre, le fabricant de semi-conducteurs a vu son bénéfice net reculer de 5% à 1,35 milliard de dollars, soit 1,45 dollar par action. Ce dernier a cependant dépassé le consensus FactSet s’élevant 1,28 dollar et les objectifs de la firme technologique, qui ciblait au mieux 1,34 dollar. Les ventes du troisième trimestre ont, elles, augmenté de 1% à 3,82 milliards de dollars contre un consensus de 3,44 milliards de dollars.





source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne