Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 609.0
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 218.26
+0.83 %
12 528.48
+0.49 %
1.212
-0.02 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés au point mort, l'économie sème le doute

| AOF | 691 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés au point mort, l'économie sème le doute
Credits  ShutterStock.com


Wall Street évolue en petite baisse. En l'absence d'informations sur la guerre commerciale, les investisseurs se focalisent sur la détérioration de la santé de l'économie mondiale. La croissance de la production industrielle chinoise a ainsi ralenti à 4,7% en octobre, à comparer avec un consensus +5,2%. L’Allemagne a cependant évité de justesse la récession. Enfin, aux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont atteint leur plus haut niveau depuis cinq mois. Vers 17h30, le Dow Jones cède 0,03% à 27 775,85 points tandis que le Nasdaq perd 0,17% à 8 467,31 points.

Si la transformation du business model de Cisco, avec une montée en puissance des logiciels, avance comme prévu par la direction, voir même mieux, le spécialiste des équipements de réseaux est frappé par la dégradation de la situation économique mondiale. La présentation hier soir de perspectives inférieures au consensus pour le deuxième trimestre consécutif entraine un plongeon de près de 8 % à 44,65 dollars de l’action, qui occupe la dernière place du Dow Jones.


Les chiffres économiques du jour

En octobre, les prix à la production ont progressé de 0,4%. Les économistes tablaient sur + 0,3% après le repli de 0,3% enregistré en septembre. Hors alimentation et énergie, les prix ont augmenté de 0,3%. Le consensus visait une hausse de 0,2% après -0,3% en septembre.

225 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées à l'issue de la semaine close le 9 novembre. Les économistes tablaient sur 214 000 après 211 000 la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN OUTDOOR BRAND
American Outdoor Brands, la maison-mère de Smith & Wesson, a annoncé un projet de scission, avec d'un côté son activité d'armes à feu et de l'autre ses produits de plein air. La transaction devrait être finalisée au second semestre.

CISCO
Cisco a publié mercredi soir des résultats supérieurs aux attentes, accompagnés de perspectives décevantes pour le deuxième trimestre consécutif. En conséquence, l'action du spécialiste des équipements de réseaux est attendue en repli à Wall Street. Au premier trimestre, clos fin octobre de l'exercice fiscal 2020, le bénéfice net a chuté de 18% à 2,9 milliards de dollars, soit 68 cents par action. En données ajustées, le bénéfice par action ressort à 84 cents, dépassant le consensus FactSet (81 cents).

VIACOM
Viacom a dévoilé un quatrième trimestre supérieur aux attentes. Le bénéfice net est passé de 394 millions de dollars, ou 98 cents l'action, à 307 millions de dollars, ou 76 cents l'action. Le bénéfice par action ajusté est passé de 99 cents à 79 cents. Il reste toutefois supérieur au consensus FactSet de 76 cents. Le chiffre d'affaires du groupe de télévision et de médias a lui chuté de 1,5% à 3,43 milliards de dollars. Il est également supérieur au consensus FactSet de 3,42 milliards de dollars.

WALMART
Walmart a dégagé des bénéfices supérieurs aux attentes au troisième trimestre et a relevé ses prévisions. Ainsi, sur la période, le bénéfice net est ressorti à 3,23 milliards de dollars, ou 1,15 dollar par action, en hausse par rapport à 1,71 milliard de dollars, ou 58 cents par action, l'an dernier. Le BPA ajusté de 1,16 dollar a battu le consensus FactSet (1,09 dollar). Le chiffre d'affaires a atteint 127,99 milliards de dollars, en hausse par rapport à 124,89 milliards de dollars. Le consensus FactSet attendait 128,60 milliards de dollars.

XEROX
L’actionnaire activiste Carl Icahn est favorable au rachat proposé la semaine dernière de HP Inc par Xerox. Il a indiqué au Wall Street Journal qu’il possédait une participation de 4,24% dans le fabricant d’imprimantes et de PC, qui est valorisée environ 1,2 milliard de dollars. Selon Carl Icahn, cette transaction sert au mieux les intérêts des actionnaires des deux groupes, étant donné le potentiel d'économies de coûts - plus de 2 milliards de dollars selon Xerox - et la société issue du regroupement, qui commercialisera un portefeuille plus équilibré d'imprimantes.






source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne