En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 466.32 PTS
+2.77 %
4 465.50
+2.8 %
SBF 120 PTS
3 513.74
+2.86 %
DAX PTS
10 443.97
+3.66 %
Dow Jones PTS
23 427.76
+3.3 %
8 250.68
+2.09 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les indices se stabilisent dans le rouge, le rendement du 10 ans à un plus bas record

| AOF | 902 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les indices se stabilisent dans le rouge, le rendement du 10 ans à un plus bas record
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains reculent de plus de 2% et les bons chiffres de l’emploi ne servant même pas d’amortisseur. Les Etats-Unis ont créé 273 000 postes en février, un nombre bien supérieur au consensus Reuters s’élevant à 175 000. Les investisseurs continuent de s’inquiéter de la multiplication des cas de coronavirus en Europe et aux Etats-Unis et de leur impact économique. L’aversion au risque a fait tomber le rendement du 10 ans au plus bas historique de 0,66% contre plus de 1%, mercredi. Vers 17h30, le Dow Jones perd 2,18% à 25 550,93 points et le Nasdaq Composite, 2,44% à 8 525,64 points.

Starbucks (-1,73% à 74,90 dollars) est une autre victime du Covid-19. La chaîne américaine de café a indiqué jeudi soir qu'elle s'attendait à une chute d'environ 50% de ses ventes à magasins comparables en Chine au cours de son deuxième trimestre fiscal 2020 (qui sera clos fin mars). Auparavant, le groupe attendait une croissance d'environ +3%. Starbucks estime que l'épidémie pourrait réduire ses revenus en Chine sur cette période de 400 à 430 millions de dollars.


Les chiffres économiques du jour

Les Etats-Unis ont créé 273 000 postes en février, un nombre supérieur au consens Reuters s’élevant à 175 000. Le chiffre de janvier a été révisé de 225 000 à 273 000 et celui de décembre de 147 0000 à 184000. Le taux de chômage est lui ressorti globalement stable à 3,5% alors que le marché visait 3,6%. Le chiffre de janvier a été révisé de 3,6% à 3,5%. Le salaire horaire moyen a progressé de 3% sur un an, en ligne avec les attentes. Il avait augmenté de 3,1% en janvier.

Les stocks des grossistes ont reculé de 0,4% en janvier aux Etats-Unis après un repli de 0,3% en décembre. Le consensus Briefing s'élevait à -0,2%.

Les Etats-Unis ont enregistré un déficit commercial de 45,3 milliards de dollars en janvier contre 48,6 milliards de dollars en décembre, chiffre révisé de 48,9 milliards de dollars. Le consensus Reuters s'élevait à -46,1 milliards de dollars.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


APPLE
UBS a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 355 dollars sur Apple. Le bureau d'études pense que le risque d'une baisse de la demande à court terme augmente. Il avait déplacé une partie de la demande de mars à juin, mais compte tenu de l'impact plus vaste, il pense maintenant que l'impact négatif sur la demande pourrait se poursuivre en juin. Le broker réduit prévisions pour le trimestre clos juin de 2 millions, à 38 millions d'iPhone écoulés

COSTCO WHOLESALE
Costco Wholesale a fait état d'un bénéfice par action ajusté de 2,10 dollars au deuxième trimestre de son exercice, au dessus du consensus FactSet de 2,05 dollars. Le chiffre d'affaires pour la même période est en hausse de 10,5% à 38,3 milliards de dollars, légèrement au dessus de la prévision des analystes de 38,2 milliards. La chaîne de magasins d'entrepôt a ajouté que les inquiétudes de ses consommateurs liées au coronavirus avaient entraîné une forte augmentation des achats de produits de première nécessité.

JPMORGAN
Le directeur général de JPMorgan, James Dimon, se remettait à l'hôpital après une opération cardiaque d'urgence jeudi, a révélé la presse américaine. Selon une note envoyée aux employés de la banque, dont le Wall Street Journal a pris connaissance, James Dimon est réveillé, alerte et se remet bien.

STARBUCKS
Starbucks est une autre victime du Covid-19. La chaîne américaine de café a indiqué jeudi soir qu'elle s'attendait à une chute d’environ 50% de ses ventes à magasins comparables en Chine au cours de son deuxième trimestre fiscal 2020 (qui sera clos fin mars). Auparavant, le groupe attendait une croissance d’environ +3%. Starbucks estime que l’épidémie pourrait réduire ses revenus en Chine sur cette période de 400 à 430 millions de dollars.









source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/04/2020

Amber Capital précise dans un communiqué, qu'il prend acte avec satisfaction de la décision de Lagardère SCA de finalement renoncer au versement du dividende. Cette décision de la société doit…

Publié le 07/04/2020

Accor s’offre un deuxième gros rebond consécutif ! Après avoir gagné près de 13% hier, le titre du groupe hôtelier s’adjuge 11% à 27,9 euros...

Publié le 07/04/2020

3M, précédemment vivement critiqué par Trump, indique s'être accordé avec l'administration américaine en vue de l'importation de 166,5 millions de...

Publié le 07/04/2020

Dans le contexte de l'épidémie du Covid-19 et des mesures administratives prises pour interdire les rassemblements collectifs pour des motifs sanitaires, l'Assemblée générale d'Altamir se tiendra…

Publié le 07/04/2020

Compte tenu de l'épidémie du Covid-19 et des mesures administratives prises pour interdire les rassemblements collectifs pour des motifs sanitaires,...