Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 590.77 PTS
-1.59 %
5 607.00
-1.21 %
SBF 120 PTS
4 457.01
-1.09 %
DAX PTS
13 821.47
-1.2 %
Dow Jones PTS
30 849.03
-0.46 %
12 908.69
+0.08 %
1.208
-0.56 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les indices plongent, Amazon rejoint le club des 1 000 milliards de dollars de capitalisation

| AOF | 1021 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les indices plongent, Amazon rejoint le club des 1 000 milliards de dollars de capitalisation
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains creusent leurs pertes. Le Coronavirus, qui a contaminé près de 10 000 personnes et fait plus de 200 morts, alimente l’aversion au risque. Les investisseurs s’inquiètent de son impact sur une croissance mondiale fragile. Aux Etats-Unis, l'indice PMI manufacturier pour la région de Chicago a nettement déçu. Plusieurs sociétés de premier plan, dont Exxon, Chevron et Visa, ont en outre déçu. Vers 17h30, l’indice Dow Jones perd 1,53% à 28 417,16 points et le Nasdaq Composite, 1,26% à 9 181,07 points. Sur le mois, le premier perd 0,5% tandis que le second gagne 3,6%.

Amazon a rejoint Apple, Alphabet (Google) et Microsoft dans le club des sociétés américaines affichant une capitalisation supérieure à 1 000 milliards de dollars. Plus forte hausse de l’indice S&P 500, l’action du cybermarchand et spécialiste du cloud bondit de 8,58% à 2 031 dollars à la faveur de résultats supérieurs aux attentes. Les investissements réalisés dans son programme de livraison en un jour et son activité de cloud computing (AWS) ont porté leurs fruits.


Les chiffres économiques du jour


L'indice de confiance des ménages de l'Université du Michigan pour janvier est ressorti à 99,8 contre 99,3 en décembre. Le consensus Briefing s’élevait à 99,1.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) pour la région de Chicago est ressorti à 42,9 en janvier, au plus bas depuis décembre 2015, contre 48,2 en novembre. Le consensus Briefing s’élevait à 48,7.

L’indice des prix PCE, hors alimentation et énergie, mesure préférée de l’inflation de la Fed, a progressé de 0,2% en décembre aux Etats-Unis, contre un consensus Reuters de +0,1%. Il a atteint 1,6% en rythme annuel, en ligne avec les attentes.

Les revenus des ménages américains ont augmenté de 0,2% en décembre, à comparer avec un consensus Reuters de +0,3%. Leur consommation a augmenté de 0,3% en décembre, en ligne avec les attentes.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMAZON
Amazon pourrait rejoindre Apple, Google et Microsoft dans le club fermé des sociétés affichant une capitalisation supérieure à 1 000 milliards de dollars. Le cybermarchand et spécialiste du cloud a en effet dévoilé hier soir des résultats supérieurs aux attentes en dépit du coût élevé du programme de livraison en un jour. Au quatrième trimestre, le bénéfice net a atteint 3,3 milliards de dollars, soit 6,47 dollars par action, contre 3 milliards de dollars ou 6,04 dollars par action, un an plus tôt. Le marché visait 4,04 dollars par action, selon FactSet.

AMGEN
Amgen a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes mais des perspectives prudentes. La biotech américaine a réalisé au quatrième trimestre 2019 un bénéfice net de 1,7 milliard de dollars, ou 2,85 dollars par action, contre 1,93 milliard, ou 3,01 dollars par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 3,64 dollars, au-dessus du consensus qui le donnait à 3,41 dollars. Le chiffre d'affaires a reculé de 0,5% à 6,2 milliards. Wall Street visait 6,03 milliards. Le BPA 2020 est attendu entre 14,85 et 15,6 dollars. Le consensus est de 16,19 dollars.

CATERPILLAR
Caterpillar a publié un résultat net au quatrième trimestre 2019 en hausse à 1,10 milliard de dollars, soit 1,97 dollar par action, contre 1,05 milliards (1,78 dollar par action) à la même période 2018. Le bénéfice par action (BPA) ajusté est également en hausse de 3,1% à 2,63 dollars, au-dessus du consensus FactSet de 2,38 dollars. En revanche, le chiffre d'affaires déçoit: il est tombé à 13,14 milliards de dollars, soit une baisse de 8,4%, et rate le consensus de 13,48 milliards, en raison d'une demande finale plus faible qu'attendue.

CHEVRON

Chevron a accusé au quatrième trimestre 2019 une perte nette de 6,61 milliards de dollars, ou -3,51 dollars par action contre un bénéfice net de 3,73 milliards, ou 1,95 dollar par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, dont une charge de 10,4 milliards liée à des dépréciations d'actifs, le bénéfice par action ressort à 1,49 dollar, soit au-dessus du consensus qui le donnait à 1,47 dollar. Le chiffre d'affaires a reculé de 14% à 36,65 milliards alors que Wall Street tablait sur 38,96 milliards. La major a produit 3,08 millions de barils par jour, comme l'an passé.

ELECTRONIC ARTS

L'éditeur américain de jeux vidéo Electronic Arts a dévoilé des prévisions inférieures aux attentes. Au troisième trimestre, clos fin décembre, le concurrent d'Ubisoft a généré un bénéfice net de 346 millions de dollars, soit 1,18 dollar par action, contre un profit de 262 millions de dollars, représentant 86 cents par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 2,52 dollar, soit un cent de plus que le consensus.

EXXON MOBIL
ExxonMobil a réalisé au quatrième trimestre 2019 un bénéfice net en baisse de 5,2% à 5,69 milliards de dollars, ou 1,33 dollar par action. Le chiffre d'affaires a reculé de 6,6% à 67,172 milliards. Les analystes tablaient sur 64,576 milliards. La major pétrolière américaine a produit 4 millions de barils par jour, comme à la même époque que l'an dernier. La hausse de 4% de production de pétrole a compensé le repli de 5% de la production de gaz. Exxon a fait état d'une dégradation de ses marges de raffinage et de chimie.

HONEYWELL
Honeywell a fait état d'un BPA ajusté du quatrième trimestre 2019 en hausse de 11% à 2,06 dollars contre un consensus de 2,04 dollars. Les ventes du dernier trimestre 2019 sont en baisse de 2 % à 9,5 milliards de dollars, les analystes attendaient 9,61 milliards de dollars. Ces ventes sont en croissance de 2% en organique. Le spécialiste de l'industrie aérospatiale anticipe un BPA 2020 situé entre 8,60 et 9,00 dollars en ligne avec le consensus FactSet de 8,80 dollars. Les ventes 2020 sont attendues entre 36,7 et 37,8 milliards de dollars, en dessous du consensus de 38,11 milliards dollars.


NAVISTAR

Le titre de l'américain Navistar devrait décoller lors de l'ouverture de Wall Street. En effet, la filiale poids lourds de l'allemand Volkswagen, Traton, a proposé jeudi de racheter le solde du capital du constructeur américain qu'il ne possède pas encore. Le prix est de 35 dollars par action en cash. Cela représente une prime de 45 % par rapport au cours de clôture de l'action Navistar de mercredi. L'opération se monte à 2,9 milliards de dollars. Actuellement, Traton détient 16,8% du capital de Navistar.

VISA
Le spécialiste des moyens de paiement Visa a présenté des ventes trimestrielles décevantes. Au premier trimestre, clos fin décembre, son bénéfice net a augmenté de 10 % à 3,4 milliards de dollars, soit 1,46 dollar par action. Ce dernier est conforme aux attentes. Ses revenus ont progressé de 10% à 6,05 milliards de dollars, ressortant sous le consensus de 6,08 milliards de dollars. Les volumes des paiements ont augmenté de 9 % sur le trimestre à fin septembre. Ces volumes ont servi de base pour déterminer les revenus du troisième trimestre de l'exercice.







source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

PE 2022 autour de 9...

Publié le 15/01/2021

Pour célébrer le premier jour d’introduction en Bourse de Stellantis – qui naitra de la fusion de Fiat Chrysler et de PSA - John Elkann (son président) et Carlos Tavares (son directeur…

Publié le 15/01/2021

John Elkann, président de Stellantis, et Carlos Tavares, CEO de Stellantis, nouvelle entité née du rapprochement entre PSA et Fiat Chrysler, sonneront...

Publié le 15/01/2021

Après une analyse détaillée des positions Climat de l'American Petroleum Institute (API), le groupe Total a annoncé sa décision de ne pas renouveler...

Publié le 15/01/2021

À la suite d'une analyse détaillée des positions Climat de l'American Petroleum Institute (API), Total annonce sa décision de ne pas renouveler son adhésion pour 2021. Le Groupe évalue chaque…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne