En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.28 PTS
-
4 917.00
-
SBF 120 PTS
3 912.90
-
DAX PTS
12 736.95
-0.92 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0.37 %
1.184
+0.13 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les Bourses américaines en ordre dispersé, les PMI déçoivent

| AOF | 349 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les Bourses américaines en ordre dispersé, les PMI déçoivent
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américaines évoluent en ordre dispersé à la mi-séance ce mercredi. Les investisseurs sont préoccupés par l’évolution de la pandémie de coronavirus et des nouvelles mesures de confinement qui peuvent en découler. Coté statistiques, le pays de l’Oncle Sam a connu un ralentissement de la croissance de l’activité du secteur privé au mois de septembre. Au chapitre des valeurs, Nike bondit après des trimestriels au-dessus du consensus. Vers 17h10, l’indice Dow Jones grappille 0,03% à 27 296,39 points tandis que le Nasdaq Composite est en repli de 0,52% à 10 906,45 points.


Tesla manque clairement de jus ce mercredi sur la place de New York. Le constructeur de véhicules électriques y recule de 6,65% à 396,02 dollars au lendemain de son « Battery Day ». Aucune batterie révolutionnaire n’était finalement au rendez-vous, laissant de fait les investisseurs sur leur faim. Credit Suisse retire pourtant plusieurs points positifs de l'événement, notamment que la firme d’Elon Musk démontre une nouvelle fois l’avance qu’elle a prise sur les autres constructeurs dans le domaine des véhicules électriques.


Les chiffres économiques du jour

Aux États-Unis, les nouvelles demandes de prêts immobiliers hypothécaires mesurées par la Mortgage Bankers Association (MBA) sont en progression de 6,8% sur une semaine après -2,5% la semaine précédente.

Aux États-Unis, selon une estimation flash du bureau d'études IHS Markit, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 54,4 contre 54,6 en août. De son côté, le PMI dans les services a atteint 54,6 en septembre, après 55 en août et un consensus de 54,7. Enfin, dans le secteur manufacturier, le PMI s'est élevé à 53,5 en septembre contre 53,1 en août et un consensus de 53,1.

Aux États-Unis, les stocks hebdomadaires de brut ont reculé de 1,639 million de barils. Les économistes tablaient sur un recul de 2,325 millions après -4,389 millions la semaine précédente. Les stocks d'essence ont reculé de 4,025 million de barils contre un consensus de -0,648 million après -0,381 millions la semaine précédente. Les stocks de produits distillés se sont, pour leur part, repliés de 3,363 millions de barils. Le marché visait une hausse de 1,02 million après +3,461 millions la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

LULULEMON

Le fabricant de vêtements de yoga haut de gamme Lululemon Athletica a annoncé la reprise de ses rachats d'actions interrompus par la crise sanitaire, selon un document déposé auprès de la SEC. Selon le programme en cours, dont la date d'expiration est le 21 janvier 2021, il peut racheter jusqu'à de 263,2 millions de dollars de titres.

NIKE
Nike a publié un bénéfice par action ajusté de 95 cents au premier trimestre, clos le 31 août 2020, de son exercice fiscale 2021, supérieur au consensus FactSet de 47 cents. Le chiffre d'affaires de l'équipementier sportif américain ressortent à 10,59 milliards de dollars sur la période, au-dessus de l'anticipation des analystes de 9,13 milliards.

JPMorgan rehausse son objectif de cours de 136 à 140 dollars et réitère sa recommandation Surpondérer sur Nike après la publication de ses résultats au premier trimestre de son exercice fiscal 2021. L'analyste anticipe désormais un bénéfice par action ajusté de 2,82 dollars pour l'exercice fiscal 2021 et 3,43 dollars pour 2022 contre respectivement 2,44 dollars et 3,3 dollars dans sa précédente note.

TESLA
Tesla se dit confiant dans sa capacité à offrir une voiture électrique à 25 000 dollars d’ici trois ans. C’est 13 000 dollars de moins que le prix actuel du modèle de base. Pour ce faire, Tesla entend réduire de moitié les coûts des batteries. Le constructeur américain a présenté mardi soir une série d’améliorations techniques, notamment sur la conception des cellules et la chaîne de fabrication, qui devrait lui permettre de d’atteindre son objectif. Ceci étant, Tesla n’a pas dévoilé de nouvelle batterie révolutionnaire, comme l’espéraient de nombreux investisseurs. 





source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2020

Les résultats de Fountaine Pajot pour l'exercice clos le 31 août 2020 seront mécaniquement impactés par la baisse d'activité brutale de mars à juin...

Publié le 20/10/2020

Vivendi devrait utiliser la trésorerie pour réduire sa dette financière.., et pour financer un programme significatif de rachats d'actions et des acquisitions.

Publié le 20/10/2020

Goldman Sachs aurait conclu un accord avec le Département américain de Justice et aurait accepté de débourser plus de 2 Mds$ supplémentaires pour solder une affaire qui lui aura coûté plus de 5…

Publié le 20/10/2020

Le groupe Total a déclaré mardi que la société Cray Valley, sa filiale française dans les résines, n'était pas à vendre.

Publié le 20/10/2020

Pharmasimple anticipe au dernier trimestre de 2020 une forte augmentation du nombre de commandes internet...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne