Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 571.29 PTS
-
5 565.5
-
SBF 120 PTS
4 405.03
-
DAX PTS
13 289.80
-
Dow Jones PTS
29 872.47
-0.58 %
12 152.22
+0.6 %
1.192
+0.05 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La seconde vague pandémique pourrait être plus importante que la première

| AOF | 391 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - La seconde vague pandémique pourrait être plus importante que la première
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains creusent leurs pertes. L'aversion au risque est plus que de mise en ce milieu de semaine alors que certains spécialistes avancent que la deuxième vague pandémique menace de faire davantage de ravages que la première. Le doute sur l'issue de l'élection présidentielle américaine alimente également les craintes. Au chapitre des valeurs, General Electric bondit après la publication d'un bénéfice par action ajusté surprise au troisième trimestre. Vers 17h15, l'indice Dow Jones recule de 2,43% à 26 795 points, le Nasdaq Composite est en repli de 2,69% à 11 124 points.

Sur des marchés actions tourmentés, Boeing voit son titre reculer de 3,85% à 149,25 dollars. Le géant aéronautique a essuyé une perte nette pour le quatrième trimestre d’affilée. Entre juillet et septembre 2020, elle a ainsi atteint -466 millions de dollars, ou -0,79 cents par action. Un an plus tôt, c’était un bénéfice net de 1,17 milliard de dollars, ou 2,05 dollars par action, que l’on trouvait dans les comptes de l’avionneur. Déjà lourdement impacté par l'interdiction de voler de son 737 Max, Boeing subit toujours de plein fouet les effets dévastateurs de la pandémie du Covid-19.


Les chiffres économiques du jour

Aux États-Unis, les nouvelles demandes de prêts immobiliers hypothécaires mesurées par la Mortgage Bankers Association (MBA) sont en hausse de 1,7% sur une semaine après -0,6% enregistrés la semaine précédente.

Le déficit de la balance commerciale est ressorti en septembre 2020 à 79,37 milliards de dollars après un déficit de 83,11 milliards de dollars en août.

En première estimation, les stocks des grossistes se sont repliés de 0,1% en septembre 2020 après une hausse de 0,4% enregistrée en août.

Les stocks hebdomadaires de brut ont avancé de 4,32 millions de barils, au-dessus de l'attente des économistes de +1,23 million après -1,001 millions la semaine précédente. Les stocks d'essence ont, pour leur part, reculé de 0,892 million de barils contre un consensus de -0,961 million après +1,895 million la semaine précédente. Les stocks de produits distillés se sont, eux, repliés de 4,491 millions de barils. Le marché visait un repli de 2,065 millions après -3,832 millions la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ANTHEM
Anthem a fait état d'un bénéfice trimestriel par action ajusté de 4,2 dollars, au-dessus du consensus FactSet de 4,12 dollars. Les recettes du spécialiste américain de l'assurance maladie se sont élevées à 31,16 milliards de dollars, supérieures à l'attente des analystes de 29,86 milliards. La société a précisé que les revenus ont augmenté sur la période en raison de la hausse des primes. L'entreprise comptait 42,6 millions de membres au 30 septembre 2020, soit 172 000 de plus qu'au 30 juin.


BOEING
Boeing vient de dévoiler ses résultats au titre du troisième trimestre 2020. Ainsi, le géant américain de l’aéronautique a publié une perte nette de 466 millions de dollars sur la période, ou -0,79 cents par action, contre un bénéfice net de 1,17 milliard de dollars, ou 2,05 dollars par action, un an plus tôt. En données ajustées, la perte nette par action ressort à -1,39 dollar ; elle se révèle bien moins importante que ce que redoutait le consensus FactSet (-2,35 dollars).

FIAT CHRYSLER
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a publié mercredi ses résultats du troisième trimestre 2020. Ainsi, le constructeur italo-américain a dégagé un bénéfice net de 1,21 milliard d'euros sur la période, à comparer avec une perte nette de 179 millions d'euros un an plus tôt. FCA a profité d'une très solide performance en Amérique du Nord. Pour sa part, le chiffre d'affaires s'établit à 25,81 milliards d'euros, en baisse de 6%. Le nombre de véhicules écoulés atteint 1,026 million, soit un repli de 3%. A fin septembre, les liquidités du groupe s'établissaient à 27,1 milliards d'euros.


GENERAL ELECTRIC
General Electric a publié un bénéfice par action ajusté de 6 cents au troisième trimestre de son exercice 2020, au-dessus de la perte de 4 cents anticipée par le consensus FactSet. Les revenus du conglomérat américain s'établit à 19,42 milliards, également supérieur à l'attente des analystes de 18,73 milliards. Le flux de trésorerie disponible de la société s'est élevé à +514 millions de dollars alors que le consensus FactSet tablait sur -1,03 milliard.

MICROSOFT 
Microsoft a dévoilé hier soir des résultats meilleurs que prévu, mais les objectifs de certaines divisions ne sont pas à la hauteur. Au premier trimestre, clos fin septembre, le géant de l'informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 30% à 13,89 milliards de dollars, soit 1,82 dollar par action. Le consensus Bloomberg a été dépassé de 28 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel a atteint pour sa part 37,2 milliards de dollars, en hausse de 12% sur un an, alors que les analystes attendaient 35,8 milliards de dollars.





source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/11/2020

Orange a d'autres vues pour ses 2,2 MdsE...

Publié le 25/11/2020

Cybergun s'est engagé à ne plus utiliser sa ligne de financement en OCEANE, à compter du 1er décembre 2020...

Publié le 25/11/2020

Le cours de Palantir a désormais été multiplié par 4 par rapport au prix de référence de son entrée sur le Nyse, il y a moins de 2 mois.

Publié le 25/11/2020

Abionyx Pharma fait part de l'excellente tolérance de CER-001. Abionyx observe un effet potentiellement modificateur de la progression d'une maladie rénale sans traitement existant...

Publié le 25/11/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une acquisition d'actions Touax SCA sur le marché.

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne