5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La séance est peu dynamique mais le bilan hebdomadaire s'annonce positif

| AOF | 211 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - La séance est peu dynamique mais le bilan hebdomadaire s'annonce positif
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains tentent de préserver leurs maigres gains à l'approche de la mi-séance. La publication de statistiques décevantes - inflation, ventes au détail et confiance du consommateur en repli - conforte le scénario d'un resserrement graduel de la politique monétaire. Dans le même temps, ces indicateurs soulignent les doutes qui existent depuis plusieurs mois sur la solidité de l'économie américaine. La progression est aussi limitée par la proximité des indices avec leurs sommets historiques. Le Dow Jones grappille 0,03 à 21 559 pts (+0,66% sur la semaine) et le S&P 0,2% (+1,13%).

WalMart (+1,55% à 76,21 dollars) domine le Dow Jones grâce au relèvement de recommandation de Goldman Sachs. L'influent bureau d'études est passé à l'Achat sur le n°1 mondial de la grande distribution, avec un objectif de cours de 84 dollars. Mais il n'en est pas resté là puisque WalMart a également fait son entrée dans sa liste de valeurs préférées. Pour Goldman Sachs, WalMart est, de tous les distributeurs, le mieux placé pour résister aux assauts d'Amazon.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, l'indice préliminaire de confiance du consommateur publié par l’Université du Michigan pour juillet est ressorti à 93,1. Il était de 95,1 en juin et le consensus Reuters était de 95.

Aux Etats-Unis, les stocks des entreprises ont progressé de 0,3% en mai. Ils avaient baissé de 0,2% en avril et le consensus Reuters était de +0,3%.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a enchainé son cinquième mois consécutif de hausse en juin, a annoncé la Fed, en progressant de 0,4%. Le consensus Reuters était de +0,2%. L'estimation du mois de mai a été révisée de nulle à +0,1%.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont baissé de 0,2% en juin. Elles avaient reculé de 0,1% (révisé de -0,3%) en mai et le consensus Reuters était de +0,1%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BOEING

JPMorgan a relevé sa recommandation de Neutre à Surpondérer et son objectif de cours de 205 à 240 dollars sur Boeing. Le broker s'attend à ce que le consensus autour de l'avionneur se redresse alors que lui-même est plus optimiste pour le bénéfice par action et le cash flow du groupe. JPMorgan salue également la rapidité avec laquelle le management de Boeing a relevé ses derniers défis et juge que le groupe est parmi les mieux placés pour bénéficier de l'amélioration attendue des fondamentaux du secteur de l'aérien.

CITI
Citi a fait état d'une baisse de 3% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 3,87 milliards de dollars, soit 1,28 dollar par action. Le chiffre d'affaires de la banque a atteint de son côté 17,9 milliards de dollars, en croissance de 2%. Le consensus FactSet était de 1,21 dollar par action et 17,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

FORD
Ford versera le 1er septembre son dividende du troisième trimestre de 15 cents par action, stable pour le septième trimestre consécutif.

GOLDMAN SACHS
La Commission européenne a autorisé la prise de contrôle conjointe de Redexis Gas, groupe espagnol de production et distribution de gaz, par le britannique USSL et l'américain Goldman Sachs. Bruxelles a conclu que l'opération ne présentait pas de risque pour la concurrence dans la mesure où Goldman Sachs était jusque-là le seul actionnaire de contrôle de Redexis Gas et que USSL n'est pas présent sur le même marché que la cible.

IPG
Credit Suisse a réaffirmé son opinion Surperformance et son objectif de cours de 28 dollars sur Interpublic Group (IPG) et continue à en faire sa valeur préférée dans le domaine des agences de publicité. Pour le broker, IPG va continuer, comme il l'a fait ces dernières années, à surperformer un marché de la communication qui ralentit et devrait commencer à récolter les fruits de ses gains de marché sur le segment digital.

JPMORGAN
JPMorgan a publié un bénéfice net de 7,029 milliards de dollars au titre de son deuxième trimestre, en croissance de 13%, soit 1,82 dollar par action. Les revenus de la première banque américaine à publier ses résultats ont atteint de leur côté 26,41 milliards, en hausse de 5%. Le consensus Thomson Reuters était de 1,58 dollar par action et 24,96 milliards de dollars de chiffre d'affaires. JPMorgan a également indiqué un repli de ses provisions pour pertes de crédit, à 1,2 milliard de dollars au deuxième trimestre 2017 contre 1,4 milliard un an plus tôt.

OMNICOM
Omnicom versera le 10 octobre son dividende trimestriel de 55 cents. Au premier trimestre, le groupe de communication a fait état d'une hausse de 10,7% de son bénéfice net part du groupe à 241,8 millions de dollars, soit 1,02 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe publicitaire est ressorti à 97 cents, dépassant de un cent le consensus Zacks Investment Research. Les revenus trimestriels d'Omnicom ont augmenté de leur côté de 2,5% à 3,58 milliards de dollars contre 3,56 milliards attendus.

WELLS FARGO
Wells Fargo a enregistré une croissance de 5% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 5,8 milliards de dollars, soit 1,07 dollar par action. Le consensus FactSet s'élevait à 1,01 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel de Wells Fargo a atteint de son côté 22,2 milliards de dollars, stable sur un an. Le consensus était de 22,5 milliards.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/02/2018

Le CAC40 reste au-dessus des 5.300 points en cette fin de semaine...

Publié le 23/02/2018

Les marchés américains évoluent toujours en territoire positif à la mi-séance. Les investisseurs écoutent sereinement les discours de plusieurs membres du FOMC et mettent de côté-pour le…

Publié le 23/02/2018

Les marchés européens reculent légèrement à la mi-séance, Wall Street ayant faibli en deuxième partie de séance hier. Alors que les résultats des entreprises continuent d’animer les…

Publié le 23/02/2018

L'équipementier automobile Valeo en fait les frais...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS