En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 386.46
+0.05 %
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
-0.01 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La hausse se prolonge

| AOF | 162 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - La hausse se prolonge
Credits  ShutterStock.com


La hausse de Wall Street se prolonge. Les investisseurs saluent l’accord commercial conclu entre les Etats-Unis et le Mexique. Cette « pax americana » est de bon augure alors que des discussions entre la Maison Blanche et le Canada vont bientôt s’engager sur le même thème. Ce compromis témoigne du pragmatisme de Donald Trump face aux problématiques qui secouent l’économie mondiale. Au chapitre des valeurs, Tiffany a dévoilé des résultats trimestriels brillants. A l'approche de la mi-séance, le Dow Jones grimpe de 0,18% à 5 499,96 points tandis que le Nasdaq gagne 0,16% à 8 030,5 points.

Tiffany progresse de 2,7% à 133,32 dollars, soutenu par des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Le joailler new yorkais, célèbre pour ses petites boites bleues, a bénéficié de la demande accrue de ses bijoux en Amérique du Nord et en Asie. Le groupe de luxe recueille les fruits de ses investissements dans le commerce en ligne, et plus globalement de son repositionnement vers la tant recherchée catégorie des milléniums. Tiffany a notamment lancé des gammes plus accessibles de bijoux, mais rapidement renouvelées, sans pour autant renier ses classiques, comme les bagues en diamant.

Les chiffres économiques du jour

L'indice S&P CoreLogic Case-Shiller, qui mesure l'évolution des prix immobiliers dans les 20 principales métropoles des Etats-Unis, a grimpé de 6,3% sur un an, contre 6,5% le mois précédent. Les économistes s'attendaient pour le mois de juin à une croissance annuelle identique à celle du mois de mai.

L'indice de la confiance des consommateurs (Conference Board) pour le mois d'août a atteint 133,4 après 127,9 en juillet. Il ressort ainsi au plus haut depuis 18 ans (octobre 2000) !

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BEST BUY
Le distributeur spécialisé dans les produits électroniques grand public Best Buy a présenté des résultats meilleurs qu'attendu. Au deuxième trimestre, clos début août, le groupe a enregistré un bénéfice net de 244 millions de dollars, soit 86 cents par action, à comparer avec un bénéfice net de 209 millions de dollars, soit 67 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 91 cents, soit 8 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters.

LATTICE SEMICONDUCTOR
Le fabricant de semi-conducteurs Lattice Semiconductor a annoncé la nomination de Jim Anderson au poste de PDG, à partir du 4 septembre. Le nouveau venu dispose de plus de 20 ans d’expérience dans le secteur. Il était auparavant chez AMD au poste de senior vice-président et patron de la division « Computing and Graphics ».

STARBUCKS
Nestlé a conclu l'accord de licence de 7,15 milliards de dollars avec Starbucks. Le géant suisse a versé à la marque américaine 7,15 milliards de dollars pour obtenir la licence sur les cafés non distribués dans les 28 000 cafés Starbucks. L'alliance porte sur les produits de la marque tels que des paquets de café en poudre ou en grains vendus notamment en supermarchés. Cette transaction offre à Nestlé une plateforme de croissance en Amérique du Nord, avec des positions de leader dans les activités haut de gamme de café torréfié et moulu.

TESLA
La justice fédérale américaine a rejeté une plainte d'actionnaires de Tesla accusant le constructeur de voitures électriques et Elon Musk, son PDG, de les avoir induits en erreur sur l'évolution de la production de la Model 3, rapporte Reuters. Dans une décision datée du 24 août, mais rendue publique hier, le juge Charles Breyer de San Francisco souligne que " le droit boursier fédéral ne punit pas les entreprises pour leur incapacité à atteindre leurs objectifs ", poursuit le média. Les actionnaires reprochaient à Tesla de ne pas produire autant de voitures que prévu.

TIFFANY
Tiffany a dévoilé des résultats trimestriels solides. Au deuxième trimestre clos fin juillet, le bénéfice net a progressé de 26% à 144,7 millions de dollars, soit 1,17 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,17 dollar alors que Wall Street visait 1,01 dollar. Le chiffre d'affaires a grimpé de 12,6% à 1,08 milliard alors que le consensus tablait à 1,04 milliard. En organique, la croissance a atteint 7%. Wall Street visait 5,73%. Tiffany a bénéficié d'une forte demande pour ses bijoux sur le continent américain et dans la zone Asie-Pacifique.






source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...