5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La consolidation s'intensifie

| AOF | 110 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - La consolidation s'intensifie
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains accentuent leurs pertes de la veille, alors que la situation sur le marché obligataire demeure préoccupante. Le 10 ans américain progresse ainsi de 2 points pour s’établir à 2,71%. Dans ce contexte, les statistiques macroéconomiques du jour, globalement conforme aux attentes, ont été ignorées par les investisseurs. Apple, première capitalisation de Wall Street, pèse également sur la tendance, suite à des rumeurs peu amènes quant à son iPhone X. Vers 17h30, le S&P 500 recule de 0,89% à 2 828,06 points et le Nasdaq concède 0,68% à 7 415,67 points.

Apple reste sous pression à Wall Street alors que les rumeurs de presse se multiplient sur une réduction de la production de l'onéreux iPhone X au premier trimestre. L'action de la firme technologique américaine perd 0,85% à 166,53 dollars. Le journal économique japonais Nikkei affirmait hier qu'elle serait réduite de 50%, à 20 millions d'appareils, ce qui serait effectivement le cas selon une source proche du dossier citée dans Wall Street Journal du jour.


Les chiffres économiques du jour


L'indice S&P Case-Shiller, qui mesure les prix immobiliers dans les 20 plus importantes agglomérations américaines, a augmenté de 6,4% en novembre, conformément au consensus de Briefing.com. Il avait augmenté de 6,3% (révisé de 6,4%) au mois d'octobre.


L'indice de confiance du consommateur publié par le Conference Board est ressorti à 125,4 en janvier. Il était de 123,1 en décembre (révisé de 122,1) et le consensus Briefing.com le donnait à 124.




Les valeurs à suivre aujourd'hui



JPMORGAN
JPMorgan Chase & Co a annoncé la nomination de Daniel Pinto (55 ans) et Gordon Smith (59 ans) aux postes de co-présidents et co-directeurs opérationnels. Le premier est Directeur général de l’activité de banque d’investissement et le second est le patron de la banque de détail, positions qu’ils conserveront. Ils deviennent les numéros deux de la banque dirigée par Jamie Dimon (61 ans), qui devrait rester PDG pendant encore environ 5 ans, ainsi qu’il l’a convenu avec le Conseil d’administration.

MATTEL
Mattel a créé une coentreprise avec NetEase, un éditeur chinois de jeux vidéo, pour ouvrir un studio commun appelé Mattel163. Les titres qui en sortiront seront basés sur les jeux les plus iconiques de Mattel, comme Uno, Barbie ou encore Hot Wheels.

MCDONALD'S
McDonald's a publié un bénéfice net de 698,7 millions de dollars au titre du quatrième trimestre, en baisse de 41%, soit 87 cents par action. Hors éléments exceptionnels, notamment 700 millions de dollars de coûts liés à la réforme fiscale, le bénéfice par action de la chaine de restauration rapide ressort à 1,71 dollar contre un consensus Zacks de 1,59 dollar. Pour sa part, le chiffre d'affaires trimestriel de McDonald's a baissé de 11% à 5,34 milliards de dollars contre un consensus de 5,26 milliards. En données comparables, les ventes de la chaine ont augmenté de 5,5%.

MEREDITH
Meredith, le groupe américain de médias qui rachète Time, a annoncé les promotions de Steve Lacy et Tom Harty comme président exécutif du Conseil d'administration et PDG, effectives à partir du 1er février. Le premier était jusqu'à présent Chairman et CEO et le second président et directeur des opérations de Meredith. Cette modification à la tête du groupe intervient alors que Meredith est sur le point de boucler l'acquisition de Time : la semaine dernière, le groupe détenait 65% du capital de sa cible. L'offre sur Time restera ouverte jusqu'au 30 janvier.

PFIZER
Pfizer a dévoilé un bénéfice net supérieur aux attentes. Au quatrième trimestre 2017, le groupe pharmaceutique américain a réalisé un bénéfice net de 12,27 milliards de dollars, soit 2,02 dollars par action, contre 775 millions, soit 13 cents par action, un an plus tôt. Ce bond s'explique par un produit exceptionnel de 11,34 milliards de dollars lié à la réforme fiscale américaine. Hors exceptionnels, le BPA est ressorti à 62 cents contre un consensus de 56 cents. Le chiffre d'affaires de Pfizer a progressé de son côté de 0,5% à 13,7 milliards.





source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS