En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 359.37 PTS
+0.20 %
5 351.5
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 301.93
+0.13 %
DAX PTS
12 129.56
+0.27 %
Dowjones PTS
26 132.54
+0.27 %
7 502.94
+0.92 %
1.169
+0.05 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - L’espoir sur le dossier commercial soutient les indices

| AOF | 154 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - L’espoir sur le dossier commercial soutient les indices
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains évoluent toujours dans le vert, à l’approche de la mi-séance, dans l’espoir que des avancées soient réalisées dans le conflit sino-américain. Aujourd’hui, la Chine a salué l’invitation des Etats-Unis à reprendre les négociations commerciales. Les modalités sont toutefois encore en discussion. Les statistiques du jour (inflation et inscriptions hebdomadaires au chômage) ne sont pas venues jouer les trouble-fêtes. Côté valeurs, les résultats de Kroger n’ont pas convaincu. Vers 17h30, le S&P avance de 0,31% à 2 897,20 points et le Nasdaq de 0,70% à 8 009,88 points.

UPS (-2,11% à 120,69 dollars) a quantifié les avantages financiers de ses initiatives de transformation en fonction de ses perspectives d'amélioration de la qualité des revenus et de réduction des coûts opérationnels entre 2018 et 2022. Le groupe s'attend à ce que ces mesures se traduisent par une augmentation progressive du bénéfice par action ajusté de l'ordre de 1 à 1,20 dollars d'ici 2022.


Les chiffres économiques du jour


L’indice des prix à la consommation a progressé de 0,2% en août 2018 aux Etats-Unis, conformément aux attentes du consensus Reuters. L’indice des prix avait progressé également de 0,2% en juillet. Hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation, il a progressé de 0,1% en août 2018, pour un consensus de +0,2%.


Aux Etats-Unis, 204 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 8 septembre. Le consensus Reuters était de 210 000. La semaine précédente, les inscriptions au chômage étaient ressorties à 205 000 (chiffre révisé de 203 000).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLE

Morgan Stanley a relevé son objectif de cours de 245 à 247 dollars et confirmé sa recommandation Surpondérer sur Apple après la présentation des nouveaux iPhone et de la nouvelle Apple Watch. Le bureau d'études a seulement été surpris par un prix de vente moyen plus élevé et la possibilité de pouvoir accueillir deux cartes SIM, dont une eSIM. Il a ainsi rehaussé de 6% à 793 dollars son estimation du prix de vente moyen. Sa prévision de bénéfice par action pour l'exercice 2019 passe de 14,12 dollars à 14,69 dollars.

HERSHEY

L’américain Hershey a annoncé le rachat de Pirate Brands auprès de B&G Foods pour 420 millions de dollars. Le fabricant de chocolat et de confiseries aura recours à du cash et à des emprunts de court terme. Sous réserve des autorisations réglementaires usuelles, Hershey anticipe la finalisation du deal pour le quatrième trimestre 2018.

KROGER

L'américain Kroger devrait ouvrir en fort repli à Wall Street, dans le sillage de résultats mitigés au titre de son deuxième trimestre 2018 (clos le 18 août). Ainsi, le groupe de distribution a dévoilé un bénéfice net sur la période de 508 millions de dollars, ou 62 cents par action, contre 353 millions de dollars, ou 39 cents par action un an pus tôt. A données ajustées, le bénéfice par action ressort à 41 cents, c'est-à-dire au dessus des attentes du consensus FactSet (38 cents).


QUALCOMM
Le spécialiste des puces pour smartphones Qualcomm, qui a annoncé la fin juillet son intention de procéder à des rachats d’actions pour 30 milliards de dollars d’ici la fin de l’année fiscale 2019, a signé des conventions de rachat d'actions accéléré pour un montant de 16 milliards de dollars.

TESLA

C'est un nouveau départ qui vient s'ajouter à une ligue déjà fort longue. Cette fois, il s'agit de Justin McAnear, le responsable des finances internationales de Tesla. " Il y a plusieurs semaines, j'ai annoncé à mon équipe que j'allais quitter Tesla parce que j'avais la chance de pouvoir occuper le poste de directeur financier dans une autre entreprise ", a expliqué l'intéressé, dans un communiqué. " Une opportunité que je pouvais pas manquer ", a-t-il ajouté.







source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Justifié ?

Publié le 18/09/2018

Redressement engagé

Publié le 18/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/09/2018

Près de 70 appareils attendraient encore de recevoir leurs moteurs autour des usines de production...

Publié le 18/09/2018

Nouvelle séance de forte hausse pour le distributeur...