En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
-0.54 %
5 144.00
-0.53 %
SBF 120 PTS
4 123.08
-0.44 %
DAX PTS
11 725.53
-0.43 %
Dowjones PTS
25 618.98
-0.70 %
7 255.52
-0.29 %
1.154
-0.29 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Fin de semaine en berne, Disney se distingue

| AOF | 322 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - Fin de semaine en berne, Disney se distingue
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains poursuivent leur repli, mais leurs pertes restent limitée. Les doutes persistent sur la mise en œuvre dans les temps de la réforme fiscale. La confiance des ménages a par ailleurs déçu. Du côté des valeurs, Disney échappe à la baisse grâce à l'annonce d’une nouvelle trilogie de La guerre des étoiles. Vers 17h30, l'indice Dow Jones recule de 0,21% à 23 411,70 points tandis que le Nasdaq Composite perd 0,08% à 6 744,08 points. Les Bourses américaines s'apprêtent à mettre un terme à huit semaines consécutives de hausse.

Disney (+2,49% à 105,24 dollars) domine un indice Dow Jones en repli, ses résultats décevants étant compensés par les annonces d’une prochaine trilogie de La guerre des étoiles et d’une offre de streaming au second semestre 2019 à un prix « substantiellement » inférieur à celui de Netflix. Au quatrième trimestre, clos fin septembre, le bénéfice net du groupe de divertissement a baissé de 1% à 1,75 milliard de dollars, soit 1,13 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,07 dollar, soit 6 cents de moins que le consensus Reuters.


Les chiffres économiques du jour


La confiance des ménages américains a enregistré une dégradation inattendue en novembre. L’indice de l’Université du Michigan qui la mesure est tombé à 97,8 d’après une première estimation, contre 100,7 en octobre, un niveau qui devait rester inchangé pour les économistes interrogés par Reuters.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

EQUIFAX
Au troisième trimestre, Equifax a publié un résultat net de 96,3 millions de dollars, soit 79 cents par action, contre un bénéfice de 132,8 millions de dollars et 1,09 dollar par action l'année dernière. Le trimestre a été marqué par une importante cyberattaque. Sans cout de cette dernière, le bénéfice par action s'est établi à 1,53 dollar par action. Le consensus FactSet s'attendait à 1,49 dollar par action. Le chiffre d'affaires de l'agence de notation de particuliers s'est élevé à 834,8 millions de dollars contre 804,1 millions de dollars l'année dernière.

JC PENNEY
Après avoir chuté de 41,6% au cours des trois derniers mois, JC Penney est attendu en forte hausse à l'ouverture. La chaîne de grands magasins a dévoilé des ventes à magasins comparables supérieures à son objectif. Au troisième trimestre de son exercice 2017, le groupe a accusé une perte nette de 128 millions de dollars, ou une perte de 41 cents par action contre une perte de 67 millions, ou 22 cents par action. En ajusté, la perte est ressortie à 33 cents par action, soit moins marquée que la prévision du consensus de 42 cents. Le chiffre d'affaires a baissé de 1,7% à 2,81 milliards.

HERTZ
Au troisième trimestre, Hertz a publié un résultat net de 93 millions de dollars, soit 1,12 dollar par action, contre 44 millions et 52 cents par action l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 1,42 dollar par action. Le consensus FactSet était de 1,35 dollar par action. Le chiffre d'affaires du loueur de voitures s'est établi à 2,57 milliards de dollars contre 2,54 milliards de dollars un an plus tôt. Les analystes attendaient un chiffre d'affaires de 2,57 milliards de dollars.

NEWSCORP

News Corp. a dévoilé, au titre de son premier trimestre clos fin septembre, un bénéfice net de 68 millions de dollars, à comparer avec une perte nette de 15 millions un an plus tôt. Son bénéfice par action a atteint 12 cents. Hors éléments exceptionnels, il s'établit à 7 cents pour un chiffre d'affaires de 2,06 milliards de dollars, en croissance de 5%. Les analystes interrogés par Thomson Reuters visaient 1 cent par action de bénéfice ajusté et 1,98 milliard de dollars de chiffre d'affaires.



NORDSTROM
Nordstrom a enregistré un bénéfice net de 114 millions de dollars au troisième trimestre, à comparer avec un perte nette de 10 millions un an plus tôt, soit 67 cents par action. Le chiffre d'affaires trimestriel de Nordstrom, pour sa part, a progressé de 2% à 3,54 milliards de dollars. En données comparables, elles ont baissé de 0,9%. Le consensus FactSet tablait sur un bénéfice par action de 64 cents, des ventes de 3,57 milliards de dollars et une baisse organique de 0,3%.

NVIDIA
Au troisième trimestre, Nvidia a publié un résultat net de 838 millions de dollars soit 1,33 dollar par action contre un bénéfice net de 542 millions de dollars et 83 cents par action l'année dernière. Le consensus FactSet attendait un bénéfice par action de 95 cents. Le chiffre d'affaires du fabricant de processeurs graphiques s'est élevé à 2,64 milliards de dollars contre 2 milliards il y a un an. Les analystes s'attendaient à 2,36 milliards de dollars de vente. Au quatrième trimestre, Nvidia s'attend à un chiffre d'affaires de 2,65 milliards de dollars à plus ou moins 2%.

WALT DISNEY
Au quatrième trimestre, Walt Disney a publié un résultat net de 1,75 milliard de dollar, soit 1,13 dollar par action, contre 1,77 milliard de dollars et 1,10 dollar par action il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 1,07 dollar. Les analystes s'attendaient à un 1,15 dollar par action. Le chiffre d'affaires du créateur de Mickey s'est établi à 12,78 milliards de dollars contre 13,14 milliards de dollars il y a un an. Le consensus FactSet attendait un chiffre d'affaires de 13,3 milliards de dollars.









source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

  En associant un élément de sécurité matériel et une technologie NFC propriétaire, le circuit intégré STPay-Boost atteint des performances sans contact…

Publié le 17/10/2018

La signature de ce contrat entre les deux groupes est qualifiée de "historique" par Thierry Ehrmann...

Publié le 17/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/10/2018

Les deux organisations collaboreront de manière rapprochée pour lutter contre les menaces de cybersécurité Mons, 17 octobre, 2018 - Atos, leader international de la transformation…

Publié le 17/10/2018

(La reprise de cotation a été demandée à Euronext pour l'ouverture de la séance du jeudi 18 octobre 2018.) Après sept années de travail en commun,…