En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - En ordre dispersé

| AOF | 306 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - En ordre dispersé
Credits  ShutterStock.com


Wall Street évolue en ordre dispersé. Les valeurs technologiques profitent de rachats à bon compte, mais les valeurs industrielles restent pénalisées par la pression au Proche-Orient. Donald Trump a menacé l'Irak de lourdes sanctions après le vote, par les députés irakiens, d'un texte demandant au Premier ministre d'expulser toutes les troupes étrangères présentes dans le pays. En parallèle, le président américain maintient la pression sur l'Iran, menaçant le pays de représailles majeures en cas d'attaque iranienne. Vers 17h20, le Dow Jones cède 0,28% à 28 556 points. Le Nasdaq gagne 0,11%.

La crise du 737 MAX pèse une nouvelle fois sur Boeing. Le titre du géant aéronautique perd ainsi 0,61 % à 330,50 dollars sur les marchés actions américains. Selon le New York Times, les problèmes du 737 MAX ne seraient pas que logiciels. Sur la base d'un audit interne, datant de décembre, le média américain explique qu'un nouveau défaut de conception aurait été détecté. Il s'agirait de deux faisceaux de câbles permettant de contrôler la queue de l'avion. Ils s'avèreraient être trop proches l'un de l'autre, ce qui pourrait provoquer un court-circuit.

Les chiffres économiques du jour

Aucun indicateur n'est attendu.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BOEING
Boeing envisage de lever plus de dette pour renforcer ses finances mises à rude épreuve par la mise au sol de son 737 MAX, affirme le Wall Street Journal citant des personnes proches du dossier. Le groupe d'aéronautique n'est cependant pas à court de liquidités : Boeing disposait d'environ 20 milliards de dollars de fonds à fin septembre, selon ses états financiers. La firme américaine pourrait lever jusqu'à 5 milliards de dollars de dette supplémentaire, selon les analystes.

FORD
Le constructeur automobile américain Ford Motor a vu ses ventes reculer de 1,3% aux Etats-Unis lors du quatrième trimestre 2019 par rapport au quatrième trimestre 2018. Elles ressortent ainsi à 601 862 unités sur la période. Dans le détail, les ventes de SUV ont baissé de 4,1% (208 387 unités), celles de camions ont bondi de 15,9% (330 075 unités) et celles de voitures ont chuté de 41% (63 400 unités).







source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...