En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 962.93 PTS
-1.58 %
4 952.50
-1.76 %
SBF 120 PTS
3 929.53
-1.56 %
DAX PTS
12 901.34
-0.71 %
Dow Jones PTS
27 931.02
+0.12 %
11 164.45
-0.12 %
1.184
+0.21 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - En ordre dispersé

| AOF | 377 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - En ordre dispersé
Credits  ShutterStock.com


Wall Street évolue en ordre dispersé. Le « rally du coronavirus » marque clairement le pas alors que le nombre de cas de Covid-19 ne cesse d’augmenter aux Etats-Unis. Les investisseurs suivent par ailleurs attention le regain de tension entre la Maison Blanche et la Chine. Donald Trump aurait envisagé d’abandonner l’ancrage entre le dollar américain et l’hongkongais. Il aurait cependant renoncé en raison de l’impact négatif pour les banques américaines. Vers 17h35, le Dow Jones abandonne 0,25% à 25 829,97 points tandis que le Nasdaq gagne 0,12% à 10 355 points, mais réduit ses gains.


Levi Strauss & Co chute de plus de 8% à 12,77 dollars après la publication de prévisions prudentes pour le reste de l'année. Le fabricant de jeans a prévenu que ses ventes annuelles et ses marges seraient durement impactées par la crise du coranavirus. Le groupe de mode américain a par ailleurs rappelé aux observateurs que la seconde vague serait sociale. Il prévoit en effet la suppression environ 700 emplois, soit 15% de ses effectifs, uniquement dans ses bureaux, afin d'économiser 100 millions de dollars par an.

Les chiffres économiques du jour

Les stocks de brut de la semaine close le samedi 4 juillet ont progressé de 5,654 millions de barils. Les économistes tablaient sur une baisse de 3,114 millions après -7,195 millions la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALIBABA
Ant Financial, filiale de services financiers d'Alibaba, préparerait son introduction à la Bourse de Hong Kong affirme Reuters en citant des sources proches du dossier. Elle viserait une valorisation supérieure à 200 milliards de dollars. Elle envisage de vendre entre 5 et 10 % de ses actions lors d'une première offre publique, a déclaré l'une des sources, dans ce qui serait l'une des plus importantes cotations au monde cette année.

ALLSTATE
L’assureur Allstate a annoncé l’acquisition de National General Holdings Corporation pour environ 4 milliards de dollars en espèces, soit 34,50 dollars par action. La transaction devrait être conclue au début de 2021, sous réserve des approbations réglementaires et des autres conditions habituelles de clôture. "L'acquisition de National General accélère la stratégie d'Allstate visant à accroître sa part de marché dans le domaine de l’assurance pour les biens personnels et élargit considérablement la distribution de nos agents indépendants", a déclaré le PDG, Tom Wilson.

AMC
Bonne nouvelle pour AMC. Le spectre d'une faillite à court terme s'éloignerait pour le numéro un mondial des salles de cinéma. En effet, un accord de restructuration financière, soutenu par le fonds Silver Lake, serait proche. C'est du moins ce qu'a rapporté mardi soir le Wall Street Journal.

BOEING
Boeing a conclu des accords pour régler 90% des plaintes déposées à son encontre dans les tribunaux américains suite au crash d'un 737 MAX de Lion Air en octobre 2018. C'est ce qu'ont rapporté Reuters et Bloomberg sur la base de documents judiciaires. Aucun montant relatif aux indemnisations n'a été rendu public.

KKR
KKR et Global Atlantic Financial Group Limited ont annoncé aujourd'hui la signature d'une transaction stratégique par laquelle le premier va acquérir le second, une importante société d'assurance-vie et de retraite. La société d'investissement déboursera 4,4 milliards de dollars. KKR précise qu'elle sera relutive la première année après la finalisation de la transaction.

LEVI STRAUSS & CO
Levi Strauss & Co a prévenu que son second semestre serait difficile malgré la reprise des ventes dans ses magasins désormais rouverts. Le fabricant américain de jeans entend supprimer environ 700 emplois, soit 15% de ses effectifs, uniquement dans ses bureaux, avant d'économiser 100 millions de dollars par an. Le groupe a pu compter sur les ventes en ligne pour limiter les dégâts du confinement. Elles ont progressé de 25% au deuxième trimestre, clos le 24 mai, dont un bond de 80% sur le seul mois de mai, en glissement annuel.

WALT DISNEY
The Walt Disney Company a indiqué qu'il compte maintenir la réouverture du parc Disney World d'Orlando en Floride à ce samedi 11 juillet 2020. Ce, en dépit du nombre important de nouveaux cas de Covid-19 dans l'Etat américain.





source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2020

Les Bourses européennes ont clôturé dans le rouge vendredi sur fond de regain d’inquiétudes concernant la crise sanitaire et son impact sur la reprise économique. Le secteur du tourisme a été…

Publié le 14/08/2020

14h30 aux Etats-UnisIndice manufacturier de la Fed de New-York en août16h00 aux Etats-UnisIndice de confiance NAHB des constructeurs immobiliers en aoûtsource : AOF

Publié le 14/08/2020

ADPLe groupe aéroportuaire publiera son trafic du mois de juillet.source : AOF

Publié le 14/08/2020

CNP Assurances a annoncé la conclusion avec Caixa Seguridade d’un protocole d’accord, qui donnera lieu à la signature d’un accord de distribution exclusive avec Caixa Seguridade d’une durée…

Publié le 14/08/2020

Compte tenu de la recrudescence du nombre de cas de Covid-19, le Royaume-Uni a décidé d'imposer dès samedi une quarantaine de 14 jours aux personnes arrivant d’un certain nombre de pays et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne