Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
-0.06 %

Analyse mi-séance AOF Wall Street - De nouveaux records pour le S&P 500 et le Dow Jones

| AOF | 2681 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF Wall Street - De nouveaux records pour le S&P 500 et le Dow Jones
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains continuent leur marche en avant et voient le Dow Jones et le S&P500 (+0,53%) atteindre des niveaux jamais vus. Les statistiques économiques les plus importantes du jours, croissance au deuxième trimestre et inscriptions au chômage, n'ont pas été à la hauteur des attentes. Les marchés sont cependant restés de marbre, les résultats des sociétés continuant pour leur part de surprendre favorablement : Ford, Qualcomm... Vers 17h30, le Dow Jones gagne 0,52% 35 112 points tandis que le Nasdaq Composite progresse de 0,37% 14 818 points.

Facebook glisse de 3,58% à 359,90 dollars pour se retrouver dans les tréfonds de l'indice S&P 500. Si le numéro un mondial des réseaux sociaux de nouveau dévoilé des profits bien plus élevés qu'anticipé, il a également averti de nouveau sur sa croissance: celle va être contrainte par les changements intervenus en termes de protection des données pour leur utilisation dans le ciblage publicitaire par Apple, mais aussi par des effets de base défavorables. Les analystes expliquent aussi sa baisse par une comparaison défavorable avec Alphabet et Twitter, dont la surperformance à été plus importante.


Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, 400 000 inscriptions hebdomadaires au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 24 juillet, contre un consensus Reuters de 390 000 et après 424 000 (chiffre révisé de 419 000) la semaine précédente.

Les Etats-Unis ont enregistré une croissance de 6,5% au deuxième trimestre, selon une première estimation, après une hausse de 6,3% du PIB au premier trimestre, chiffre révisé de 6,4%. Le consensus Reuters s'élevait à +8,5%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


Comcast

Comcast a publié un bénéfice net au second trimestre 2021 de 3,74 milliards de dollars, soit 80 cents par action, après un bénéfice de 2,99 milliards, ou 65 cents par action, un an plus tôt. En données ajusté, le BPA du géant des médias ressort à 84 cents (+21,7%), alors que le consensus FactSet s'attendait à un repli à 66 cents. Le chiffre d'affaires est lui en hausse de 20,4% à 28,55 milliards de dollars, pour un consensus de 27,16 milliards. Les revenus du câble ont progressé de 11% à 16 milliards de dollars, ceux de NBCUniversal s'améliorant de 39,2% à près de 8 milliards de dollars.

Facebook

Facebook a dévoilé des résultats meilleurs que prévu, mais a aussi averti sur un ralentissement de sa croissance. Au deuxième trimestre, le numéro un mondial des réseaux sociaux a vu son bénéfice net doubler (101%) % à 10,39 milliards de dollars, soit 3,62 dollars par action. Le consensus est bien moins élevé à 3,02 dollars par action. Le chiffre d'affaires a bondi de 56% à 29,08 milliards de dollars, dont 28,58 milliards de dollars (+56 %) pour les ventes publicitaires. Le consensus Bloomberg s'élevait à seulement 27,9 milliards de dollars pour les ventes totales.

Ford

Le constructeur automobile Ford a réalisé un bénéfice de 13 cents par action au second trimestre 2021, contre une perte de 35 cents un an plus tôt, alors que le consensus de Wall Street anticipait une perte de 3 cents en raison de la pénurie de puces électroniques affectant de nombreux secteurs dont l'automobile. Les ventes ont quant à elles atteint les 26,8 milliards de dollars (+38%), pour un consensus de 23 milliards, grâce à la vente de 764 000 véhicules (+18%).

Merck & Co
Le groupe pharmaceutique américain Merck & Co a dévoilé des résultats en ligne avec les attentes. Au deuxième trimestre, le bénéfice net a chuté de 48% à 1,21 milliard de dollars, soit 48 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,31 dollar, en ligne avec le consensus. Les ventes ont progressé de 22% à 11,4 milliards de dollars. Hors impact des changes, la progression est de 19%. Le marché visait 11,08 milliards de dollars.

Qualcomm

Le spécialiste des puces pour smartphones Qualcomm est attendu en hausse à Wall Street grâce à ses résultats plus solides qu'anticipé et des perspectives favorables. Au troisième trimestre, clos fin juin, le groupe a enregistré un bénéfice net en progression de 140% à 2,027 milliards de dollars, soit 1,57 dollar par action. Il a été soutenu par la forte demande pour les smartphones 5G. Retraité des éléments exceptionnels, le bénéfice par action de Qualcomm est ressorti à 1,92 dollar, soit 24 cents de mieux que le consensus Refinitiv.

Robinhood
Le prix d'introduction en Bourse de Robinhood Markets serait de 38 dollars, affirme le Wall Street Journal, soit dans le bas de la fourchette indicative de 38 à 42 dollars. L'application de courtage, qui souhaite " démocratiser la finance pour tous ", serait valorisée 32 milliards de dollars. Elle fera ses premiers pas en Bourse aujourd'hui. 55 millions d'actions seraient offertes, permettant de lever 2 milliards de dollars.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Airbus aurait accepté de baisser ses prix de vente à la compagnie malaisienne, sur fond de crise du coronavirus.

Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

Conformément à l'article 8:4 de l'arrêté royal du 29 avril 2019 portant exécution du Code belge des sociétés et associations, Ion Beam Applications SA...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne