En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 426.00
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 328.90
+0.56 %
7 450.37
+0.66 %
1.134
-0.55 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Une nouvelle fois, l'euro fait baisser les marchés européens

| AOF | 393 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Une nouvelle fois, l'euro fait baisser les marchés européens
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens évoluent en baisse à la mi-séance dans le sillage de la hausse de l'euro. La monnaie unique évolue toujours au-delà du seuil de 1,20 dollar après les résultats de la réunion monétaire de la BCE d'hier. La tendance pourrait perdurer alors qu’aucune statistique d'envergure n'est prévue aujourd’hui. Du coté des valeurs, Peugeot risquerait 5 milliards d'euros d'amende pour son implication dans le Dieselgate selon une information du Monde. Le CAC 40 est en baisse de 0,20% à 5 104,24 points, l'Eurostoxx 50 est en repli de 0,09% 3 444,28 points.

En Europe, AkzoNobel perd 1,64% à 77,31 euros, pénalisé par la révision à la baisse de ses objectifs 2017. Le groupe néerlandais, spécialisé notamment dans la peinture, est pénalisé par la hausse des matières premières et la vigueur de l'euro. AkzoNobel a prévenu que son bénéfice d'exploitation ne progressera pas de 100 millions d'euros, comme annoncé. Une mauvaise nouvelle qui doit susciter l'agacement d'Elliott Advisors. En août dernier, le fonds américain, propriétaire de 9,5% du capital du groupe, avait trouvé un terrain d'entente avec le géant mondial de la peinture. 

A Paris, la révision des indices de la famille CAC fait, comme d’habitude, des vagues à la Bourse de Paris. S’agissant du CAC 40, l’équipementier télécoms Nokia (plus fort repli de l’indice : -2,30% à 5,053 euros) est remplacé par une autre valeur technologique, le fabricant de semi-conducteurs, STMicroelectronics (+0,26% à 15,51 euros). Ce dernier prend sa revanche car il avait été bouté hors du principal indice parisien en décembre 2013 par Alcatel-Lucent, qui a ensuite été racheté en 2016 par Nokia permettant à celui-ci d’être présent au sein du CAC 40.

Peugeot baisse de 3,49% à 17,955 euros alors que le constructeur pourrait écoper - selon une information du Monde - d'une amende de 5 milliards d'euros dans le scandale des moteurs truqués. Le journal a eu accès au procès-verbal d'infraction de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui met en soupçonne une "stratégie globale visant à fabriquer des moteurs frauduleux, puis à les commercialiser".

Les chiffres macroéconomiques du jour


En Allemagne, l'excédent commercial a atteint 19,5 milliards d'euros en juillet, après 19,1 milliards un an plus tôt. Les exportations allemandes ont bondi de 8% en juillet tandis que les importations ont augmenté de 9,4% sur un an. D'un mois sur l'autre, les premières ont augmenté de 0,2% et les secondes de 2,2%. Le consensus Reuters était de +1,25% pour les exportations et +2,8% pour les importations.

En France, en juillet, la production industrielle a progressé de 0,5% alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse de 0,6%. Elle avait baissé de 1,1% en juin, rappelle l'Insee.

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes pour juillet seront dévoilés à 16h00.

A 12h15, l'euro cote 1,2065 dollar, en hausse de 0,37%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Les comptes d'activité de Société des Bains de Mer n'en demeurent pas moins aléatoires...

Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…

Publié le 14/08/2018

Net recul de l'activité caoutchouc, en raison de la baisse des prix.

Publié le 14/08/2018

SII a enregistré au cours de 1er trimestre de l'exercice 2018/2019 un chiffre d'affaires de 147,61 ME, en croissance de 13,9%...