En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Tendance indécise sur les Bourses européennes

| AOF | 440 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Tendance indécise sur les Bourses européennes
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens évoluent en ordre dispersé jeudi, à la mi-séance, alors qu’une nouvelle salve de résultats d’entreprises vient d’être publiée. Les performances sont globalement mitigées. En parallèle, les investisseurs ont pris connaissance d’enquêtes PMI contrastées pour le mois de février dans différent pays d’Europe. Par ailleurs, les investisseurs attendent toujours des avancées concrètes sur le dossier commercial sino-américain. Vers 12h, le CAC 40 cède 0,03% à 5 194,71 points et l’EuroStoxx 50 grappille 0,05% à 3 261,14 points.

En Europe, Barclays (+2,51% à 164,90 pence) enregistre l'une des plus fortes progressions de l'indice FTSE 100, grâce à des performances dans le courtage supérieures à celles de ses concurrents au quatrième trimestre. Cette publication renforce la main du Directeur général, James Edward Staley, dans son affrontement avec le fonds activiste Sherborne, qui critique sa stratégie de renforcement de son activité de banque d'investissement. Le titre de la banque britannique bénéficie aussi de l'annonce d'un programme de rachat d'actions.

A Paris, Vallourec flambe de près de 22% à 2,11 euros, soutenu par des résultats annuels supérieurs aux attentes et des prévisions encourageantes. Les investisseurs sont rassurés par le bond du résultat brut d'exploitation et l'amélioration de free cash low au quatrième trimestre. Ils saluent également l'annonce de nouvelles mesures d'économies et l'extension de lignes bancaires. Fort de ces bonnes nouvelles, le fabricant de tubes sans soudure en acier devrait respecter ses covenants cette année et ne pas avoir donc besoin de procéder à une augmentation de capital forcément dilutive.


A l'inverse, Eramet chute de près de 12% à 54,65 euros, pénalisé par des résultats annuels contrastés en raison des soucis rencontrés par sa branche Alliage et par la faiblesse de sa branche nickel. En 2018, le bénéfice net du groupe minier a chuté de 74% à 53 millions d'euros. L'ampleur du repli s'explique par la provision de 65 millions d'euros comptabilisée afin de prendre en compte le coût du traitement de la revue des processus qualité au sein de la division Alliages Haute Performance.


Les chiffres macroéconomiques du jour


Le climat des affaires est quasi stable en février en France, a annoncé l'Insee. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands, gagne un point : il se situe à 103, au-dessus de sa moyenne de longue période (100).

En janvier 2019, l’indice des prix à la consommation (IPC) s’est replié de 0,4 % sur un mois, en France, après une stabilité en décembre 2018. Sur un an, les prix à la consommation ralentissent pour le troisième mois consécutif : +1,2 % en janvier après +1,6 % en décembre. La baisse de l’inflation résulte d’un ralentissement des prix de l’énergie. En revanche, les prix des services, de l’alimentation et du tabac accélèrent. Enfin, ceux des produits manufacturés baissent légèrement moins que le mois précédent.


Selon l'estimation flash du bureau d’études IHS Markit, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 49,9 en février 2019 en France, pour un consensus de 49 et 48,2 en janvier. Pour les services, le PMI est ressorti à 49,8 en février pour un consensus de 48,7 et 47,8 en janvier. De son côté, le PMI manufacturier est ressorti à 51,4 en février pour un consensus de 51 et 51,2 en janvier.


Selon l'estimation flash du bureau d'études IHS Markit, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 52,7 en février 2019 en Allemagne, pour un consensus de 52 et 52,1 en janvier. Pour les services, le PMI est ressorti à 55,1 en février pour un consensus de 52,9 et 53 en janvier. De son côté, le PMI manufacturier est ressorti à 47,6 en février pour un consensus de 49,7 et 49,7 en janvier.

Selon l'estimation flash du bureau d’études IHS Markit, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 51,4 en février 2019 dans la zone euro, pour un consensus de 51,1 et 51 en janvier. Pour les services, le PMI est ressorti à 52,3 en février pour un consensus de 51,4 et 51,2 en janvier. De son côté, le PMI manufacturier est ressorti à 49,2 en février pour un consensus de 50,3 et 50,5 en janvier.

Le compte rendu du Conseil des gouverneurs de la BCE du 24 janvier sera dévoilé à 13h30.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice "Philly Fed" de février sont attendus à 14h30. Les reventes de logements de janvier seront dévoilées à 16h.

Vers 12h, l'euro abandonne 0,03% à 1,1343 dollar.





source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...