En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Repli des Bourses : imbroglio dans les négociations commerciales

| AOF | 1052 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Repli des Bourses : imbroglio dans les négociations commerciales
Credits  ShutterStock.com


Le repli des principaux marchés européens se prolonge, même s’ils ont réduit leurs pertes par rapport au début de matinée. Hier, Donald Trump a accusé la Chine d’être responsable du retard pris dans les négociations commerciales. Le Wall Street rapporte cependant aujourd’hui que la Chine a invité le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le représentant au commerce Robert Lighthizer à Pékin. La situation reste fluide. A Paris, la Française des Jeux flambe pour sa première journée de cotation. Vers 12h15, le CAC 40 perd 0,35% à 5 873 points et l'EuroStoxx50, 0,30% à 3 673 points.

En Europe, ThyssenKrupp a pris l'ascenseur pour l'échafaud. Le géant industriel allemand en difficulté chute de 9,99% 12,16 euros à la Bourse de Francfort, pénalisé par des résultats annuels dégradés, des prévisions prudentes et l'abandon, pour la première fois depuis six ans, du versement d'un dividende. Le groupe continue d'être durement affecté par la faiblesse de la demande du secteur automobile, la concurrence de l'acier chinois et la hausse des coûts des matières premières. L'emblématique société germanique a confirmé la vente de sa branche ascenseurs et l'accélération de sa restructuration.

La Française des Jeux (FDJ) flambe pour ses débuts la Bourse de Paris. Vers 11h30, le titre de la loterie nationale progresse de 16,77% à 22,77 euros. La capitalisation du groupe atteint désormais les 4,34 milliards d’euros. Face à l’important engouement suscité par l’opération, l'opérateur de jeux d'argent et de paris sportifs en ligne a fixé hier le prix de son introduction en Bourse (IPO) à 19,90 euros par action, soit le maximum de la fourchette initialement envisagée (entre 16,50 et 19,90 euros).

Les perspectives 2020 d'Interparfums sont loin de faire chavirer le cœur des investisseurs. Le titre du concepteur de parfums sous licence abandonne en effet 3,20% à 40,85 euros. Dans un communiqué publié ce matin, le groupe dit tabler pour l'an prochain sur un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros et sur une marge opérationnelle comprise entre 14% et 15,5%.


Les chiffres macroéconomiques du jour

En novembre 2019, le climat des affaires est stable en France. L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, se situe à 105, au-dessus de sa moyenne de longue période (100), a révélé l'Insee.

Le pessimisme de l'OCDE sur l'évolution de l'économie mondiale s'est encore un peu aggravé. La faiblesse des échanges et de l'investissement a conduit l'organisation internationale à abaisser sa prévision de croissance mondiale en 2020 de 3% à 2,9%. Pour 2019, l'OCDE confirme tabler sur 2,9%, soit son niveau le plus faible depuis la crise financière après +3,5% en 2018. Pour la zone euro, l'OCDE a maintenu sa prévision d'une croissance de 1,2% en 2019 mais relevé sa prévision pour 2020 de 1% à 1,1%.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 de l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie en novembre et des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les reventes de logements en octobre et l'indice des indicateurs avancés en octobre sont attendus à 16h.

Vers 12 heures, l'euro est quasi stable à 1,1075 dollar.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…