5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Regain de prudence avant la BCE

| AOF | 276 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Regain de prudence avant la BCE
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens progressent légèrement. L’impact positif des nouveaux records enregistrés hier à Wall Street a perdu de son influence alors que l’on s’approche du grand rendez-vous du jour avec la BCE. A cette occasion, son président Mario Draghi pourrait préparer les investisseurs à un futur infléchissement de son programme d'assouplissement quantitatif. Plusieurs sociétés françaises se distinguent en hausse, dont Publicis grâce à sa croissance et Ingenico grâce à une acquisition. Vers 12h05, le CAC 40 gagne 0,38% à 5 231,50 points et l’EuroStoxx 50, 0,43% à 3515,43 points.

A Londres, EasyJet décroche de près de 5,22% à 1 344 pence, pénalisé par les perspectives prudentes formulées à l'occasion de la publication de résultats trimestriels pourtant de bonne facture. La compagnie britannique à bas coûts emporte le reste du secteur aérien européen dans son sillage : Air France-KLM cède 4%, Lufhtansa décroche de 6% tandis qu'IAG limite à 2,5% son repli. Le groupe redoute des pressions au quatrième trimestre de son exercice 2016/2017 clos fin septembre qui pèseront sur ses performances opérationnelles annuelles.

A Paris, Publicis (+3,15% à 65,90 euros) domine le CAC 40 après avoir renoué avec la croissance organique plus tôt que prévu. Ainsi, le groupe a fait état d'une hausse de son activité à changes et périmètre constants de 0,8% au deuxième trimestre, à 2,51 milliards d'euros. Publicis avait pourtant guidé les marchés vers un nouveau trimestre de recul de ses ventes et le consensus les donnait en repli de 0,5%. Cette amélioration plus rapide que prévu des comptes du groupe de communication est à mettre au crédit de sa filiale américaine, les Etats-Unis étant le premier marché du groupe.

Plus forte hausse de l'indice SBF 120, Ingenico gagne 6,71% à 88,05 euros grâce à l'annonce de l'acquisition, auprès de Nordic Capital, de Bambora, société suédoise spécialisée dans les services de paiement, pour un montant total de 1,5 milliard d'euros. Cette opération est qualifiée par Philippe Lazare, PDG d'Ingenico, d' " étape majeure " dans son plan stratégique, permettant de proposer des solutions omnicanal et une offre client plus intégrée.


Les chiffres macroéconomiques du jour

Les investisseurs attendent à 13h45 la décision de politique monétaire et la conférence de presse de Mario Draghi à 14h30.

A la même heure aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie " Philly Fed " seront révélés. Ils seront suivis à 16 heures des indices des indicateurs avancés du Conference Board de juin.

Vers 12h05, l'euro perd 0,14% à 1,1502 dollar.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS