En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 886.45 PTS
-0.87 %
4 875.50
-1.01 %
SBF 120 PTS
3 873.16
-1.02 %
DAX PTS
12 633.15
-0.81 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.185
+0.23 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Regain d’inquiétudes sur le front sanitaire, les Bourses européennes chutent

| AOF | 559 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Regain d’inquiétudes sur le front sanitaire, les Bourses européennes chutent
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens évoluent en net repli ce lundi à la mi-journée. Les investisseurs s'inquiètent de la résurgence de la pandémie de Covid-19 en Europe et redoutent l'impact de potentielles nouvelles mesures de restrictions pour l'endiguer. Les valeurs aéronautiques, automobiles et du tourisme en pâtissent particulièrement. Les « bancaires » sont également à la peine, suite à des accusations de circulation d’argent sale. Vers 11h50, le CAC 40 abandonne 3 % à 4 828,78 points et l’EuroStoxx 50 perd 2,86% à 3 189,89 points.

C’est une nouvelle séance difficile que traverse ce lundi Rolls-Royce, qui chute de 8,31% à 165,17 pence sur la place de Londres. Afin de renforcer son bilan, mis à mal par la crise du Covid-19, le motoriste britannique considère de lever jusqu'à 2,5 milliards de livres sterling. Plusieurs options sont envisagées, notamment une augmentation de capital, a indiqué le groupe, qui n’a toutefois pas encore pris de décision définitive.

A Paris, Vallourec abandonne 7,30 % à 18,60 euros dans la perspective d'une restructuration financière qui risque de pénaliser les actionnaires actuels. Les investisseurs redoutent le lancement d'une augmentation de capital combinée à une transformation de la dette en actions. Cette solution, qui a permis de sauver CGG il y a quelques années, a un gros inconvénient : elle dilue souvent considérablement la participation des actionnaires actuels.

Le secteur bancaire souffre d'importants dégagements. Outre la publication d'une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) sur la participation par plusieurs grandes banques mondiales à près de 2 100 milliards de dollars de transactions suspectes entre 2000 et 2017, il souffre du regain d'inquiétude à propos d'un nouveau confinement du fait du Covid. A Paris, Société Générale (-6,43% à 11,81 euros), BNP Paribas (-6,07% à 32,50 euros) et Credit Agricole (-5,68% à 7,63 euros) accusent les plus importants replis du CAC 40.



Les chiffres macroéconomiques du jour


Aucun indicateur notable n'est attendu.

Vers 11h50, l'euro recule de 0,46% à 1,1785 dollar.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Les bourses européennes évoluent dans le rouge à la mi-séance, après une ouverture en légère hausse. Face aux nouvelles mesures pour ralentir la propagation du covid-19, les craintes sur la…

Publié le 21/10/2020

Virbac reste stable sur les 218 euros ce mercredi, après avoir été porté par la nouvelle révision à la hausse de ses objectifs annuels la semaine...

Publié le 21/10/2020

Malgré le relèvement de sa guidance semestrielle et une performance meilleure que prévu au deuxième trimestre Rémy Cointreau cède encore du terrain en...

Publié le 21/10/2020

La période est compliquée...

Publié le 21/10/2020

Par courrier reçu le 20 octobre 2020 par l'AMF, la société anonyme de droit suisse Quaero Capital a déclaré avoir franchi en baisse, le 19 octobre...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne