En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.07 PTS
-0.56 %
5 421.50
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 335.14
-0.54 %
DAX PTS
12 686.29
-0.62 %
Dowjones PTS
25 140.81
-0.23 %
7 377.62
-0.17 %
1.160
-0.40 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Prudence avant l'emploi, Centrica soutient les utilities

| AOF | 376 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Prudence avant l'emploi, Centrica soutient les utilities
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens poursuivent leur repli, toujours pénalisés par les doutes concernant l'évolution des politiques monétaires des principales banques centrales. La prudence est de mise avant la publication des très attendus chiffres de l'emploi de juin aux Etats-Unis à 14h30. Ces chiffres constituent l'un des référents de la Fed pour fixer son cap monétaire. Le secteur européen des utilities se distingue alors que le britannique Centrica pourrait être la cible d'une OPA. Vers 12h10, le CAC 40 cède 0,32% à 5 135,6 points tandis que l'Euro Stoxx 50 abandonne 0,28% à 3 452,4 points.

Au chapitre des valeurs européennes, Centrica bondit de 4,95% à 211,90 pence, soutenu par la spéculation. Selon le site Internet Wall Street Wires, l’énergéticien britannique pourrait être la prochaine compagnie du Footsie 100 à être la proie d'une OPA après Worldpay cette semaine. L'intérêt pour Centrica a été relancé par la décision récente de Londres de ne pas fixer un prix plafond de l'énergie. Par ailleurs, Centrica, fort de son ancien statut de monopole, parvient encore à générer des marges confortables. Dans ce cadre, la faiblesse actuelle du titre (-10% depuis le début de l'année) conforte le statut de cible du groupe.

A Paris, Carrefour cède 4,21% à 21,36 euros, fermant la marche du SBF 120. Les investisseurs s'inquiètent de l'impact que les baisses de prix concédées pour faire progresser ses ventes risquent d'avoir sur sa rentabilité. "Nous sommes dans une zone inconfortable d'incertitude", déplore Bryan Garnier qui note que le management du groupe n'a pas souhaité commenter le consensus de bénéfice opérationnel pour 2017. Selon Jefferies, ce dernier, actuellement de 2,5 milliards d'euros, pourrait être légèrement abaissé à 2,4 milliards.

Bastide bondit de 3,12% à 37 euros, soutenu par la perspective de nouvelles acquisitions, moteurs de sa croissance. Le fournisseur de matériel médical destiné aux soins à domicile a en effet mis en place un nouveau crédit syndiqué pour un montant de 155 millions d'euros, qui englobe le refinancement du crédit syndiqué précédent signé en 2016 pour un montant de 90 millions d'euros et l'apport de nouveaux financements pour 65 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le déficit commercial français s'est réduit de 0,7 milliard d’euros en mai pour atteindre 4,9 milliards. Les exportations sont reparties nettement à la hausse (+4,3 % après -2,2 % en avril), tandis que les importations ont progressé moins fortement (+2,2 % après -0,9 % en avril). Le déficit cumulé des 12 derniers mois (de juin 2016 à mai 2017) atteint 58,7 milliards, contre 48,1 milliards pour l’année 2016 et 45,1 milliards en 2015.

En France, la production industrielle a rebondi de 1,9% en mai après -0,6% en avril, a annoncé l'Insee. Dans la seule industrie manufacturière, la hausse est de 2% contre -1,3% (révisé de -1,2%) le mois précédent.

En Allemagne, la production industrielle a progressé de 1,2% en mai sur un mois après +0,7% (révisé de +0,8%) en avril, selon une estimation provisoire de Destatis. Le consensus Reuters était de +0,3%.

Aux Etats-Unis, le rapport sur l'emploi sera publié à 14h30.

Enfin, la Fed publiera à 17h30 son "Rapport de politique monétaire au Congrès" avant le discours de Janet Yellen prévu le 12 juillet.

A 12h10, l'euro cote 1,1414 dollar, en léger repli de 0,06%.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Weborama enregistre un chiffre d'affaires de 16 ME au premier semestre 2018, en croissance de +11%...

Publié le 19/07/2018

Les prises de commandes du 1er semestre 2018 de Dassault Aviation sont de 2...

Publié le 19/07/2018

IVALIS Inventory and Retail solutions   Informations Financières Montigny-le-Bretonneux, le 19 juillet 2018 après bourse       Résultats de l'exercice 2017/18 - consolidés…

Publié le 19/07/2018

Coil annonce son chiffre d'affaires du premier semestre

Publié le 19/07/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                                        …