5 427.19 PTS
-
5 421.5
-
SBF 120 PTS
4 324.77
-
DAX PTS
13 183.53
-
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
-0.16 %
Nikkei PTS
22 855.03
-0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les valeurs bancaires pénalisent les marchés actions européens

| AOF | 334 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les valeurs bancaires pénalisent les marchés actions européens
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens sont en baisse à la mi-séance, pénalisés par de mauvais résultats de valeurs bancaires importantes comme la Société Générale et Commerzbank. Les bons résultats d'Apple n'ont donc pas eu d'effet en Europe mais devraient permettre au Dow Jones d'inscrire un nouveau record. Les investisseurs n'ont pas pris en compte les chiffres des prix à la production en zone euro ressortis au delà des attentes. L’enquête ADP sur l'emploi américain devrait être elle plus suivie. A 12 h 15, le CAC 40 perd 0,18% à 5 117,98 points, l'Eurostoxx 50 lâche lui 0,27% à 3 468,13 points.

BAE Systems gagne 2,88% à 624,50 pence dans le sillage de résultats semestriels ressortis au delà des attentes. Le groupe de défense britannique a publié un résultat opérationnel courant (Ebita) ajusté de 945 millions de livres, soit 19,8 pence, par action surpassant ainsi le consensus qui tablait sur un bénéfice par action de 19 pence. Il s'élevait à 849 millions de livres au premier semestre 2016. Le chiffre d'affaires est lui ressorti à 9,6 milliards de livre en hausse de 4% à taux de change comparable alors que les analystes prévoyaient 9,1 millions de livres.

A Paris, le secteur bancaire français fait le grand écart aujourd’hui entre Natixis (+2,86% à 6,365 euros) en tête de l'indice SBF 120 et Société Générale (-4,65% à 47,83 euros) qui est relégué en queue de ce même indice. A l’instar de BNP Paribas, la première a dévoilé des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre grâce notamment aux très bonnes performances de ses activités de marché. Société Générale est pour sa part sanctionnée pour des résultats décevants dans ce domaine.

DBV Technologies gagne 1,63% à 74,99 euros après avoir annoncé le début du recrutement de son étude Epitope (EPIT in TOddlers with PEanut Allergy), un essai clinique international de phase III évaluant l'innocuité et l'efficacité de Viaskin Peanut dans le traitement de patients âgés de 1 à 3 ans atteints d'allergie à l'arachide.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les prix à la production de la zone euro ont crû de 2,5% au mois de juin alors que les économistes attendaient une croissance de 2,4%. Au mois de mai la croissance avait été de 3,5%.

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé de juillet sera publié à 14 h 15.

Vers 12h15, l'euro gagne 0,28% à 1,1839 dollar.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS