En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.00 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés hésitent, Suez plonge

| AOF | 546 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés hésitent, Suez plonge
Credits  ShutterStock.com


En repli en matinée, les principaux marchés actions européens évoluent désormais proches de l'équilibre. Les investisseurs ont bien réagi à la publication d'enquêtes PMI confirmant l'accélération de la croissance de la zone euro en janvier. Cette bonne nouvelle reste cependant contrebalancée par la poursuite de l'appréciation de l'euro, au plus haut depuis décembre 2014 face au dollar. Au chapitre des valeurs, le profit warning de Suez a précipité le secteur de l'environnement dans la tourmente. Vers 12h25, le CAC 40 cède 0,04% à 5 533 points. L'Euro Stoxx 50 grappille 0,01% à 3 672,67 points.

Douche froide pour les actionnaires de Suez dont le titre chute de plus de 16% à 11,805 euros, entrainant son concurrent Veolia Environnement dans son sillage (-3%). Les investisseurs prennent la fuite après la révision à la baisse de ses prévisions de résultats 2017 et la présentation de perspectives 2018 jugées très décevantes. Le numéro deux mondial des services à l'environnement (eau, déchets) n'atteindra pas son objectif de résultat opérationnel (Ebit) 2017 en raison d'une charge exceptionnelle, essentiellement liée à la crise politique en Espagne.

Carrefour (+2,02% à 19,445 euros) reste sur une dynamique haussière ce mercredi après avoir déjà gagné plus de 3% hier. En cinq séances, le titre gagne plus de 9%, signe que les attentes autour du plan stratégique étaient fortes et que le groupe y a pleinement répondu. Au lendemain de cette présentation, HSBC, Société Générale et Bernstein ont d'ailleurs relevé leurs recommandations sur Carrefour. Selon une source de marché, HSBC est passé d'Alléger à Conserver tandis que Société Générale a opté pour une recommandation d'Achat contre Conserver précédemment.

Exel Industries continue à osciller autour de 120 euros, à quelques encablures de son record historique atteint le 10 janvier à 124 euros, dans des volumes très faibles. Les investisseurs ne réagissent donc pas vraiment à la publication d'un chiffre d'affaires du premier trimestre, clos fin décembre, globalement conforme aux attentes. De plus, les analystes soulignent que cette période de l'année est peu représentative compte tenu de la forte saisonnalité de l'activité d'Exel, ne représentant qu'environ 20% du chiffre d'affaires total du groupe.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite est ressorti à 59,7 en janvier contre 59,6 en décembre et un consensus Reuters de 59,4. Dans le détail, l'indice PMI Flash Manufacturier est donné à 58,1, au plus bas de deux mois, contre 58,8 en décembre et un consensus Reuters de 58,7. Pour les Services, il atteindrait 59,3 après 59,1 en décembre et un consensus de 58,9.

En zone euro, l'indice IHS Markit PMI flash composite pour le mois de janvier s'est établi à 58,6. Les économistes tablaient sur 57,9 après 58,1 en décembre. Il ressort au plus haut depuis 139 mois. Dans les services, l'indice a atteint 57,6, au plus haut depuis 125 mois. Le consensus visait 56,4 après 56,6 en décembre. Dans l'industrie manufacturière enfin, l'indice a atteint 59,6, au plus bas depuis deux mois. Le consensus escomptait 60,3 après 60,6 en décembre.

En Allemagne, l'indice IHS Markit flash composite du mois de janvier s'est établi à 58,8 après 58,9 en décembre. Il ressort au plus bas depuis deux mois. Les économistes tablaient sur 58,6. Dans les services, l'indice est ressorti à 57 après 55,8 en décembre. Il atteint ainsi son plus haut niveau depuis 82 mois. Le consensus le donnait à 55,6. Dans l'industrie manufacturière enfin, l'indice s'est établi à 61,2 après 63,3 en décembre. Les économistes visaient 63.

Aux Etats-Unis, le même PMI sera dévoilé à 15h45, suivi des reventes de logements en décembre à 16h00.

En France, Pôle Emploi publiera à 18h00 le nombre de demandeurs d'emploi en décembre.

A 12h25, l'euro cote 1,2336 dollar, en hausse de 0,30%.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…