En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 889.52 PTS
+0.09 %
4 898.50
+0.34 %
SBF 120 PTS
3 869.15
+0.12 %
DAX PTS
12 674.88
+0.66 %
Dow Jones PTS
27 433.48
+0.17 %
11 139.39
-1.13 %
1.178
+0.01 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs sur le qui-vive

| AOF | 702 | 3 par 1 internautes
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs sur le qui-vive
Credits  ShutterStock.com


Fin de semaine prudente sur les marchés actions européens. Les investisseurs continuent d'observer la propagation du coronavirus dans le monde et sa persistance en Europe et aux Etats-Unis. Ils s'intéresseront particulièrement à l'ouverture du conseil européen qui doit s'accorder sur le plan de relance mutualisé de 750 milliards d'euros. Un échec ou trop de tergiversations serait mal accepté par les marchés qui détestent plus que jamais l'incertitude. En Allemagne, Daimler tire son épingle du jeu. Vers midi, le CAC 40 cède 0,24% à 5 073,12 points. L'Euro Stoxx 50 est stable à 3 365 pts.

Au chapitre des valeurs européennes, Daimler progresse de 3,54% à 39 euros sur la place de Francfort dans le sillage de ses résultats préliminaires du deuxième trimestre 2020. Si les comptes sont dans le rouge, en raison de la crise du Covid-19 et d'une charge de restructuration de 687 millions d'euros, le constructeur automobile allemand a fait montre d'une résistance certaine, grâce à une " reprise meilleure qu'attendu du marché " et d'une " solide performance en juin ". Le groupe de Stuttgart se réjouit ainsi d'avoir dépassé les attentes moyennes des analystes sur toute une série d'indicateurs.

A Paris, Boiron chute de plus de 11% à 35,10 euros après la publication d'un chiffre d'affaires du deuxième trimestre en baisse de 14,5%. La crise du coronavirus est particulièrement mal tombée pour le laboratoire lyonnais, spécialisé dans les produits homéopathiques. Le 11 mars, soit quatre jours avant l'annonce par Emmanuel Macron du confinement total du pays, Boiron dévoilait un plan de restructuration massif, marqué par la suppression de 646 postes en France et la fermeture de 13 de ses 31 sites dans l'Hexagone. Autant dire que la société créée en 1932 traversait, pré-Covid, une mauvaise passe.

A contrario, MBWS flambe de plus de 18% à 1,318 euro après s'être extirpé d'une situation très délicate. Son actionnaire principal à hauteur de 51%, la Compagnie financière européenne de prises de participations (Cofepp), qui détient La Martiniquaise (Label 5, Casanis,...) lui refusait son avance en compte courant de quatre millions d'euros au motif qu'il n'avait pas respecté ses engagements, en particulier la condition de modification du contrat de fourniture vrac de Scotch Whisky. Or sans cash immédiatement, MBWS se trouvait en grande difficulté à partir du 15 juillet.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En juin 2020, un mois au cours duquel des nombreuses mesures de confinement du Covid-19 ont été progressivement levées, le taux d’inflation annuel de la zone euro s’est établi à 0,3%, contre 0,1% en mai. Un an auparavant, il était de 1,3%. Sur un mois, il progresse également de 0,3% après +0,1% au mois de mai.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des permis de construire et mises en chantier en juin. L'indice de confiance des ménages de l'Université du Michigan en juillet est attendu à 16h.

Vers midi, l'euro gagne 0,34% à 1,1421 dollar.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/08/2020

Delfingen a enregistré au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires de 84 millions d'euros, en baisse de 26,6 %. Il a reculé de 27,3% en données comparables. Pour le marché automobile, le…

Publié le 07/08/2020

YmagisChiffre d'affaires sur 1er semestre (après clôture)source : AOF

Publié le 07/08/2020

Pfizer a annoncé avoir conclu un contrat pluriannuel avec Gilead pour la fabrication et la livraison du remdesivir, le candidat vaccin de ce dernier dans le traitement du covid-19. Le vaccin sera…

Publié le 07/08/2020

L’action SES est sous pression, comme l’ensemble du marché, perdant 2,05% à 6,10 euros. Pour tenir compte des effets du Covid-19, l’opérateur de satellites a mis à jour ses perspectives 2020…

Publié le 07/08/2020

Media 6 a publié un chiffre d'affaires au trosiième trimestre de son exercice 2019-2020 de 13,4 millions d'euros, en baisse de 26,8% sur un an. Celui-ci reflète la baisse d'activité liée aux…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne