En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs gardent la tête froide après le tir nord-coréen

| AOF | 402 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs gardent la tête froide après le tir nord-coréen
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens limitent leurs pertes suite au nouveau tir de missile de la Corée du Nord. Le CAC 40 cède seulement 0,28% à 5 108,87 pts et l'EuroStoxx 50 recule de 0,34% à 3 432 pts. L'or et le yen, traditionnelles valeur-refuge, enregistrent certes une hausse mais d'une ampleur qui reste modérée. De même, les rendements souverains restent stables, signe que les investisseurs ne cèdent pas (encore ?) à la panique. Ce début de semaine, sans Wall Street fermé pour cause de Labor Day, apparait donc comme l'occasion de consolider les gains de la semaine dernière, en attendant la BCE jeudi.

En ligne avec le marché, Novartis cède 0,8% à 80,20 francs suisses aujourd'hui. Les investisseurs ne réagissent guère à l'annonce du départ du directeur général du groupe, Joseph Jimenez remplacé par Vasant Narasimhan, médecin chef et directeur mondial du développement des médicaments. Le dirigeant américain affiche un bilan en demi-teinte des dix ans passés à la tête du groupe.

A Paris, Gemalto va devoir attendre encore un peu pour espérer bénéficier de rachats à bon compte, malgré le fait qu'il évolue à son plus bas niveau depuis cinq ans et demi. Le titre du spécialiste des transactions sécurisées perd encore 5,66% ce lundi, à 40,48 euros, pénalisé par les réactions des analystes à sa publication semestrielle vendredi. Au-delà des résultats du premier semestre, déjà largement connus depuis fin juillet et dont la dégradation n'a donc surpris personne, plusieurs bureaux d'études s'arrêtent sur les perspectives du groupe.

Gecina et Icade, deux foncières cotées à Paris, évoluent à front renversé ce matin : la première signe une des plus fortes hausses du SBF 120, à la faveur d'une progression de 0,58% à 130,1 euros, alors que la second cède 0,60% à 74,15 euros. Les investisseurs réagissent ainsi à la décision d'UBS de relever sa recommandation sur Gecina, de Neutre à Acheter, et de l'abaisser sur Icade, d'Acheter à Neutre.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En zone euro, les prix à la production sont restés stables en juillet sur un mois et ont progressé de 2% en rythme annuel. Le consensus Reuters était de +0,1% et +2,2%.

L'indice Sentix du moral des investisseurs de la zone euro est remonté à 28,2 en septembre. Il était à 27,7 en août et le consensus Reuters le donnait à 27,4.

A 12h25, l'euro cote 1,1904 dollar, en hausse de 0,37%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.