5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les indices victimes de Donald Trump

| AOF | 376 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les indices victimes de Donald Trump
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens reculent légèrement, pénalisés par le nouvel échec de Donald Trump à réformer la loi sur la santé du président Obama. Il renforce en effet les doutes sur la capacité du président américain à mettre en œuvre son programme économique. Cet échec a aussi affaibli le dollar qui est au plus bas contre l'euro depuis mai 2016. Côté valeurs, Ericsson est sanctionné pour ses perspectives et Gecina recule après l'annonce d'une augmentation de capital. Vers 12h10, le CAC 40 perd 0,27% à 5 215,87 points tandis que l'EuroStoxx50 cède 0,32% à 3505,27 points.

En Europe, Novartis gagne plus de 2,3% à 82 francs suisses après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et de perspectives encourageantes pour Alcon, sa filiale spécialisée dans les traitements oculaires, talon d'Achille de la société depuis plusieurs années. Au deuxième trimestre, Novartis a réalisé un bénéfice par action "core" en hausse de 4,1% à 1,22 dollar, contre un consensus de 1,18 dollar. Le résultat opérationnel "core" a reculé de 0,8% à 3,235 milliards de dollars, au-dessus de la prévision du marché qui tablait sur 3,135 milliards.

A Paris, Gecina (-1,36% à 137,75 euros) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice SBF 120. Le groupe a dévoilé les détails de son augmentation de capital de 1 milliard d’euros avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) destinée à financer une partie de l’acquisition d’Eurosic. Au lendemain de la publication de ses résultats du deuxième trimestre, le groupe immobilier a annoncé qu’il émettrait 9,06 millions d’actions nouvelles au prix unitaire de 110,50 euros. Ce dernier représente une décote de 20,87 % par rapport au cours de clôture du 14 juillet 2017.

Bouygues (-1,15% à 37,37 euros) signe la troisième plus forte baisse du CAC 40 après l'abaissement de recommandation de Société Générale. Le bureau d'études est passé de Conserver à Vendre sur la valeur, même s'il a relevé de 26 à 33 euros son objectif de cours. L'argument principal mis en avant par Société Générale pour justifier cette dégradation est que l'amélioration des fondamentaux du groupe Bouygues est certes réelle mais survalorisée par le marché. 



Les chiffres macroéconomiques du jour

L’indice ZEW du sentiment des investisseurs allemands sur les perspectives économiques est ressorti à 17,5 en juillet, inférieur au consensus Reuters de 18 et à son niveau de juin : 18,6.

Aux Etats-Unis, l'indice des prix import/export américain du mois de juin est attendu à 14 h 30. A 16 h 00, l'indice NAHB de la confiance des promoteurs immobiliers américain du mois juillet sera communiqué.

A 12 h 05, l'euro cotait 1,1553 dollar, en hausse de 0,65%





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS