5 493.99 PTS
-
5 510.5
-
SBF 120 PTS
4 394.22
-
DAX PTS
13 183.96
-0.47 %
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+1.09 %
Nikkei PTS
24 047.46
+0.75 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Légères prises de bénéfices, la Réforme fiscale se fait encore attendre

| AOF | 294 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Légères prises de bénéfices, la Réforme fiscale se fait encore attendre
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens reculent légèrement. Ils souffrent de prises de bénéfices en l’absence de catalyseurs et alors que l’adoption de la Réforme fiscale américaine a rencontré un obstacle de dernière minute. Le texte voté par le Sénat n’est en effet pas tout à fait exactement le même que celui de la Chambre des représentants. Celle-ci va donc revoter de nouveau aujourd’hui. A Paris, les investisseurs réagissent négativement à des informations de presse sur Iliad, qui retarderait son lancement en Italie. Vers 12h10, le CAC 40 perd 0,31% à 5 366,32 pts et l'EuroStoxx50, 0,34% à 3569,69 pts.

Innogy perd 0,87 à 32,36 euros à Francfort, emportant sa maison-mère RWE (-0,94% à 16,94 euros) dans son sillage. Les investisseurs accueillent favorablement la démission du président du directoire du groupe de services aux collectivités Peter Terium. Il sera remplacé temporairement par Uwe Tigges, directeur des ressources humaines du groupe, en attendent que le conseil de surveillance lui choisisse un successeur. Mercredi dernier, le titre Innogy avait chuté de 13,2%, pénalisé par un avertissement sur des résultats. RWE avait cédé 13%.

A Paris, Iliad affiche un repli de plus de 2% aujourd'hui, de même ampleur que celui enregistré hier (-2,01%), et cote 195 euros, au plus bas depuis fin novembre. Le titre de la maison-mère de Free reste sous pression après les révélations de Bloomberg, publiées hier avant la clôture des marchés, selon lesquelles Iliad retarderait son lancement en Italie. Contacté par AOF, Iliad n'a pas souhaité commenter ces rumeurs, ce qui ne contribue évidemment pas à rassurer les investisseurs.

Lacroix (-3,16% à 26,35 euros) enchaine sa troisième séance de suite dans le rouge, entre prises de bénéfices et perspectives d'une moindre amélioration de sa rentabilité l'année prochaine. Vendredi, le titre a clôturé à 27,75 euros, son plus haut niveau depuis près de 10 ans. Au début de cette semaine, les investisseurs ont donc choisi de prendre leurs profits sur une valeur qui gagne plus de 35% depuis le début de l'année. Puis, hier soir, Lacroix a prévenu que son exercice 2017/2018, clos fin septembre, serait marqué par un renforcement de ses investissements dans le cadre de son plan 2020.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Allemagne, les prix à la production ont progressé de 2,5% en novembre sur un an, contre +2,7% en octobre et un consensus Reuters de 2,6%. En rythme mensuel, la hausse a été de 0,1% après 0,3% en octobre et un consensus de 0,2%.

Une statistique est attendue aux Etats-Unis à 16h : il s'agira des reventes de logements en novembre.

A 12h15, l'euro cote 1,1847 dollar, en très légère hausse de 0,04%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2017 s'établit à 23,2 ME...

Publié le 17/01/2018

L'opération reste soumise à l'approbation de l'Autorité de la Concurrence...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

CONTENUS SPONSORISÉS