En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 337.05 PTS
-0.93 %
5 341.00
-0.83 %
SBF 120 PTS
4 285.89
-0.74 %
DAX PTS
12 430.91
-1.18 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le calme règne sur les marchés financiers

| AOF | 315 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le calme règne sur les marchés financiers
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens évoluent légèrement sous la ligne de flottaison après une matinée de cotation. Quelques prises de bénéfices sont enregistrées après trois séances consécutives de progression sans pour autant remettre en cause la tendance haussière alimentée par les nouveaux records de Wall Street et les perspectives florissantes de la zone euro. La hausse des cours du pétrole après les relèvements des perspectives de croissance de la demande mondiale permet également de limiter les pertes. Le CAC 40 est stable à 5 218 points et l'EuroStoxx 50 cède 0,12% à 3 519,1 points.

En Europe, Next bondit de 10,82% à la Bourse de Londres, cotant 4 895 pence, après avoir fait état de perspectives encourageantes. D'abord, le distributeur britannique s'est dit prêt à lancer un programme de rachat de ses propres actions pendant le second semestre, "en fonction des conditions de marché", afin de retourner à ses actionnaires le cash supplémentaire qu'il s'apprête à générer, à hauteur de 53 millions de livres sterling. Ce montant s'ajoute à une enveloppe de 257 millions de livres d'ores et déjà fléchée pour un dividende exceptionnel.

En repli de 2,59% à 421,30 euros, Hermès accuse la plus forte baisse du SBF120 et emporte le reste du secteur du luxe dans son sillage (-1,26% pour Kering, -0,3% pour LVMH). L'impact négatif de l'appréciation de l'euro attendu sur les comptes 2018 a relégué au second plan l'atteinte d'une rentabilité record au premier semestre 2017. Lors d'une conférence de presse, le gérant du groupe, Axel Dumas, a révélé que la vigueur de la monnaie unique serait sans effet sur les résultats de 2017 grâce aux couvertures en cours, mais qu'elle affecterait la rentabilité de 2018.

Synergie (+3,66% à 42,50 euros) signe une des plus fortes hausses du marché SRD après la publication de résultats semestriels qui ont mis tout le monde d'accord : ils sont de très bonne facture. Au premier semestre, sur la base d'un chiffre d'affaires déjà publié de 1,098 milliard d'euros en croissance de 16,5%, le bénéfice net du groupe de travail temporaire a bondi de 36,6% pour atteindre 35,8 millions d'euros. Cette performance a été enregistrée malgré une dépréciation de goodwill liée aux conséquences du Brexit de 5 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, en août, l'inflation IPCH (qui permet la comparaison avec les autres pays européens) a atteint 1% en rythme annuel, a indiqué l'Insee. Elle a donc accéléré conformément aux attentes des économistes puisqu'elle était ressortie à 0,8% en juillet. Si le rythme d'inflation français reste inférieur à celui d'autres puissances européennes - il a atteint 1,8% en Allemagne et 2% en Espagne en août - il n'en confirme pas moins l'accélération de la hausse des prix en zone euro. Eurostat devrait confirmer cette observation le 18 septembre avec son estimation définitive de l'inflation d'août.

Après trois mois consécutifs de hausse, le nombre de créations d'entreprises a fléchi de 1% en France en août, à 50 358 nouvelles sociétés. Ce léger repli est lié au recul des immatriculations de micro-entrepreneurs (−3,8 %) après une forte hausse en juillet (+10,8 %), indique l'Insee. Les créations d'entreprises classiques, elles, ont continué à augmenter (+1% après +0,5 %).

Aux Etats-Unis, les marchés seront attentifs aux inscriptions hebdomadaires au chômage et à l'inflation d'août à 14h30.

Vers 12h15, l'euro grimpe de 0,11% à 1,1901 dollar.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Une valeur appréciée...

Publié le 25/06/2018

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses partenaires chinois et européens continuent à peser sur les bourses mondiales...

Publié le 25/06/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 25/06/2018

Drone Volt, le constructeur français aéronautique spécialisé en drones civils professionnels, annonce ce jour qu'il participera à la 14ème édition du...

Publié le 25/06/2018

BNP Paribas aurait mis en vente un petit portefeuille clients au sein de son activité de banque privée en Espagne...