En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le CAC 40 revient sur ses niveaux de fin novembre 2018

| AOF | 449 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le CAC 40 revient sur ses niveaux de fin novembre 2018
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens sont bien orientés, soutenus par les résultats d'entreprise, mais aussi par une bonne nouvelle pour l'économie européenne. La croissance du secteur privé de la zone euro en janvier a finalement été un plus élevé qu'annoncé initialement. Même si le PMI a seulement été marginalement revu à la hausse, les bonnes nouvelles sont rares pour l'économie européenne.

Les valeurs liées à l'activité domestique, dont les banques sont ainsi bien orientées. Le secteur de l'énergie tire aussi le marché grâce aux bons résultats de BP. Vers 12h05, le CAC 40 gagne 0,94% à 5047,07 points.

BP progresse de 4,86% à 545,40 pence, soutenu par la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. La mise en route de nouveaux projets pétroliers et gaziers et l'amélioration de la rentabilité de ses champs et de ses raffineries ont largement compensé l'impact de la baisse des cours du brut au quatrième trimestre 2018. Cette performance devrait rassurer les investisseurs qui s'inquiétaient de la hausse de l'endettement provoquée par le rachat des actifs de BHP Billiton dans le gaz de schiste pour 10,5 milliards de dollars dans le but d'augmenter sa production.

A Paris, Bonduelle (-7,88% à 88,05 euros) accuse la plus forte baisse du SRD. Les investisseurs sanctionnent la publication d'un chiffre d'affaires semestriel légèrement inférieur aux attentes, mais surtout, des perspectives prudentes. Le spécialiste des légumes en conserves a abandonné son objectif de chiffre d'affaires annuel d'une croissance des ventes de +2,5% et vise "une croissance limitée" liée aux acquisitions, et une croissance organique nulle contre +2,8% attendue.

STMicroelectronics (-1,04% à 13,80 euros) est pénalisé par les annonce du fabricant de semi-conducteurs AMS et fournisseur d'Apple, comme lui. Ce dernier, qui avait lancé un avertissement en novembre dernier, a présenté des perspectives décevantes pour le premier trimestre et annoncé la suspension de son dividende. Sur les trois premiers mois de 2018, il anticipe des revenus compris entre 350 et 390 millions de dollars et une marge opérationnelle ajustée située entre 0% et 5%.


Les chiffres macroéconomiques du jour

Le rythme de croissance du secteur privé en janvier de la zone euro a finalement été un plus élevé qu'annoncé initialement par le bureau d'études IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat (PMI) composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 51 contre 50,7 en première estimation. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Il s'élevait à 51,1 en décembre. Le PMI pour les services est ressorti à 51,2 en janvier contre 50,8 en en première estimation et 51,2 en décembre. Le consensus s'élevait à 50,8.

Le rythme de croissance du secteur privé en janvier de l'Allemagne a été confirmé par le bureau d'études IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat (PMI) composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 52,1 contre 52,1 en première estimation. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Il s'élevait à 51,6 en décembre. Le PMI pour les services est ressorti à 53 en janvier contre 53,1 en en première estimation et 51,8 en décembre. Le consensus s'élevait à 53,1.

La contraction du secteur privé en janvier en France a finalement été moins importante qu’annoncé initialement, a indiqué le bureau d’études IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat (PMI) composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 48,2 contre 47,9 en première estimation. Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Le PMI s’élevait à 48,7 en décembre. Il s’agit de la contraction la plus importante depuis novembre 2014.

En décembre 2018 par rapport à novembre 2018, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a diminué de 1,6% dans la zone euro et de 1,4% dans l’Union européenne, selon les estimations d'Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. En novembre 2018, le commerce de détail avait augmenté de 0,8% dans la zone euro et de 1,0% dans l'UE28.

Aux Etats-Unis figurent au programme la balance commerciale de décembre (14h30) et l'indice ISM des services de janvier (16h).

Vers 12h10, l'euro cède 0,11% à 1,1424 dollar.







source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…