En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 097.50
-0.90 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
-2.23 %
1.145
-0.38 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - La hausse de l'euro fait vaciller les actions

| AOF | 762 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - La hausse de l'euro fait vaciller les actions
Credits  ShutterStock.com


En hausse à l'ouverture, les marchés européens ont rapidement basculé dans le rouge. Les investisseurs s'inquiètent de l'impact de la robustesse de l'euro sur les sociétés qui sont exposés hors de la zone euro. A Paris, Vinci, Airbus, Bouygues, Michelin ou encore LVMH tirent le CAC 40 vers le bas alors que la devise européenne a dépassé le seuil des 1,14 dollar pour le première fois depuis juin 2016. L'ampleur du repli des actions est cependant limité par la dynamique du secteur bancaire. Vers 12h20, le CAC 40 perd 0,74% à 5 213,18 points, l'Euro Stoxx 50 cède 0,27% à 3 526,27 points.

Au chapitre des valeurs européennes, H&M gagne 1,17% à 207 couronnes suédoises après des résultats trimestriels solides. Le groupe a enregistré une croissance de 10% de son bénéfice imposable au deuxième trimestre, à 7,708 milliards de couronnes suédoises, contre un consensus Reuters de 7,11 milliards. Le bénéfice opérationnel de l'enseigne de prêt-à-porter est passé de son côté de 6,952 à 7,650 milliards, soit 14,9% de son chiffre d'affaires. Ce dernier a progressé de 5% au deuxième trimestre à 51,38 milliards.

A Paris, Carrefour (-0,56% à 22,3 euros) se replie légèrement après avoir enchainé cinq séances consécutives de hausse et dévoilé une valorisation sans surprise de ses actifs brésiliens. Le distributeur a en effet déposé le prospectus d'enregistrement de Carrefour Brésil, dernière étape avant une introduction en Bourse qui devrait valoriser cette filiale entre 7,9 et 10 milliards d'euros. Deutsche Bank table sur 9 milliards.

Les banques forment le trio de tête du CAC 40. Partout en Europe - Deutsche Bank gagne 1,87%, Intesa Sanpaolo 1,51% et Banco Santander 1,08% - les valeurs bancaires sont soutenues par la décision de la Fed américaine de valider tous les projets d'allocation du capital des établissements opérant aux Etats-Unis. Ces derniers pourront donc mener à bien d'éventuels programmes de rachat d'actions et verser les dividendes promis, sans mettre en péril leur solvabilité. Outre ce mouvement sectoriel, BNP Paribas, Société Générale ou encore Crédit Agricole bénéficient d'une note de Jefferies qui souligne l'impact positif que le regain de confiance des ménages et des entreprises suite à l'élection d'Emmanuel Macron va avoir sur ces établissements.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice GfK mesurant le moral des ménages allemands s'est établi 10,6, à son plus haut niveau depuis octobre 2001. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à un indice inchangé par rapport au niveau de 10,4 du mois précédent.

L'indice du climat des affaires en zone euro s'est établi à 1,1 contre un consensus de 0,9 et après 0,9 en mai. L'indice de confiance des consommateurs est ressorti à -1 en juin conformément aux attentes après -1,3 en mai.

L'indice de confiance des consommateurs de la zone euro pour le mois de juin est ressortie à -1,3 alors que les économistes l'attendaient à -3. Le mois précédent, l'indice était de -3,3.

L'indice du sentiment économique a grimpé à 111,1 en juin après 109,2 en mai, alors que les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une hausse plus modeste, à 109,5. Cet indice n'avait plus été aussi haut depuis août 2007, lorsqu'il avait atteint 111,8.

La première estimation de l'inflation de juin en Allemagne est prévue à 14h.

Aux Etats-Unis, l'estimation définitive de la croissance du premier trimestre et les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendues à 14h30.

Vers 12h15, l'euro cote 1,1406 dollar, en hausse de 0,26%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

A l'occasion de l'acquisition, Infologic-Santé a changé de dénomination sociale et s'appelle désormais Dedalus C&G...

Publié le 18/10/2018

La livraison des premiers logements et espaces publics est prévue au 1er trimestre 2021...

Publié le 18/10/2018

La nouvelle offre commune s'appuiera sur la plateforme Moovapps, adaptée aux spécificités métier de Fives dans le cadre du programme Your Platform de Visiativ....

Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...