En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 874.51 PTS
+1.67 %
4 872.50
+1.63 %
SBF 120 PTS
3 882.81
+1.60 %
DAX PTS
11 128.33
+1.92 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.140
+0.12 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Enfin le rebond, les entreprises en soutien

| AOF | 413 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Enfin le rebond, les entreprises en soutien
Credits  ShutterStock.com


Après plusieurs séances difficiles, les marchés rebondissent, même si l'élan a été freiné par le ralentissement plus marqué que prévu de la croissance du secteur privé européen en octobre. La Bourse de Paris profite par ailleurs des ventes solides dévoilées par Safran, Vinci, Kering ou encore Air Liquide. L'embellie pourrait cependant être de courte durée tant le contexte reste lourd : le ralentissement chinois, les taux, les tensions commerciales, le Brexit, le budget italien ou encore l'affaire Khashoggi. Vers midi, le CAC 40 gagne 0,72% à 5 003,22 points. L'Euro Stoxx progresse de 0,75%.

Deutsche Bank a beau jugé être sur la bonne voie pour afficher un résultat net annuel positif en 2018 pour la première fois depuis 2014, la nouvelle baisse des revenus et ses contreperformances dans le courtage au troisième inquiètent les investisseurs. D'autant plus que la direction a averti que son produit net bancaire serait en repli en 2018. L'action de la première banque allemande chute ainsi de 3,57% à 8,98 euros, portant son repli depuis le début de l'année à plus de 40%.

Kering et Gucci, ont fait taire, avec maestria, les critiques qui annonçaient la fin de leur âge d'or. Pour ces Cassandre, l'enseigne italienne allait souffrir au troisième trimestre du ralentissement de la Chine, d'une base de comparaison très défavorable (bond de 49,4% des ventes de Gucci au troisième trimestre 2017), et de la lassitude des consommateurs vis-à-vis d'un style baroque. Raté ! La croissance organique de Gucci a bondi de 35,1%, contre un consensus de 25%. Après avoir perdu un tiers de sa valeur en trois mois, le titre rebondit de près de 8% à 380,80 euros.

STMicroelectronics (-9,28% à 12,565 euros) affiche de loin la plus forte baisse du CAC 40, ses perspectives décevantes se conjuguant à celles également plus faibles que prévu de son comparable américain, Texas Instruments. Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs vise, selon le point médian de ses prévisions, un chiffre d'affaires au quatrième trimestre en hausse d'environ 5,7 % par rapport au trimestre précédent et une marge brute d'environ 39,8 %.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La croissance de l’activité dans le secteur privé en France s’est renforcée en octobre, malgré un repli de l’activité manufacturière, selon une estimation initiale du bureau d’études IHS Markit. Dans le détail, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 54,3 en octobre contre 54 en septembre et un consensus Reuters de 53,8. Pour les services, le PMI est ressorti à 55,6 en octobre contre 54,8 en septembre et un consensus Reuters s’élevant à 54,7.

Selon les chefs d'entreprise interrogés en octobre 2018, le climat conjoncturel dans l'industrie se dégrade de nouveau en France par rapport au mois précédent. L'indicateur qui le synthétise perd encore trois points. À 104, il reste toutefois au-dessus de sa moyenne de longue période (100). Telles sont les données révélées par l’Insee aujourd’hui.

La croissance de l'activité dans le secteur privé en zone euro s'est ralentie en octobre, selon une estimation initiale du bureau d'études IHS Markit. Dans le détail, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 52,7 en octobre contre 54,1 en septembre et un consensus Reuters de 53,9. Il ressort au plus bas depuis septembre 2016. Pour les services, le PMI est ressorti à 53,3 en octobre contre 54,7 en septembre et un consensus Reuters s'élevant à 54,5.

La croissance de l'activité dans le secteur privé en Allemagne s'est ralentie en octobre, selon une estimation initiale du bureau d'études IHS Markit. Dans le détail, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 52,7 en octobre contre 55 en septembre et un consensus Reuters de 54,8. Pour les services, le PMI est ressorti à 53,6 en octobre contre 55,9 en septembre et un consensus Reuters s'élevant à 55.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 15h45 de l'estimation des indices des directeurs d'achat pour les secteurs manufacturier et des services pour octobre aux Etats-Unis.

Les ventes de logements neufs en septembre sont attendues à 16h.

Enfin, le Livre beige sur la santé de l'économie américaine sera publié à 20h.

Vers midi, l'euro décroche de 0,5% à 1,1417 dollar.





source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…

Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

JP Morgan a révélé que son PDG, Jamie Dimon, avait perçu une rémunération totale de 31 millions de dollars en 2018, en hausse de 5%. La rémunération du dirigeant de 62 ans comprend un salaire…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…

Publié le 18/01/2019

Le titre se retourne à la hausse au-dessus du support à 24.64 euros. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont sur le point d'effectuer un croisement…