En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 360.74 PTS
+0.84 %
5 359.50
+0.87 %
SBF 120 PTS
4 303.70
+0.80 %
DAX PTS
12 574.02
+0.50 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Banques et pétrolières pèsent en attendant Wall Street

| AOF | 390 | Aucun vote sur cette news
Analyse mi-séance AOF France/Europe - Banques et pétrolières pèsent en attendant Wall Street
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens marquent le pas ce mercredi après des statistiques sans grand relief qui incitent à des prises de bénéfices. Après cinq séances de hausse consécutives, l'EuroStoxx 50 lâche 0,46% à 3 589,06 pts tandis que le CAC 40, après son rally de six séances d'affilée, cède 0,3% à 5 351,33 pts. La tendance est pénalisée par les secteurs des banques et des matières premières, les premières souffrant du recul des taux longs en France et en Allemagne sur fond de tensions en Espagne et les secondes de la baisse du pétrole. Toutefois, la tendance pourrait se retourner avec Wall Street.

Tesco n'aura pas bénéficié longtemps des bons résultats enregistrés au premier semestre et de l'annonce d'un retour de son dividende. Bien orienté en début de séance, le titre du distributeur britannique cède désormais 0,89% à 188,35 pence, comme si ces bonnes nouvelles ne suffisaient pas à justifier une valorisation au plus haut depuis avril dernier et soutenue précisément ces dernières semaines par la perspective d'un retour du dividende. Dès lors, en annonçant un dividende semestriel de 1 pence, Tesco n'a ni déçu ni enthousiasmé les marchés.

L'Ile de Beauté n'aura bientôt plus aucun secret, ou presque, pour Rubis. Le spécialiste français de l'aval pétrolier (stockage, distribution) a nettement renforcé ses positions en Corse. Le groupe a en effet repris des activités de distribution de carburant dans l'île appartenant jusqu’alors à la société EG Retail, un groupe européen de distribution. En Bourse, le titre cède 0,62% à 52,95 euros dans le sillage de cette annonce. Les analystes ont salué une opération prometteuse en termes de synergies mais marginale à l'échelle du groupe.

Witbe (+10,13% à 8,70 euros) a indiqué avoir renoué avec une activité "très dynamique" au cours de l'été et enregistre un carnet de commandes de plus de 6 millions d'euros à fin septembre, en hausse de plus de 100% par rapport à fin juin. À cette occasion, Witbe fait aussi le point sur les deux projets initialement prévus au quatrième trimestre 2016 et qui avaient fait l'objet d'un report.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite de septembre est ressorti à 57,1. Il était de 55,2 en août et la première estimation le donnait à 57,2. Dans le détail, le PMI Services a atteint 57 après 54,9 en août et une première estimation de 57,1. Lundi, le PMI Manufacturier définitif a été donné à 56,1.

En zone euro, en août, les ventes du commerce de détail ont baissé de 0,5% sur un mois après -0,3% en juillet. Le consensus était de +0,3%. En rythme annuel, elles ont progressé de 1,2%, indique Eurostat.

En zone euro, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite de septembre est ressorti à 56,7. Il était de 55,7 en août et la première estimation le donnait à 56,7. Dans le détail, le PMI Services a atteint 55,8 après 54,7 en août et une première estimation de 55,6. Lundi, le PMI Manufacturier définitif a été donné à 57,4

En Allemagne, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite de septembre est ressorti à 57,7. Il était de 55,8 en août et la première estimation le donnait à 57,8. Dans le détail, le PMI Services a atteint 55,6 après 53,5 en août et une première estimation de 55,6. Lundi, le PMI Manufacturier définitif a été donné à 56,1.

Aux Etats-Unis, le programme est aussi chargé : à 14h15, l'institut ADP dévoilera son enquête sur l'emploi dans le secteur privé en septembre. A 15h45, les investisseurs découvriront l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Services de septembre et, à 16h00, l'indice ISM Services du même mois.

A 12h20, l'euro cote 1,1773 dollar, en hausse de 0,3%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Les marchés actions européens rebondissent, signant, pour l'instant, l'unique séance de hausse de la semaine. Au-delà d'éventuels rachats à bon compte, les investisseurs accueillent…

Publié le 22/06/2018

DBT, leader européen des bornes de recharge pour véhicules électriques, annonce la signature d'un accord de coopération exclusive avec Zhongshan BRS...

Publié le 22/06/2018

Le titre a stoppé sa phase de correction à l'approche de la zone de soutien des 8.85 euros, niveau qui avait mobilisé les acheteurs le 16 décembre 2016 et qui avait précédé une longue phase de…

Publié le 22/06/2018

BlackRock passe sous les 5% du capital

Publié le 22/06/2018

      Dénomination sociale de l'émetteur :    ERAMET SA Tour Maine Montparnasse 33, avenue du Maine 75015 Paris 632 045 381 RCS PARIS   Informations relatives au…