5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Wall Street devrait ouvrir en baisse alors que la tension avec la Corée du Nord continue d'augmenter

| AOF | 380 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Wall Street devrait ouvrir en baisse alors que la tension avec la Corée du Nord continue d'augmenter
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains sont attendus en baisse alors que la sur-enchère entre la Corée du Nord et les États-Unis se poursuit. Après le "feu et de colère telle que le monde n'en n'a jamais vu" de Donald Trump, Pyongyang a répliqué en indiquant « examiner avec attention » un projet de tirs de missiles contre l’île américaine de Guam. Du coté des valeurs, Disney et Mylan sont à l'honneur. La première a décidé de défier Netflix tandis que la seconde a publié de mauvais chiffres et abaissé ses prévisions. Les futures sur le Dow Jones perdent 0,19%,ceux sur le Nasdaq lâchent 0,66%.

 

Hier à Wall Street


Bien orienté à la mi-séance, les marchés actions américains ont terminé en baisse après les propos de Donald Trump sur la Corée du Nord. Le président américain a menacé le pays asiatique de "feu et de colère telle que le monde n'en n'a jamais vu" si elle continuait de renouveler les menaces sur les États-Unis. Ces propos ont également eu pour effet de faire remonter l'euro face au dollar alors que le pétrole à légèrement baissé après la clôture de la réunion de l'Opep hier. A la clôture, le Dow Jones a perdu 0,15% à 22 085,34 points, le Nasdaq a abandonné 0,21% à 6 370,46 points.


Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, la productivité du secteur non agricole a augmenté plus que prévu au deuxième trimestre. Elle a augmenté de 0,9% contre 0,7% attendu et une croissance de 0,1% au premier trimestre.

Les coûts du travail ont progressé de 0,6% au deuxième trimestre après +5,4% sur les trois mois précédents et un consensus Reuters de +1,2%.

Les valeurs à suivre

DISNEY

Disney a présenté des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Au troisième trimestre, clos début juillet, le bénéfice net a reculé de 9% à 2,37 milliards de dollars, soit 1,51 dollar par action. Le bénéfice par action ajusté est cependant ressorti à 1,58 dollar, dépassant le consensus Zach Investment s'élevant à 1,53 dollar. Les revenus sont restés pratiquement inchangés à 14,238 milliards de dollars, inférieurs aux attentes du marché de 14,44 milliards de dollars.

Par ailleurs, Disney a annoncé qu'il allait retirer ses contenus de Netflix et lancer son propre service de vidéo en ligne en 2019. Ce dernier utilisera les technologies du spécialiste du streaming vidéo sportif BAMTech. Après être entré à son capital à hauteur de 33% en août dernier, Disney va investir 1,6 milliard de dollars supplémentaires pour monter à 75%.

HERTZ
Le secteur de la location de véhicules connaît une passe difficile. Après le profit warning d'Avis Budget hier, Hertz a dévoilé hier soir des résultats décevants. Au deuxième trimestre, le groupe a essuyé une perte nette de 158 millions de dollars, soit 1,9 dollar par action, contre une perte de 43 millions de dollars ou 51 cents par actions, un an plus tôt. Corrigée des éléments exceptionnels, dont un charge pour dépréciation de 54 millions de dollars, la perte par action est ramenée à 63 cents. Elle est toutefois bien supérieure au consensus Reuters s'élevant à - 21 cents par action.

INTEL
Intel Corporation et Mobileye N.V. ont annoncé la finalisation de l'offre d'achat d'Intel concernant les actions ordinaires de Mobileye, l'un des leaders mondiaux dans le développement de la vision informatique, de l'apprentissage automatique, de l'analyse de données et de la cartographie pour les systèmes avancés d'assistance au conducteur et pour la conduite autonome. Le fabricant de semi-conducteurs avait annoncé cette opération de 15,3 milliards de dollars en mars.

MYLAN
Mylan a publié un résultat net du deuxième trimestre de 297 millions de dollars soit 55 cents par action contre un bénéfice de 168,4 millions de dollars ou 33 cents par action un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 1,1 dollar, un bénéfice inférieur de 6 cents au consensus FactSet. Le chiffre d'affaires du laboratoire pharmaceutique est ressorti à 2,962 milliards de dollars, un chiffre également inférieur au consensus de 3,022 milliards de dollars.

PRICELINE
Le voyagiste en ligne Priceline a présenté des perspectives décevantes. Il a réalisé pour son deuxième trimestre, un bénéfice net en hausse de 24% à 720 millions de dollars, soit 14,39 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 15,14 dollars contre un consensus FactSet de 14,20 dollars. Les revenus du groupe ont eux grimpé de 21% à 3 milliards alors que les commandes ont progressé de 16% à 20,8 milliards. Le marché visait respectivement 2,99 milliards et 21,05 milliards.

WORLDPAY
Le spécialiste des solutions de paiement Vantiv a officiellement déposé une offre de rachat de son concurrent britannique Worldpay. Il déboursera 12 milliards de dollars (en valeur d'entreprise) pour mettre la main sur Worldpay. Chaque actionnaire de Worldpay recevra 0,55 livre en numéraire et 0,0672 nouvelle action Vantiv par titre détenu. Worldpay est valorisé 396 pence sur la base du cours de clôture de Vantiv de mardi 8 août. Les actionnaires de ce dernier recevront aussi un dividende semestriel de 0,8 pence et un dividende extraordinaire de 4,2 pence.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/12/2017

Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 13 décembre 2017 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )Wall Street, euphorique quant à une adoption de la réforme…

Publié le 15/12/2017

Les marchés américains confirment leur rebond après environ deux heures de cotation. Ils sont notamment soutenus par les valeurs bancaires alors que le rendement de l'emprunt à dix ans augmente.…

Publié le 15/12/2017

Oracle (-4,36% à 46 dollars) pointe à l'avant dernière position d'un indice S&P 500 en hausse en raison de la performance décevante de son activité cloud. Non seulement, elle s'est avérée moins…

Publié le 15/12/2017

Wall Street s'offre un net rebond ce vendredi...

Publié le 15/12/2017

Résultats trimestriels...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS