En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.03 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vendredi 5 octobre 2018 Une fin de semaine sous le signe de la prudence après l'emploi

| AOF | 245 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vendredi 5 octobre 2018 Une fin de semaine sous le signe de la prudence après l'emploi
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains sont attendus en repli, dans un contexte de tensions sur le compartiment obligataire. Le rendement du 10 ans américain évolue aux alentours de 3,22%. Il a encore progressé après l’annonce d’un taux de chômage au plus bas depuis 1969 à 3,7%. En revanche, les créations d’emplois étaient inférieures aux attentes. Au chapitre des valeurs, Elon Musk s’est fendu d’un tweet ravageur à l’encontre du gendarme de la Bourse américaine (SEC). Vers 15 heures, les futures sur S&P500 perdent 0,20% à 2 902,00 points tandis que ceux sur Nasdaq 100 reculent de 0,38% à 7 485,75 points.

 

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont confirmé leur orientation baissière en seconde partie de séance, dans un contexte de tensions sur le compartiment obligataire. Le rendement du 10 ans américain a atteint 3,23%, au plus haut depuis huit ans. Il est soutenu par des statistiques économiques meilleures que prévu, dont jeudi des commandes à l'industrie supérieures aux attentes. L’indice Dow Jones a cédé 0,75% à 26 627,48 points et le Nasdaq Composite, 1,81% à 7 879,51 points. La baisse a touché la très grande majorité des valeurs.


Les chiffres macroéconomiques

134 000 emplois on été créé au Etats-Unis au mois de septembre. Les économistes tablaient sur 185 000 emplois. Le chiffre d'août a été révisé de 201 00 à 270 000. De son côté le taux de chômage est ressorti en septembre à 3,7% contre un consensus de 3,8% après 3,9% au mois d'août.

Le déficit de la balance commerciale américaine est ressorti à 53,2 milliards de dollars au mois d'août 2018 après 50 milliards en juillet (chiffre révisé de 50,1 milliards). Les économistes tablaient sur 53,5 milliards.




Les valeurs à suivre

SNAP 
Le Directeur général de Snap, propriétaire du service de messagerie Snapchat, Evan Spiegel, se donne pour objectif d’atteindre la rentabilité sur l’ensemble de l’année, selon un mémo interne obtenu par le site spécialisé, Cheddar. L’action Snap est attendue en hausse après avoir touché un plus bas historique hier soir à 7,80 dollars.

GENERAL ELECTRIC
General Electric a annoncé la nomination au poste de PDG de Lawrence Culp Jr, en remplacement de John Flannery en début de semaine. Le groupe a eu de la difficulté à intégrer ses récentes acquisitions, et a vu sa rentabilité se détériorer dans plusieurs de ses divisions. Le nouveau PDG a cependant déclaré dans un communiqué de presse que l'entreprise reste "fondamentalement forte".

TESLA 
Elon Musk s’est fendu d’un tweet ravageur à l’encontre du gendarme de la Bourse américaine (SEC). « Juste pour dire que la Commission d'enrichissement des vendeurs à découvert fait du travail formidable. Et le changement de nom lui va tellement bien ! », a écrit Elon Musk. « Shortseller Enrichment Commission » est l’expression utilisée en anglais par le patron de Tesla. L’acronyme en découlant est « SEC », ce qui désigne également le gendarme de Wall Street. Ce nouveau dérapage intervient dans la foulée d’un accord entre les deux parties pour mettre fin à une plainte pour fraude.

COSTCO WHOLESALE
Costco Wholesale a affiché des résultats trimestriels en légère hausse. Le bénéfice net a atteint 1,043 milliard de dollars, ou 2,36 dollars par action, contre 919 millions de dollars, ou 2,08 dollars par action un an auparavant. Le chiffre d‘affaires, en hausse de 5% à 44,4 milliards de dollars, est légèrement supérieur au consensus qui le donnait à 44,27 milliards. 





source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...