En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 042.38 PTS
-0.61 %
5 044.00
-0.54 %
SBF 120 PTS
3 991.84
-0.51 %
DAX PTS
12 993.71
-0.5 %
Dow Jones PTS
27 928.55
-0.17 %
11 253.94
+0.86 %
1.182
+0.3 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Stabilité attendue, les inscriptions au chômage inquiètent

| AOF | 506 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Stabilité attendue, les inscriptions au chômage inquiètent
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains sont attendus proches de l’équilibre, soutenus par les valeurs technologiques. Tesla a en effet généré un profit au deuxième trimestre et se trouve désormais à la porte de l’indice S&P 500. La hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage a cependant refroidi les ardeurs des investisseurs. La dégradation de la situation sanitaire aux Etats-Unis, avec plus de 1000 décès liés au Covid-19 par jour, commence à pénaliser l’économie. Avant l’ouverture, les futures sur le S&P 500 s’effritent de 0,01%.

 

Hier à Wall Street


Les indices boursiers américains ont fini en hausse mercredi, malgré le regain de tensions entre la Chine et les Etats-Unis. En effet l'administration américaine a demandé la fermeture du consulat chinois à Houston pour des raisons de protection de la propriété intellectuelle. Toutefois les investisseurs américains ont préféré garder en ligne de mire les publications des résultats trimestriels de Microsoft ou encore Tesla, qui se sont avérés très bons. Le Dow Jones et le S&P500, au plus haut depuis février, ont gagné respectivement 0,62% et 0,67%, le Nasdaq s'adjugeant +0,24%.


Les chiffres macroéconomiques


1,416 millions d’inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 18 juillet, à comparer avec un consensus de 1,3 million, et 1,307 million la semaine précédente, chiffre révisé de 1,3 million.

L'indice des indicateurs avancés au mois de juin sera connu à 16 heures.


Les valeurs à suivre

AT&T

AT&T a publié un bénéfice par action (BPA) ajusté de 83 cents au second trimestre 2020, contre 89 cents à la même période l'an dernier. Le consensus FactSet attendait 79 cents. Le résultat net est toutefois tombé à 1,56 milliard de dollars, contre 3,97 milliards l'an passé. Le chiffre d'affaires consolidé pour la période a atteint, lui, 41 milliards de dollars, en baisse de 8,9%, conforme au consensus, et a été affecté par le covid-19 sur tous les segments. La division Mobilité a généré 17,15 milliards de revenus (-0,8%), moins touchée que la division Enternainment, qui a chuté de 11,4%.

BLACKSTONE
Au deuxième trimestre, le gestionnaire d'actifs alternatifs Blackstone a généré des bénéfices en ligne avec le consensus. Le profit distribuable a chuté de 23% à 548 millions de dollars. Il est conforme aux attentes. Les actifs sous gestion ont augmenté de 3% à 564,3 milliards de dollars après avoir enregistré une collecte de 20,3 milliards de dollars au deuxième trimestre. Un dividende de 37 cents par action sera payé le 10 août.

CHIPOTLE
Chipotle Mexican Grill a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce aux ventes à emporter en période de confinement. Le géant américain des fajitas a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net en chute de 91% à 8,2 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 40 cents contre un consensus de 35 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 5% à 1,36 milliard. Wall Street tablait sur 1,33 milliard. Les ventes dans les restaurants ouverts depuis plus d'un an ont reculé de 9,8%, contre un consensus de -11,5%.

MICROSOFT

Microsoft a dévoilé hier des profits plus élevés que prévu, mais les investisseurs ont surtout retenu le net ralentissement d'Azure, ses services de cloud computing. Au troisième trimestre, clos fin juin, le géant de l'informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 15% à 11,2 milliards de dollars, soit 1,46 dollar par action. Le consensus a été dépassé de 12 cents. Sur l'année, le profit net a augmenté de 13% à 44,3 milliards de dollars.

TESLA

Tesla a de nouveau créé la surprise en affichant des résultats dans le vert au titre de son deuxième trimestre 2020. Ainsi, le constructeur américain de véhicules électriques a publié un bénéfice net de 104 millions de dollars sur la période, ou 50 cents par action, à comparer avec une perte nette de 408 millions de dollars, ou -2,31 dollars par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 2,18 dollars, là où le consensus FactSet visait… -2 cents.

TWITTER
Twitter est attendu en nette hausse à Wall Street grâce à une croissance du nombre d’abonnés plus importante que prévu au deuxième trimestre. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables – c'est-à-dire exposés à la publicité – s'est élevé à 186 millions contre 139 millions un an auparavant et 166 millions au deuxième trimestre. Il est supérieur au consensus : 176 millions.

WHIRLPOOL

Whirpool a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le géant américain du lave-linge a réalisé au deuxième trimestre 2020 un bénéfice net en baisse de 48% à 35 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 2,15 dollars. Wall Street visait 96 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 22% à 4,04 milliards. Le consensus le donnait à 3,62 milliards. Le groupe table sur une baisse annuelle de son chiffre d'affaires comprise entre 10 et 15% contre entre -13 et 18% auparavant. Le marché vise -15,8%.















source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/08/2020

Saint-Gobain a procédé en date du 13 août 2020 à l’annulation de 6,1 millions d’actions auto-détenues achetées sur le marché. Cette annulation permet de compenser la création, le même…

Publié le 13/08/2020

OncoDNA devient le premier actionnaire d’IntegraGen, détenant 29,99% des actions existantes, à la suite de rachats de titres sur le marché Euronext Growth. Ces acquisitions d’actions…

Publié le 13/08/2020

Au titre du premier trimestre de l’exercice 2020-2021 (du 1er avril au 30 juin 2020), Innelec a enregistré une chiffre d’affaires de 18,94 millions d’euros, en progression de 27,8% par rapport…

Publié le 13/08/2020

(Zonebourse.com) Toujours ancrée dans une tendance de fond baissière, la valeur AXA ne devrait pas connaitre de reprise dans les séances à venir. La valeur se heurte…

Publié le 13/08/2020

Airbus évolue dans les profondeurs du CAC 40 en fin de matinée, avec un recul de 1,48% à 73,81 euros. Les Etats-Unis ont décidé mercredi de maintenir les tarifs douaniers imposés aux avions…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne