En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 481.85 PTS
+0.10 %
5 479.00
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 392.66
+0.19 %
DAX PTS
12 356.31
+0.04 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.176
+0.10 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Rebond en vue, les négociations commerciales entre Chine et Etats-Unis vont reprendre

| AOF | 315 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Rebond en vue, les négociations commerciales entre Chine et Etats-Unis vont reprendre
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains devraient rebondir aujourd'hui, dans le sillage d’espoirs d’avancées dans la résolution du différend commercial opposant Chine et Etats-Unis. Cet optimisme est alimenté par la rencontre annoncée pour la fin du mois entre Wang Fuwen, vice-ministre chinois au commerce, et David Malpass, du Département américain du Trésor. De ce fait, les opérateurs n’ont pas sourcillé outre mesure à la nette dégradation de l’indice « Philly Fed » en août. La crise turque se trouve reléguée en arrière-plan. Vers 15h, les futures sur indices pointent un S&P à +0,43% et un Dow Jones à +0,80%.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont terminé en nette baisse hier, comme l’avaient fait, quelques heures plus tôt, les places européennes. Les investisseurs se sont dégagés des actifs risqués dans un contexte toujours marqué par de fortes tensions géopolitiques et commerciales. Elles ont soutenu le dollar et pesé sur les cours des matières premières. Le pétrole a précipité sa baisse après l’annonce d’une hausse surprise des stocks américains, envoyant au tapis les valeurs du secteur. La distribution et la tech ont aussi souffert. Le Dow Jones a perdu 0,54% à 25 162,41 pts et le S&P 0,76% à 2 818,37 pts.


Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'indice manufacturier " Philly Fed ", publié par la Fed de Philadelphie, est ressorti à 11,9 en août, après 25,7 en juillet. Le consensus Reuters le voyait à 22.

Aux Etats-Unis, 212 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 11 août. Le consensus Reuters était de 215 000. La semaine précédente, les inscriptions au chômage étaient ressorties à 214 000 (chiffre révisé de 213 000).

Aux Etats-Unis, 1,168 million de mises en chantier ont été enregistrées en juillet, après 1,158 million (révisé de 1,173 million) en juin et un consensus Reuters de 1,26 million. En outre, 1,311 million de permis de construire ont été enregistrés en juillet, après 1,292 million (chiffre révisé de 1,273 million) en juin et un consensus Reuters de 1,31 million.


Les valeurs à suivre

BEST BUY

Best Buy va acquérir GreatCall, une fournisseur de services et d'appareils de santé connectée, pour 800 millions de dollars. GreatCall est déjà une société rentable, qui génère plus de 300 millions de dollars de revenus annuels, assure Best Buy. David Inns, patron de GreatCall depuis sa création en 2006, va rester à son poste. La transaction devrait être finalisée dans le courant du troisième trimestre de l'exercice 2019 de Best Buy. Le distributeur attend un impact neutre sur son bénéfice par action sur les exercices 2019 et 2020 et un impact positif en 2021.


BLACKSTONE

La Commission européenne a approuvé, en vertu du règlement européen sur les concentrations, l'acquisition du groupe Averys, basé en France, par le groupe Blackstone basé aux États-Unis. La Commission a conclu que l'opération envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence, compte tenu de l'absence de relations horizontales et verticales entre les entreprises.

CISCO

Cisco a dévoilé hier soir un bénéfice net de 3,8 milliards de dollars, ou 81 cents par action, au titre de son quatrième trimestre 2018 clos fin juillet. Il a bondi de 57% en un an. Hors éléments exceptionnels, son bénéfice par action ressort à 70 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Cisco a progressé de son côté de 6% à 12,8 milliards de dollars. Le consensus était de 69 cents par action et 12,77 milliards de dollars de ventes.

JCPENNEY

JCPenney a révisé ses perspectives annuelles. Le distributeur prévoit désormais des ventes stables en données comparables et une perte par action ajustée comprise entre 1 dollar et 80 cents. Sa précédente guidance, déjà revue à la baisse, ciblait des ventes en comparables stables ou en croissance de 2% et un résultat par action ajusté compris entre -7 cents et +13 cents. Au deuxième trimestre clos début août, JCPenney a creusé sa perte nette, passée de 48 à 101 millions de dollars, ou de 15 à 32 cents par action.

KROGER

Kroger a signé un partenariat avec Nuro afin d'expérimenter la livraison de produits alimentaires par des voitures sans chauffeur. La zone pilote se situe à Scottsdale, en Arizona. Les clients de Kroger pourront passer leurs commandes à partir d'aujourd'hui dans l'enseigne du groupe Fry's Food et se verront livrer leurs produits le jour même ou le lendemain.


NETAPP
NetApp a plus que doublé son bénéfice net au premier trimestre 2019 clos fin juillet, à 283 millions de dollars ou 1,05 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, son bénéfice par action ressort à 1,04 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel de NetApp a augmenté de son côté de 12% à 1,47 milliard de dollars. Le consensus Zacks était de 80 cents par action et 1,42 milliard de dollars de ventes. Pour le deuxième trimestre 2019, NetApp vise des ventes comprises entre 1,45 et 1,55 milliard de dollars et un bénéfice par action ajusté compris entre 94 cents et 1 dollar.

TECHNIPFMC

Jefferies a relevé sa recommandation de Conserver à Acheter sur TechnipFMC auquel il fixe un objectif de cours de 33 euros (contre 26 jusque-là). Le broker a révisé à la hausse (+10%) sa prévision de chiffre d'affaires pour TechnipFMC en 2019. Il voit désormais son activité progresser de 6% par rapport à 2018 alors qu'il tablait jusque-là sur une légère baisse de ses revenus. Pour 2020, Jefferies a également revu son estimation de 9% sur la base des contrats récemment gagnés par le groupe parapétrolier franco-américain.


WALMART
Walmart a vu ses comptes tomber dans le rouge au deuxième trimestre 2019, clos fin juillet, à -861 millions de dollars ou -29 cents par action. Son bénéfice s'élevait à 2,9 milliards de dollars un an plus tôt à la même époque. Hors éléments exceptionnels, le n°1 mondial de la distribution affiche un bénéfice de 1,29 dollar par action. Ses ventes ont augmenté de 3,8% au deuxième trimestre, à 128 milliards de dollars. En données comparables, elles ont progressé de 4,5% aux Etats-Unis. Le consensus FactSet était de 1,22 dollar par action et 126 milliards de dollars de ventes.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Sur PlayStation 4, Xbox One et PC...

Publié le 25/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit sa progression et vient de dépasser le niveau de résistance majeur des 5.16 euros. Du côtés des indicateurs techniques, le RSI journalier n'est pas…

Publié le 25/09/2018

Les deux co-fondateurs d’Instagram, Kevin Systrom et Mike Krieger, qui étaient aussi respectivement Directeur général et Directeur technologique de la société, ont quitté Facebook. Sur son…

Publié le 25/09/2018

Date : 9/25/2018Sous-jacent : Schneider Electric Produit : Turbo put D805T (ISIN : DE000HV1WS72).Echéance : OuverteBarrière désactivante : 78,0000Stratégie : Achat à 1,116 euros.Le titre bute…

Publié le 25/09/2018

Avec un marché en repli structurel