En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 292.50
-2.05 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 065.26
-0.93 %
7 336.33
-1.49 %
1.134
-0.00 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Nouvelle journée de consolidation en vue

| AOF | 318 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Nouvelle journée de consolidation en vue
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains sont attendus en baisse. Les indices devraient à nouveau consolider après les records de ces derniers jours. Le regain de tension entre la Corée du Nord et les États-Unis pèse également sur la tendance. Les deux dirigeants ne cessent de se défier dans leurs déclarations. Les investisseurs regarderont également le PMI en début d'après-midi tout en suivant les suites du dossier Sprint et T-Mobile US. Les deux groupes pourraient annoncer prochainement une fusion. Les futures sur le Dow Jones perdent 0,17%, ceux sur le Nasdaq sont en baisse de 0,34%.

Hier à Wall Street


Après avoir progressé contre vents et marées, et malgré la proximité de la réunion de la Fed qui se traduit habituellement par une consolidation des marchés, Wall Street a subi hier quelques prises de bénéfices. Ces dernières sont toutefois restées limitées et sans grande conséquence compte tenu des niveaux historiquement hauts - les records ont été battus plusieurs fois ces derniers jours - auxquels évoluent les indices actions. Taux, réduction du bilan : les décisions de la Fed n’ont pas surpris grand monde. Le Dow Jones a perdu 0,24% à 22 359,23 pts et le S&P500 a cédé 0,3% à 2 500,60 pts.


Les chiffres macroéconomiques


Aux États-Unis, les investisseurs regarderont à 15 h 45 l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) Composite pour septembre.


Les valeurs à suivre

APPLE

Les nouveaux iPhone 8 d’Apple ne semblent pas susciter en Asie le même engouement que les précédentes itérations. Mais cette contreperformance pourrait être paradoxalement une bonne nouvelle pour la société américaine car elle pourrait signaler que les consommateurs préfèrent attendre la sortie de l’autre nouveau modèle, l’iPhone X, dont la commercialisation débutera le 3 novembre. Modèle plus cher que les précédents, 1 000 dollars sont nécessaires pour l’obtenir.

BOEING
Le développement des compagnies aériennes à bas coûts en Asie du Sud-Est fait les affaires de Boeing. L'avionneur américain a relevé de 3.750 à 4.210 appareils sa prévision de commandes dans la région au cours des 20 prochaines années. Selon les estimations de la compagnie, cet afflux de commandes avoisinera les 650 milliards de dollars.

GENERAL DYNAMICS
La marine américaine a attribué à General Dynamics Electric Boat, une filiale de General Dynamics un contrat de développement de produits et de procédés (IPPD) de 5,1 milliards de dollars pour compléter la conception du sous-marin principal de classe Columbia. Le contrat de l'IPPD comprend le financement du développement de composants, de technologies ainsi que le développement continu du compartiment commun de missiles, qui sera intégré dans le nouveau SSBN de la marine et au sous-marin de missiles stratégiques de la Royal Navy Dreadnought.


GENERAL ELECTRIC
Selon Bloomberg General Electric serait proche d'un accord en vue de céder ses activités de solutions industrielles au suisse ABB pour 2,5 à 3 milliards de dollars.

HEWLETT PACKARD ENTERPRISE
Le groupe spécialisé dans les matériels et services informatiques pour entreprises, Hewlett Packard Enterprise, envisage de supprimer 10% de ses effectifs, affirme Bloomberg. Cette réduction d'effectifs pourrait débuter avant la fin de l'année. Début septembre, le groupe avait présenté des perspectives décevantes en raison de la hausse des prix des composants et d'une intense concurrence. Sur le trimestre en cours, HPE cible un bénéfice par action compris entre 26 et 30 cents, bien inférieur au consensus de 40 cents.

SPRINT et T-MOBILE US
Les deux opérateurs de téléphonie T-Mobile US et Sprint seraient sur le point de trouver un accord sur les modalités provisoires d'une fusion, affirme Reuters citant des sources proches du dossier. Deutsche Telekom, la maison-mère de T-Mobile US, serait majoritaire dans le nouvel ensemble. La chaine de télévision CNBC avait relancé mardi la spéculation sur un éventuel rapprochement entre Sprint et T-Mobile.

TIFFANY & CO
Tiffany & Co a annoncé que le conseil d'administration de la société a élu Roger Farah président, à compter du 2 octobre. M. Farah, âgé de 64 ans, a rejoint le conseil d'administration de Tiffany en mars 2017. Il a occupé des postes de direction chez Ralph Lauren Corporation, Venator Group, Macy & Co et Federated Merchandising Services.


TIME
Pour faire face à la stagnation de ses ventes, Time, le groupe de presse américain a annoncé envisager plusieurs cessions d'actifs selon Reuters. Time UK, Time Customer ainsi qu'une participation dans Essence seraient concernés.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

Nouveau rebondissement sur le dossier

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom